Biathlon – Championnats du monde : Pidruchnyi surprend Boe et remporte son premier titre



Après le sprint sans bavure d’hier aux Championnats du monde pour Johannes Boe, le résultat final du jour fût tout autre. Et pourtant, le norvégien a maîtrisé sa course jusqu’au dernier tir où un passage à vide inattendu lui a empêché de monter sur la plus haute marche du podium. Celui qui a assuré de bout en bout aujourd’hui répond au nom de Dmytro Pidruchnyi. L’ukrainien de 27 ans n’avait jamais fait un podium de sa carrière en épreuve de cette envergure et s’adjuge pourtant un titre de champion du monde aujourd’hui à Östersund.

(Presque) personne dans le rétroviseur

Comme bien souvent cette saison, le norvégien Johannes Boe a fait course en tête et en solo sur cette poursuite d’Östersund en Suède. Parti logiquement en pôle position ce jour, l’écart s’était vite creusé avec un 15/15 au tir et la rapidité qu’on lui connait. Juste derrière lui, les Français Antonin Guigonnat et Quentin Fillon-Maillet tiennent le cap. Malgré ses deux erreurs au premier tir, Fillon-Maillet réussit à accrocher le peloton de tête. Antonin Guigonnat, lui, marque sa course par un 15/15 qui lui redonnera sûrement confiance pour la suite des épreuves. Le biathlète français qui tient particulièrement à la manière dont il réalise ses courses voit un point noir obstruer sa performance du jour avec 2 fautes au dernier tir. Son coéquipier tricolore, Quentin Fillon-Maillet manque une seule cible au dernier tir et ressort au coude à coude avec Tarjei Boe. S’engage alors un véritable sprint entre les deux biathlètes.

Ruée vers l’or

Contrairement aux filles, quelques heures plus tôt, les garçons ont eu la chance d’avoir des conditions climatiques plus clémentes, ce qui a permis aux spectateurs de vivre de meilleures performances, surtout sur le pas de tir. Alors qu’on voyait déjà tous Johannes Boe s’offrir une énième victoire, il vit un dernier tir cauchemardesque et écope de trois tours de pénalité. L’ukrainien crée alors la surprise et malgré son 18/20, il ressort en tête au moment opportun du dernier pas de tir et fonce vers l’or. Johannes Boe semble un brin stupéfait et ne parvient pas à revenir sur l’outsider. Quentin Fillon-Maillet, près de 24h après sa troisième place sur le sprint, retrouve de nouveau la saveur du bronze en dominant Tarjei Boe sur les skis.

Source : biathlonresults.com

Source : Eurosport



A propos de l'auteur

Passionnée de sport en général avec une préférence pour le tennis et le biathlon ! On dit qu'en Bretagne il ne pleut que sur les cons... ça tombe bien, je ne vis que des journées ensoleillées.

Poster un commentaire

efficitur. quis, lectus neque. dictum Praesent justo sit Aenean diam eleifend