Angleterre

Bilan de la période des fêtes en Premier League

Malgré le coronavirus, et un nouveau confinement, le Royaume-Uni a continué de jouer durant les fêtes de fin d’année, comme tous les ans. Alors que les autres championnats s’arrêtent pour une pause, la Premier League nous a livré un très gros programme depuis Noël.

Sir Alex Ferguson aurait dit un jour que le titre ne se gagne pas entre Noël et le nouvel an, mais il peut se perdre. En étant à la tête du championnat au début de l’année civile, l’équipe peut être considérée comme au moins un challenger au titre. Par contre, du retard significatif pris sur cette même équipe peut être fatal pour les autres clubs qui espèrent gagner la Premier League en fin de saison. Aujourd’hui, nous allons dresser un bilan des trois journées jouées entre le Boxing Day (26 décembre) et le 3 janvier, date de fin de la 17e journée avec le match de Liverpool face à Southampton. Il est important de noter que certains matchs ont été annulés à cause de trop nombreux cas de COVID-19 dans certains clubs comme Everton-Manchester City, Fulham-Burnley ou encore Fulham-Tottenham. Ceci explique pourquoi certains clubs n’ont joué que 15 matchs alors que d’autres 16 ou 17.

Les perdants de cette période pas très festive

Pour bien conclure l’année, les clubs de Premier League voulaient être sur leur 31 et remporter un maximum de points lors de leurs trois matchs durant cette période. Malheureusement pour certains, ils ont non seulement perdu des matchs mais ont raté de belles opportunités de commencer l’année sur des chapeaux de roues.

Cela se complique pour Sheffield

On peut tout d’abord citer Sheffield United, bon dernier du classement avec seulement deux points après 17 matchs. Sans aucune victoire après 17 journées, personne n’avait réussi à faire pire dans l’histoire de la Premier League. Les hommes de Chris Wilder, pourtant si impressionnants lors de la saison dernière après avoir été promus, ont totalement perdu le fil. Les tactiques ne marchent plus, sont trop prévisibles et la solidité défensive s’est évaporée. Pendant que les fans restent soudés derrière l’entraîneur qui leur a fait vivre l’une des plus belles périodes de l’histoire du club, il est difficile de le voir finir la saison. Non seulement les Blades ont perdu leurs trois matchs (contre Everton, Burnley et Crystal Palace), mais leurs adversaires directs ont pris des points. West Bromwich a pris un point à Liverpool, Fulham (malgré les deux matchs annulés) a pris un point à Southampton alors que le premier non-relégable, Brighton, a pris deux points avec des nuls contre Wolverhampton et West Ham. Les Seagulls sont déjà à 12 points de Sheffield, qui va réellement devoir faire mieux en deuxième partie de saison pour rester dans l’élite.

Lampard sur la sellette

Un autre club qui a perdu gros pendant cette période est Chelsea. Les hommes de Frank Lampard n’ont pris qu’un point avec le nul face à Aston Villa. Ils ont surtout été surclassés par Arsenal durant le Boxing Day et face à Manchester City le week-end dernier (deux défaites 3-1). On pourrait dire que les Citizens, dans un grand jour, étaient injouables. Mais les Gunners, qui traversaient une période très difficile, étaient très largement la meilleure équipe sur le terrain. Non seulement les organisations tactiques de Lampard inquiètent de plus en plus les supporters, mais il y a un cruel manque d’envie et de confiance dans cette équipe. Pourtant très actifs cet été pour essayer de bâtir la meilleure équipe du championnat, il semblerait que les Blues ont un peu de mal à créer un vrai sens du collectif. Werner a l’air complètement perdu, la défense centrale perd ses moyens à chaque attaque et le milieu de terrain est complètement absent. Chelsea ne fait plus peur à personne et est maintenant 9e du classement. Alors oui, le tableau est très resserré, car Chelsea n’a ‘que’ 3 points de retard sur Tottenham, 4, mais Manchester United pourrait être à 10 points s’ils gagnent à Burnley et donc distancer Chelsea en haut du tableau.

Les Reds à bout de souffle

Le dernier grand perdant de la période des fêtes en Premier League, c’est Liverpool. Le club de Klopp a stagné et perdu l’avance qu’il avait sur ses poursuivants. Alors qu’ils sont encore aujourd’hui leader du championnat, ils sont à égalité de points avec Manchester United, qui eux, ont un match en moins face à Burnley le 12 janvier. Les Reds pourraient donc arriver avec trois points de retard à Anfield le 17 janvier lorsqu’ils recevront MU. Après avoir gagné le titre il y a seulement quelques mois, avec une énorme avance sur le second, il est très bizarre de voir les joueurs manquer autant de confiance. Après les nuls face à West Bromwich et Newcastle avec un niveau très loin de celui habituel et encore plus la défaite lundi soir à Southampton, la cohésion de groupe n’est plus là. Les joueurs sont épuisés et les blessures s’empilent. Alors que les deux Manchester reviennent très fort cette saison, il va falloir que Klopp remobilise ses hommes pour espérer garder le titre cette saison.

Les gagnants de la période festive

Alors que certains ont coulé après Noël, d’autres clubs en ont profité pour soit se relancer ou même se rapprocher du haut du classement. Des points vitaux dans la course au titre ou à l’Europe ont été pris par ces équipes qui peuvent regarder plus sereinement le reste de la saison.

