Europe

Bilan de la 2ème journée de Champions Cup: L’exploit pour Toulouse

Comme lors de la 1ère journée, le bilan des clubs français est de 3 victoires pour 3 défaites. Entre performances d’exception et matchs à oublier, retour sur le week-end européen des équipes tricolores. Source image: ouest-france.fr

 

Le Sud-Ouest qui chante

 

Sensationnel Stade Toulousain ! Face à une équipe irlandaise du Leinster invaincue depuis 1 an et demi en Coupe d’Europe, ils étaient peu nombreux à croire aux chances toulousaines. Et pourtant, en faisant le choix du jeu, au plus fort de la domination irlandaise, les Rouge et Noir se sont imposés 28-27. Dominateur à la mi-temps puis dominé après les oranges, Toulouse a pu compter sur ses hommes forts du moment Guitoune (1 essai) et Médard (2 essais) ainsi qu’à la botte de Ramos. Le jeune arrière transformait un coup de pied en coin difficile à 10 minutes du terme afin de confirmer l’essai de Maxime Médard et donner 1 point d’avance crucial aux toulousains. Après la victoire à Bath, les haut-garonnais confirment leur excellent début de saison et prouvent que la Coupe d’Europe reste fortement ancrée dans l’ADN du club.

 

Type your text here

Résultat de recherche d'images pour "castres exeter"

Castres héroïque à 14 (source: rugbyrama.fr)

 

A 80km de là, au stade Pierre-Fabre, c’est un autre récital français qui se jouait. En effet, le champion de France castrais recevait les anglais d’Exeter invaincus cette saison et leaders de leur championnat. Malgré un début de match catastrophique (0-14 après 14 minutes) et un carton rouge à la 36ème minute pour le 3ème ligne Vaipulu, Castres a réussi à trouver les ressources pour contenir et faire déjouer les anglais. Grâce aux buteurs Dumora et Le Bourhis, le CO a réalisé un match solide et obtient un résultat (29-25) qui lui permet de croire en ses chances de qualification avant sa double confrontation face au Munster. Enfin, dernière équipe française victorieuse ce week-end, le Racing 92 n’a pas fait de détails face à la province de l’Ulster. Après un début de match globalement équilibré, les irlandais n’ont rien pu faire face à la montée en puissance des Ciel et Blanc. Véritables rouleaux compresseurs en 2ème mi-temps, les hommes du duo Labit-Travers s’imposent avec le bonus offensif 44 à 12. Avec 2 victoires en 2 rencontres, les franciliens sont en bonne voie pour retrouver les phases finales de cette compétition.

 

Déception pour Montpellier, Toulon au bord du gouffre

 

La joie anglaise (source: rmcsport.bfmtv.com)

 

Enorme déception pour Montpellier. Pour leur premier déplacement européen les hommes de Vern Cotter avaient une belle carte à jouer sur la pelouse de Newcastle, dernier de Premiership. Malgré le retour de l’ouvreur néo-zélandais Aaron Cruden, les montpelliérains chutent 23-20 après l’essai de Chick au bout de 8 minutes d’arrêts de jeu. Certains diront que le scénario est cruel mais branché sur courant alternatif et n’arrivant pas à concrétiser ses occasions dangereuses, Montpellier a lui-même donner le bâton pour se faire battre. On notera également, la blessure de Paul Willemse qui a passé la nuit à l’hôpital après le match.  Dure semaine pour le 2ème ligne, après sa non-convocation avec le XV de France pour les matchs de novembre.

En ce qui concerne Lyon et Toulon, la Champions Cup semble déjà terminée. Le LOU, novice sur la scène européenne n’avait que peu de chance face aux Saracens invaincus en championnat et double champion d’Europe en 2016 et 2017. Face à des anglais expérimentés, les lyonnais n’ont pas à rougir de leur défaite 29-10. Cependant avec sa contre-performance à domicile de la semaine dernière et avec 0 point en 2 matchs, le LOU va pouvoir se concentrer entièrement au championnat. Pour Toulon déjà en grande difficulté en Top 14 avec sa 12ème place, la coupe d’Europe n’a pas servi de bol d’air. Alors qu’ils auraient pu se rassurer avec 2 “matchs jouables”, les Toulonnais ont enchaîné 2 défaites en 2 journées. Après la courte défaite à Mayol contre Newcastle, le RCT a explosé à Edimbourg 40-14.  Une débâcle qui a de quoi inquiéter tant les partenaires de la recrue star Julian Savea ont semblé apathiques et sans solutions dans ce match. Branle-bas de combat et esprit commando sont attendus sur la Rade avant la réception de La Rochelle. Renouveau ou crise à Toulon ? Réponse dimanche prochain.

 

Après cet intermède européen, retour au Top 14 pour 2 journées puis tournée internationale de novembre. Suite de la Champions Cup mi-décembre, avec on l’espère d’autres grandes performances françaises.

 

Olivier BASTIEN (@zolivarfc)



Sport en directMercato Football Ligue 1
Type your text here
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
adipiscing tempus Donec ipsum accumsan Praesent quis, amet, ut venenatis, velit, ipsum