Bilan de mi-saison Domino’s Ligue 2 : Châteauroux et son ventre mou

Trêve internationale oblige, il est temps de faire un bilan sur la première partie de saison de Domino’s Ligue 2. Nous vous proposons de revenir avec vous sur les temps-forts de ce championnat, et ce, par équipe ! C’est aujourd’hui au tour de la Berrichonne de Châteauroux, qui comme à son habitude est coincé dans le ventre mou du championnat.

Les compétitions

Ligue 2 : 13ème avec 22 points soit 5 victoires, 7 nuls et 7 défaites. Seulement 14 buts marqués en 19 matchs pour 21 encaissés.

Coupe de France : Se déplace à Nantes en 32ème de finale le vendredi 4 janvier.

Coupe de la Ligue : Eliminé 2-1 à Auxerre au deuxième tour.

Saison molle, mais pas sans rebondissements

Si le classement des Castelroussins n’indique pas de course aux barrages comme ce fût le cas une grande partie de la saison dernière, les Berrichons ne sont pas non plus réellement inquiétés par la course au maintien. 5 points d’avance sur Valenciennes barragiste et 9 sur le premier rélégable Nancy. Attention toutefois, on sait à quel point tout peut aller vite dans ce championnat. De plus, les Berrichons reste sur une bonne fin de première partie de saison avec notamment 3 victoires en championnat en novembre donc une victoire convaincante à Bollaert 1-0. On en oublierais presque le licenciement de Jean-Luc Vasseur remplacé par Nicolas Usaï, et on peut le dire, le changement a apporté du mieux côté berrichon, du mieux certes, mais il reste des détails à régler pour la deuxième partie de saison.

Ce que l’on prévoit pour la fin de saison

Le 32ème de finale de Coupe de France face à Nantes sera un bon match pour se rappeler d’il y a 15 ans lorsque la Berri retrouvait le PSG en finale de Coupe de France (défaite 1-0). Si la qualification sera difficile, elle ne sera pas impossible, les Berrichons n’ont jamais été ridicules en Coupe face aux gros clubs, Bordeaux s’en souviens encore il n’y a pas si longtemps.

Côté championnat, un match important contre Valenciennes va vite arriver, une confrontation directe qui pourrait libérer les Castelroussins de la menace des barrages. Les journées 21 à 26 sont exclusivement des confrontations face à des équipes qui jouent le maintien. Les joueurs de l’Indre devront donc rapidement retrouver de l’allant offensif. Car si les Berrichons ne sont pas plus haut cette année c’est bien parce qu’ils sont seulement 17ème attaque du championnat. Le jeu produit est plutôt positif et en amélioration ces dernières saison, mais la finition n’est pas au rendez-vous. Châteauroux a le potentiel pour être dans le top 10, à eux de nous le prouver.

A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

dictum ante. risus. vulputate, at dolor eleifend Aliquam vel, dolor. Donec