Euro 2017 Basket : Les bleus rassurent au Tournoi de Toulouse

Les Bleus semblent enfin lancés. Après de laborieux débuts, et des défaites contre la Croatie et la Lituanie, les français viennent d’enchaîner 3 victoires en 3 jours et non des moindres : après avoir balayé la Belgique 85-60 vendredi soir, ils ont démoli le Monténégro 100-70 le lendemain et ont corrigé l’Italie 88-63 ce dimanche. Le « trio magique » Evan Fournier-Nando De Colo-Thomas Heurtel a une nouvelle fois porté l’équipe de France, qui a cependant trouvée des alliés de circonstances au fil des matchs. De retour de Lituanie, après un match assez inquiétant, les français étaient de retour à Toulouse ce week-end pour participer à un tournoi d’exhibition en vue de l’Euro

Belle entrée face aux belges

Dès le premier match, les Bleus ont régalé, avec une large victoire contre les voisins belges (85-60).

Après un début de match compliqué, les français ont relevé la tête pour prendre le large sous l’impulsion de Lauvergne (13pts, 6rbs) et Evan Fournier (15pts, 3asts), passant un 42-11 à cheval entre le 2ème et 3ème quart-temps. De Colo est alors entré en piste (7pts d’affilé en fin de 3ème) pour permettre aux Bleus de maintenir l’écart (67-48, 30′). Les français ont ensuite géré, avec un bon passage notamment de Léo Westermann (6pts, 4 asts) pour finalement s’imposer 85-60.

lc3a9o-westermann-edf-tournoi-de-toulouse-2017.jpg

La passe de deux contre le Monténégro 

Dès le lendemain, nos Frenchies ont remis le couvert : victoire sans appel 100-70 contre le Monténégro. Le match était déjà plié à la pause, le score étant de 61-35 à la suite d’un 31-5 passé dans le second quart-temps. À noter la bonne première période d’Edwin Jackson et de Joeffrey Lauvergne, auteurs respectivement de 10 et 8 points. Nando De Colo a plané sur la première mi-temps, comme à son habitude, avec 21 points et 5 passes décisives en 12 minutes (24pts, 1rb, 5asts au final).

Les français ont ensuite géré leur avance avec de bons passages de Léo Westermann (10pts, 4rbs,9asts) et Vincent Poirier (13pts, 4rb).

Les hommes de Collet ont continué à augmenter leur avance dans le 3ème quart (72-42) avant de maintenir cette écart pour une victoire tranquille.

Edwin Jackson EDF vs Monténégro 2017

Conclusion italienne 

Enfin, ce dimanche, les Bleus ont été sans pitié pour l’Italie. Les Azzuri n’ont inscrit que 36 points lors des 3 derniers quart-temps, preuve de l’implication défensive retrouvée de nos français. En plus des inévitables Fournier (17pts), Heurtel (11pts, 6asts) et De Colo (10pts, 4asts), Lauvergne a battu son record en équipe de France (20pts plus 6rbs), et prouve qu’il est de mieux en mieux au fil de la préparation. 

Au cours d’un premier quart-temps très prolifique, ce sont bien les italiens qui ont fait la course en tête, mais Heurtel et De Colo prirent les choses en main pour maintenir la France à flot, et l’entrée de Labeyrie en fin de quart-temps fut précieuse (27-27, 10′).

Ensuite, les coéquipiers de Belinelli n’ont plus existé. Le trio Lauvergne-De Colo- Fournier fit le job pour permettre à la France de virer en tête à la pause (47-41). Écart qui ne fera que grandir au cours du deuxième acte, sous l’impulsion d’Heurtel et du bon passage de Kim Tillie (6pts, 4rbs).

Un compte-rendu encourageant 

Sur ce Tournoi de Toulouse, les français ont clairement resserré les lignes et la fluidité offensive prônée par un duo de MVP Euroleague (De Colo- Heurtel) fait le bonheur de Vincent Collet. Ajouté à cela un Evan Fournier au sommet de son art, et les Bleus se remettent à espérer. Il faudra pour cela continuer à défendre aussi dur, ce qui n’est pas chose aisée, notamment pour les joueurs NBA où les espaces laissés aux attaquants sont souvent béants. Offensivement, il n’y a pas trop de soucis à se faire tant le collectif semble rôdé.

L’équipe de France s’envolera pour l’Allemagne afin de disputer un dernier amical avant le début de l’Euro, le 31 août.

Valentin MARTIN

A propos de l'auteur

Supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille mais aussi du football en général. Fan des Houston Rockets mais surtout de The Beard.

Poster un commentaire

vel, id mattis nec suscipit justo ipsum elit. risus nunc