Bilan du début de saison féminine : épisode 3 : Février, partie 2

0
Bilan début saison féminine
Ligue 1

We Sport vous propose de revivre le début de saison et de dresser le bilan de la saison féminine 2020. Entre coureuses, courses et équipes, grâce à cet article, vous serez tout sur ce début de saison passionnant. Aujourd’hui place à la seconde partie de février

Arrêté depuis le 3 mars et la victoire de Van den Broeck sur le Samyn, le cyclisme féminin est cloué aux décisions gouvernementales pour un éventuel retour des filles sur le bitume. De la Sunweb retrouvée à la Boels dominante en passant par la confirmation Wiebes et Bigla, voici le bilan de Février, partie 2 :

Dubai Women’s Tour :

A Town Square Dubai, Lucy van der Haar – la femme du cross man – remporte une victoire pour la 1è fois depuis 2015. Le lendemain, la jordanienne Samah Khaled s’impose et prend la tête du maillot de leader. Sur l’étape reine, finissant à Hatta Dam, la bélarusse Tatsiana Sharakova s’impose et récupère le maillot de leader. Lucy van der Haar renverse Tatsiana Sharakova et s’offre le général pour 0 seconde ! La performance de la jeune Emeline Eustache est à souligner avec un TOP 10 sur l’étape reine. Elle finit 12è du général et 5è du classement de meilleur jeune.

Setmana Ciclista Valenciana :

La pépite danoise de la Bigla-Katusha Emma Cecilie Norsgaard s’impose à Cullera et prend le maillot jaune. Le lendemain, pour sa 2nde journée de course, Anna Van der Breggen s’impose au sommet de Finestrat après un raid de plus de 40 km. A Port de Sagunt, la mexicaine Lizbeth Yareli Salazar gagne en échappée avant que la dernière étape, étape reine, ne voit la victoire de Leah Thomas. Anna Van der Breggen remporte sa 2è victoire de la saison en 4 jours de course (!). La Bigla-Katusha place Clara Koppenburg – vainqueure de l’édition précédente – Leah Thomas et Marlen Reusser 2è, 4è et 5è du général.

De nouveau retour en Turquie : Grand Prix Velo Alanya/Grand Prix Manavgat – Side :

Triplé russe et victoire de Daria Malkova (Cogeas – Mettler) devant son équipière Mariia Miliaeva et Margarita Syradoeva (Sestroretsk). 2è sur le Grand Prix Alanya, Hanna Tserakh s’impose le Grand Prix Manavgat – Side. La russe de la Cogeas – Mettler Iuliia Galimullina et sa compatriote de la Sestroretsk Margarita Syradoeva complètent le podium.

Arrivée en Belgique :

Omloop Het Nieuwsblad :

Une échappée de 21 coureuses arrive au pied du Muur avec quelques secondes d’avance sur un peloton. Van Vleuten. A 19 km de l’arrivée et dans le Muur, Van Vleuten accélère et ne sera pas reprise. Les poursuivantes Mackaij, Van Dijk, Bastianelli, Banks, Blaak se battront alors pour la 2nde place. Cette dernière sera remportée par Bastianelli devant Mackaaij.

Spar – Omloop van het Hageland :

Au départ, l’italienne Bastianelli et la néerlandaise Wiebes sont les favorites de l’épreuve. Comme prévu, la course s’achèvent via un sprint ou la néerlandaise prend le dessus sur l’italienne. Emma Cecilie Norsgaard finit 3è et confirme l’excellente forme de son équipe.

Samyn des Dames :

Parti dès le début dans l’échappée puis en solo à 60 km de l’arrivée, Chantal Van den Broek-Blaak s’impose devant un groupe de 4 composé de Majerus, Kopecky, Van den Bos et Van Dijk.

Chantal Van den Broek Blaak remporte le Samyn des Dames

Championnats du Monde de cyclisme sur piste :

L’Allemagne aura dominée les épreuves féminines avec 7 médailles dont 4 titres. Emma Hinze aura remporté, a elle seule, 3 titres mondiaux. L’autre grande dame de ces Mondiaux aura été Chloé Dygert Owen, améliorant par 2 fois le record du Monde de la poursuite individuelle.

Domination allemande :

Lea Fridrich remporte le 500m devant la recordwoman du monde mexicaine Jessica Salazar et l’italienne Miriam Vece, championne d’Europe espoirs 2018. Les triples championnes du Monde russes Anastasiia Voinova et Daria Shmeleva finissent 5è et 6è.
Emma Hinze commence sa collection avec le Keirin qu’elle remporte devant la sud coréenne et tenante du titre Lee Hye-jin. L’australienne Stephanie Morton complète le podium. La championne du Monde juniors 20118 et d’Europe espoirs 2019, Lea Fridrich finit 6è. Mathilde Gros, championne du monde juniors 2017 d’Europe juniors 2017 et élites 2018 et 2019 finit 9è. La championne du Monde 2018 Nicky Degrendele finit 11è.

Sur la vitesse individuelle, Emma Hinze bat en finale la russe championne du Monde juniors et sextuple championne d’Europe Anastasiia Voinova. Pour la 3è place, la hongkongaise, tenante du titre, Lee Wai Sze bat la canadienne Kelsey Mitchell.
La 1è surprise viendra de la vitesse par équipes ou la Russie d’Anastasiia Voinova et Daria Shmeleva – vice championne olympique, triple championne du Monde – finissent seulement quatrième. L’Allemagne emmenée par Emma Hinze et Pauline Grabosch s’imposent devant l’Australie du duo Kaarle McCulloch – Stephanie Morton. La Chine de Chen Feifei et Zhong Tianshi finit troisième.

Emma Hinze, triplé médaillée mondiale

Chloé Dygert affole les compteurs :

L’américaine Chloé Dygert affiche une forme parfaite pour cette poursuite ou elle bat le record du Monde en qualif avec un temps de 3’17″283. En finale face à l’allemande Lisa Brennauer, elle améliore son record du Monde en le baissant à 3’16″937.

Bilan saison féminine
Chloé Dygert, double médaillée mondiale

Chloé Dygert remporte avec Jennifer Valente, Emma White et Lily Williams la poursuite par équipes. Les britanniques Elinor Barker, Katie Archibald, Ellie Dickinson et Neah Evans finissent 2è. L’Allemagne de Franziska Brauße, Lisa Brennauer, Lisa Klein et Gudrun Stock finit 3è.

Autres courses :

La britannique Elinor Barker, vainqueure en 2017 remporte la Course aux points devant Jennifer Valente et a norvégienne Anita Stenberg.
L’Américaine est remporté par les tenantes du titre néerlandaises Kirsten Wild-Amy Pieters. L’unique médaille française provient du duo Clara Copponi-Marie Le Net (championne du Monde juniors 2018).. Les italiennes Letizia Paternoster (championne du Monde juniors 2017)-Elisa Balsamo finissent 3è.
Le Scratch est remportée par Kirsten Wild, championne en 205 et 2018. La championne du Monde juniors 2011 états-unienne Jennifer Valente finit 2è devant la portugaise Maria Martins.
L’omnium revient à la japonaise Yumi Kajihara devant l’italienne Letizia Paternoster, championne du Monde juniors 2017. La polonaise Daria Pikulik complètent le podium.

Après vous avoir présenté janvier et la 1è et 2nde partie de février, rendez vous demain pour la suite du bilan de début de la saison féminine.
Pour voir le bilan de janvier, c’est ici.
La 1è partie de février est ici.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here