Les Foxes toujours aussi futés

Leicester avait une grosse étape à franchir en cette fin d’année 2020, afin de voir s’ils sont réellement candidats à la Ligue des Champions ou s’ils s’effondreraient comme en fin de saison dernière. Presque assurés de jouer la C1 avant le confinement en mars dernier en étant 3es, les joueurs de Leicester se sont écroulés après le Restart. On les sentait essoufflés et sans inspiration, ce qui leur a coûté leur place en Ligue des champions au profit de Chelsea et Manchester United. Cependant, ils se sont bien relancés cette saison et pointaient à la 2e place, juste derrière Liverpool. Ils ont commencé par arracher un nul face à Manchester United dans un match où ils étaient clairement dominés, avant de sauver un point en fin de match lors du déplacement à Crystal Palace. Sans être glorieux dans ces deux matchs, ils ont su montrer du caractère et quand même prendre des points. Enfin, la victoire à l’extérieur face à Newcastle leur permet de rester troisième. Alors que les concurrents Chelsea, Everton, et même Aston Villa ont tous perdu pendant les fêtes, les Foxes ont su s’accrocher et rester à un point des leaders Liverpool et Manchester United.

Le canon des Gunners tire enfin

Très mal embarqué avant d’ouvrir les cadeaux à Noël, Arsenal a su se réveiller pendant les fêtes. On parlait des clauses de diminution de salaire en cas de relégation dans les contrats des joueurs, du changement d’entraîneur et de beaucoup de négatif autour du club. Avec seulement 4 points d’avance sur le premier non-relégable Fulham, ce n’était pas surprenant. Aujourd’hui, ce n’est peut-être pas glorieux encore, mais après trois victoires de rang, les Gunners sont 11es, à 6 points d’une place européenne. Pas si mal Arteta. Ils ont d’abord offert le plus des cadeaux à leurs fans pendant le Boxing Day avec une très belle victoire face aux rivaux de Chelsea (3-1), une performance référence cette saison. Une petite victoire face à Brighton 1-0 et surtout une victoire écrasante 4-0 à West Bromwich qui a vraiment impressionné. Le jeu proposé pendant ces matchs avait comme des airs de Wenger avec du vrai beau jeu, dont notamment un Lacazette décisif (4 buts en 3 matchs) et une équipe retrouvée. Avec Crystal Palace et Newcastle comme prochains adversaires, les hommes d’Arteta peuvent vraiment lancer leur saison et bien se replacer avant un mois de février très compliqué (match contre les deux Manchester, Leicester, Aston Villa, Leeds et l’Europa League).

Le retour du ciel bleu chez les Citizens

Pep Guardiola a su remobiliser les troupes. Malgré de nombreuses absences à cause du coronavirus et un nouveau match annulé (contre Everton) dû à ces cas, Manchester City s’est bien replacé dans la course au titre. Une victoire convaincante face à Newcastle a d’abord montré du mieux, avec le vrai jeu collectif qui a fait rêver tant de fans de Tiki Taka depuis plusieurs saisons. Et surtout la victoire à Stamford Bridge face à Chelsea fut particulièrement impressionnante. L’utilisation des demi-espaces, le retour De Bruyne et un Gündogan hors normes ont permis au Citizens de s’imposer avec une confiance retrouvée. Ils sont maintenant à égalité avec Tottenham, 4e, et s’ils gagnent leurs deux matchs de retard, ils dépasseraient Liverpool à la tête du classement. Alors oui, Everton et Aston Villa ne seront pas des adversaires simples à battre, mais avec le niveau général qu’a affiché Manchester City pendant les fêtes, on doit certainement les attendre dans la course au titre cette saison. En se replaçant au classement et surtout en montrant un tout autre visage que celui de début de saison, les joueurs de Pep Guardiola ont de nouveau instauré une peur chez les adversaires.

Le Théâtre des Rêves recommence à bien porter son nom

En difficulté depuis le début de saison à domicile, Manchester United a gagné par deux fois à Old Trafford face à Wolverhampton et Aston Villa. Ils auraient sûrement mérité la victoire face à Leicester en plus mais un but de Tuanzebe contre son camp en toute fin de partie leur a fait perdre deux points. Cependant, avec les 7 points gagnés, ils sont maintenant leaders de Premier League, à égalité avec Liverpool et avec un match à rattraper. Le 11 de départ commence à vraiment prendre forme, avec Pogba comme pièce maîtresse. Sa performance face à Aston Villa notamment lui a valu beaucoup d’éloges en Angleterre, loin des critiques habituelles. Sans forcément être l’équipe la plus impressionnante cette année, les Red Devils profitent de la fatigue de leurs concurrents directs pour se faire une petite place tout en haut du classement de la Premier League. En gardant cette solidité et terrible efficacité en contre, ils pourraient réellement être un prétendant au titre en fin de saison, qui était loin d’être imaginable après la défaite 6-1 face à Tottenham en début de saison. Ils sont donc les grands gagnants de cette période festive.

Les gros comme Liverpool et Chelsea ont perdu beaucoup de points au cours de cette période, qui leur sera peut-être fatale en fin de saison, alors que les deux clubs de Manchester se sont positionnés pour aller se battre pour le titre, ce qui nous promet une fin de saison de Premier League terriblement excitante. À suivre !

Résultats de la 15ème Journée

Résultats de la 16ème Journée

Résultats de la 17ème Journée

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
et, ipsum Donec tempus vulputate, Praesent nec commodo id