Rugby

Bayonne Top 14 2022-2023 : Calendrier, Effectif et objectifs de la saison

En attendant la reprise du Top 14 prévu le samedi 3 septembre, la rédaction de WeSport vous propose chaque jour un focus sur un pensionnaire de cette édition 2022-2023. Aujourd’hui, coup de projecteur sur le promu Bayonne.

Le bilan de la saison dernière : 

L’Aviron Bayonnais n’a pas attendu longtemps avant de remonter en Top 14. En effet, une saison après leur cruelle descente en Pro D2 à la suite de leur défaite en barrage contre leur voisin biarrot, Bayonne est de retour dans l’élite. Toujours dans le trio de tête tout au long de la saison, les Basques ont terminé la phase régulière à la 2ème place. Les Bayonnais ont ensuite vaincu Oyonnax en demi-finale (32-20) puis Mont-de-Marsan (49-20) lors de la grande finale pour s’adjuger le titre de champion de Pro D2 synonyme de montée direct en Top 14.

Les mouvements de l’intersaison :

Ça a bougé dans le staff de l’Aviron. En conflit avec sa direction, le manager Yannick Bru a décidé de quitter le club malgré le titre de champion de Pro D2. Conséquence : Bayonne a dû se chercher un nouvel homme fort. La direction du club basque a décidé de faire confiance à Grégory Patat pour mener les pensionnaires de Jean-Dauger au maintien. Le Gersois reste sur une bonne expérience à La Rochelle où il était en charge des avants entre 2018 et 2021. 

Côté terrain, l’Aviron Bayonnais a enregistré les arrivées de joueurs d’expérience tels que Maxime Machenaud ou encore Camille Lopez qui vient faire sa dernière saison en tant que joueur professionnel. Des renforts qui devraient tempérer leurs coéquipiers lorsque Bayonne sera dans le dur. En outre, les Basques se sont renforcés principalement devant pour densifier leur pack pour faire face aux durs joutes du Top 14. Ainsi, on note les arrivées du pilier sud-africain Pieter Schotz, Quentin Béthune ou encore de l’international argentin Facundo Bosch. Niveau départs, on notera celui de Joe Ravouvou parti pour Oyonnax.

Les arrivées : Cotet (pilier, Narbonne) ; Scholtz (pilier, Wasps) ; Béthune (pilier, Stade français) ; Acquier (talonneur, Brive) ; Bosch (talonneur, La Rochelle) Ceyte (deuxième ligne, Nevers) ; Leindekar (deuxième ligne, Oyonnax) ; Kafatolu (troisième ligne, Castres) ; Huguet (troisième ligne, Carcassonne) ; Machenaud (demi de mêlée, Racing 92) ; Lopez (ouvreur, Clermont) ; Robertson (ouvreur, Narbonne) ; Buliruarua (centre, La Rochelle) ; Pourailly (ailier, Clermont) ; Rasaku (ailier, Fidji 7).

Les départs : Mousset (pilier, retraite) ; Boniface (pilier, Bordeaux-Bègles) ; Ulugia (talonneur, retraite) ; Delonca (talonneur, Dax) ; Galarza (deuxième ligne, retraite) ; Luamanu (2e ligne, non conservé) ; Taofifenua (3e ligne, Oyonnax) ; Usarraga (troisième ligne, Castres) ; Venter (demi de mêlée, Montauban) ; Lafage (ouvreur, Vannes) ; Ordas (ouvreur, non conservé) ; Costossèque (centre, Vannes) ; Ravouvou (ailier, Oyonnax).

L’effectif de Bayonne : 

Voici l'effectif de l'Aviron Bayonnais pour cette nouvelle saison de Top 14.

Les avants : Quentin béthune (pilier), Swan Cormenier (pilier), Pascal Cotet (pilier), Matis Perchaud (pilier), Pieter Schotz (pilier), Christopher Talakai (pilier), Tevita Tatafu (pilier), Luka Tchelidze (pilier), Thomas Acquier (talonneur), Facundo Bosch (talonneur), Louis Ortolan (talonneur), Torsten Van Jaarsveld (talonneur), Thomas Ceyte (2ème ligne), Vladimir Chachanidze (2ème ligne), Geoffrey Cridge (2ème ligne), Manuel Leindekar (2ème ligne), Denis Marchois (2ème ligne), Konstantin Mikautadze (2ème ligne), Afaesetiti Amosa (3ème ligne), Uzair Cassiem (3ème ligne), Robin Donié (3ème ligne), Baptiste Heguy (3ème ligne), Aitor Hourcade (3ème ligne), Pierre Huguet (3ème ligne), Mateaki Kafatolu (3ème ligne), Jean Monribot (3ème ligne).

Les arrières : Maxime Machenaud (demi de mêlée), Guillaume Rouet (demi de mêlée), Michael Ruru (demi de mêlée), Hugo Zabalza (demi de mêlée), Thomas Dolhagaray (demi d’ouverture), Camille Lopez (demi d’ouverture), Jason Robertson (demi d’ouverture), Eneriko Buliruarua (centre), Yann David (centre), Yan Lestrade (centre), Guillaume Martocq (centre), Peyo Muscarditz (centre), Rémy Baget (ailier), Arthur Duhau (ailier), Teiva Jacquelain (ailier), Bastien Pourailly (ailier), Kaminieli Rasaku (ailier), Gaëtan Germain (arrière), Sireli Maqala (arrière), Isaia Toeava (arrière).

Bayonne : ambitions et classements 

Pour son retour en Top 14, l’Aviron Bayonnais ne vise qu’une seule chose : le maintien. Pour cela, les hommes de Grégory Patat devront être intraitables dans leur antre de Jean-Dauger. Chose que le club basque a partiellement réussie l’année dernière en Pro D2 avec seulement 2 revers sur sa pelouse (Mont-de-Marsan, Grenoble). Les Basques devront être plus réguliers que Perpignan ou encore Brive, deux rivaux dans la course au maintien. Cela passera par un beau parcours hors de ses bases.

Le joueur à suivre : 

Pour sa dernière saison au plus haut niveau, Camille Lopez a fait le choix de rentrer au Pays Basque. Le demi d’ouverture aura à cœur de finir sa carrière sur une belle note en maintenant Bayonne dans l’élite. De plus, il devrait apporter son expérience du poste au prometteur Thomas Dolhagaray. 

Le calendrier de Bayonne : 

L’Aviron Bayonnais débutera sa saison par un déplacement à Mayol. Puis viendra le premier match à domicile contre le Racing 92. Il ne faudra pas se rater lors de la 5ème journée avec un déplacement chez un concurrent direct dans la course au maintien en la personne de Brive. Même son de cloche 3 semaines plus tard avec un match qui s’annonce explosif contre Perpignan à Jean-Dauger. Enfin, Bayonne conclura sa saison par un déplacement en terre lyonnaise. 

Les matchs à suivre :

Journée 1 : 3/09/2022, RC Toulon – Aviron Bayonnais 

J5 : 1/10/2022, Brive – Bayonne

J8 : 22/10/2022, Bayonne – Perpignan

J13 : 24/12/2022, Pau – Bayonne

J16 : 28/01/2023, Bayonne – Brive

J20 : 4/03/2023, Perpignan – Bayonne

J26 : 27/05/2023, Lyon – Bayonne

Passé par WebGirondins, Daily Sports, beIN Sports et Quinze Mondial, je suis actuellement en poste à Daily Mercato et We Sport. Mes passions ? Le football hyper défensif de Diego Simeone, la Ligue des talents et voir Roman Reigns en action. Ma philosophie ? Progresser chaque jour un peu plus et vous apporter l'information la plus complète sur chacun de mes articles.

Dernières publications

En haut