Biathlon

Biathlon – Sprint H : Tarjei Boe en patron à Kontiolahti

Au terme d’un sprint de haut vol en Finlande, où seuls les performances avec un 9 ou 10/10 pouvaient permettre de bien figurer au classement, c’est une nouvelle fois un norvégien, le frère du vainqueur de la Coupe du Monde la saison dernière, Tarjei Boe, qui l’a emporté grâce à une course magnifique et une performance de haut vol sur les skis. 

Tarjei Boe, frère modèle

On avait quitté le biathlon avec le sacre d’un Norvégien, le tant attendu Johanes Boe. Quatre jours plus tard, pour le deuxième sprint de la saison, c’est son frère, meilleur tant au tir, avec un 10/10 que sur les skis, qui est venu améliorer le temps de son frangin sur la ligne d’arrivée. Le coiffant de près de 30 secondes, Tarjei lance de la plus belle des manières sa saison, après une saison dernière plutôt décevante.

Un podium finalement avec très peu de surprises

Les favoris auront finalement très bien figuré aujourd’hui dans l’obscurité finlandaise. Avec les frères Boe aux première et troisième place c’est l’allemand Arnd Peiffer qui a tiré son épingle du jeu pour s’offrir un très beau podium pour celui qui a été, comme souvent, irréprochable derrière la carabine.

Des performances tricolores décevantes dans l’ensemble

Assez décevants sur les skis le week-end dernier en ouverture de la saison, les Français n’ont pas vraiment relevé la tête ce jeudi avec des performances dans l’ensemble en dessous des attentes.

Premier à s’élancer, Simon Desthieux est finalement celui qui s’en est le mieux sorti avec une seule faute au tir et une bonne forme sur les skis. Il se classe finalement 9ème, et pourra construire sur ce beau Top10.

Pour le reste des français, on notera certaines défaillances au tir, avec par exemple Quentin Fillon-Maillet avec trois fautes au compteur ce jeudi, tout comme Emilien Jacquelin, qu’on avait imaginé plus haut avec une première partie de parcours avalée à la vitesse de la lumière, se classant devant les frères Boe au premier intermédiaire notamment.

Fabien Claude, dernier français à s’élancer, a plutôt bien couru mais une faute au tir et une performance moyenne sur les skis le relèguent hors du Top 30.

Petite surprise dans ce sprint de Kontiolahti avec un frère Boe qui s’impose mais certainement pas celui auquel on s’attendait. La poursuite de Samedi s’annonce donc particulièrement intéressante à suivre avec de nombreux favoris bien placés, ainsi que quelques français et avant tout Simon Desthieux.

 

Crédit Image à la Une: NordicFocus

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire