Formule 1

Bientôt une saison de F1 à 30 courses ?

F1

Le patron de la Formule 1 (F1), Stefano Domenicali, affirme qu'il y a “un potentiel pour être en Afrique bientôt” alors qu'il étudie les moyens de continuer à développer le sport. Avec 23 courses, beaucoup de gens dans le sport considèrent déjà que c'est beaucoup trop, mais le patron italien a révélé qu'il envisageait de faire passer ce nombre à 30 à terme. La saison 2022 se poursuit ce week-end en Arabie Saoudite.

Le patron de la Formule 1, Stefano Domenicali, a déclaré qu'il envisageait de porter la saison à 30 courses. Domenicali – ancien chef de Ferrari – a succédé à Chase Carey au début de l'année dernière et semble désormais suffisamment à l'aise dans ses fonctions pour proposer des changements significatifs au calendrier.

L'Italien devra sans doute faire face à une opposition sur la proposition de 30 courses, non seulement de la part de ceux qui, dans le paddock, participent à l'épuisante course annuelle, mais aussi de ceux qui remettent en question son impact environnemental.

“Je pense qu'il y a du potentiel pour aller jusqu'à 24 [courses]”, a déclaré Domenicali à Sky Sports. “Je dirais qu'il y a du potentiel pour aller jusqu'à 30. En termes d'intérêt que nous voyons partout dans le monde. C'est à nous d'essayer de trouver le bon équilibre en considérant quels sont les sites qui aimeraient être en F1, quelles sont les valeurs historiques que nous devons voir sur le calendrier. Nous devons être équilibrés, nous devons voir quelles sont les autres opportunités. Et très bientôt, nous allons dire à tout le monde quelle est notre stratégie pour développer ce marché.”

“En plus de l'Amérique et de la Chine, je pense qu'il y a aussi un potentiel pour l'Afrique. Il y a beaucoup d'intérêt là-bas. Il est certain que c'est une autre région qui manque jusqu'à présent dans la géographie de notre calendrier. Certains promoteurs ont des accords qui expirent, et probablement que certains des Grands Prix actuels ne feront plus partie du calendrier” a ajouté le grand patron de la F1.

Un changement que Domenicali ne signera probablement pas est l'augmentation du nombre d'équipes dans la catégorie d'élite du sport automobile. L'Américain Michael Andretti est l'une des personnes qui souhaite créer une nouvelle équipe – comme l'a révélé son père Mario en février – mais Domenicali a semblé écarter cette possibilité.

“Nous avons plus de quatre ou cinq demandes pour envisager une équipe supplémentaire pour faire partie de la Formule 1”, a-t-il déclaré. “Je dois être très honnête, aujourd'hui, la F1 avec 10 équipes, avec la compétition sur la piste, est très, très solide. Il y a des complexités qui doivent être prises en compte si d'autres équipes peuvent être ajoutées. Par conséquent, je ne pense pas que ce soit l'élément le plus important pour développer la F1”.

Drive to Survive S4 : Une formule simple et efficace

Palmares F1 : Lewis Hamilton bientôt seul sur le toit du monde ?

Dernières publications

En haut