Bernard Le Roux, la renaissance au meilleur des moments

0
Bernard Le Roux

Bernard Le Roux est, depuis le début du Tournoi des 6 Nations, l’un des meilleurs joueurs français. Mais le deuxième ligne du Racing 92 a un temps pensé à arrêter sa carrière, avant de se raviser. Un retour au plus haut niveau qui tombe à pic.

Le jeune Bernard commence sa carrière professionnelle à 18 ans avec les Boland Cavaliers (Afrique du Sud). En 2009, il rejoint le Racing Metro 92. Rapidement, il est approché par le staff du XV de France et il connaît sa première sélection en juin 2013, lors de la tournée en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, à 30 ans, il compte 40 apparitions avec les Bleus.

“J’avais annoncé à ma femme que je voulais arrêter l’Equipe de France”

Peut-être conscient que l’Equipe de France était en fin de cycle, et sans doute lassé par les désillusions subies les dernières années ou simplement désireux de se concentrer sur son club, Bernard Le Roux a avoué avoir pensé à prendre sa retraite internationale. Il aurait déclaré à sa femme qu’il arrêterait après la Coupe du Monde au Japon : “Je ne l’avais pas dit mais l’an passé j’avais annoncé à ma femme que je voulais arrêter l’équipe de France.” Finalement, il est rapidement revenu sur sa décision : “Mais pendant la Coupe du Monde, j’ai senti que quelque chose était en train de se créer. J’ai dit à ma femme : “Je suis obligé de continuer car je sens que l’on va gagner quelque chose, il y a énormément de talents”. Je me sens comme un gamin, je suis excité à chaque match. C’est une équipe qui veut gagner. Nous avons passé des moments très durs pour y arriver.”

Bernard Le Roux France Angleterre
Bernard Le Roux lors de France – Angleterre 2020

Un début de Tournoi exceptionnel

Pour le début de son mandat, le néo-sélectionneur Fabien Galthié a décidé de lui faire confiance. Et le Racingmen le lui a parfaitement rendu. Lors du match d’ouverture contre l’Angleterre, il a rendu une copie presque parfaite. Actif dans les rucks, il a également fait avancer l’équipe ballon en main. Face à l’Italie, il a de nouveau réalisé le travail de l’ombre. A Cardiff samedi, il a encore sortie une prestation impressionnante. Il a été présent pour rattraper les errements de ses coéquipiers en défense. A de nombreuses reprises, il a renvoyé les Gallois dans leur camp avec des plaquages offensifs dévastateurs. En attaque, ses charges ont également fait mal au XV du Poireau. Avec Paul Willemse, son compère de deuxième ligne, lui aussi auteur d’une performance magistrale, ils participent sans aucun doute au début tonitruant des Français dans le Tournoi des 6 Nations.

La renaissance de Bernard Le Roux arrive donc au meilleur moment. Revenu à un niveau exceptionnel, il est l’un des cadres de l’Equipe de France. Seul trentenaire, il se sent très bien dans ce groupe : “On est tous pareil. Avant, je trouvais un peu qu’on était deux générations un peu différentes. Mais là, on est tous de la même génération, on se comprend très bien. Il n’y a pas de nouveaux, de vieux…”.

Crédit image en Une : Tournoi des 6 Nations

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here