Bilan du début de saison féminine : épisode 5 : TOP 5 des coureuses :

0
Bilan début saison féminine
Ligue 1

We Sport vous propose de revivre le début de saison et de dresser le bilan de la saison féminine 2020. Entre coureuses, courses et équipes, grâce à cet article, vous serez tout sur ce début de saison passionnant. Aujourd’hui place au TOP 5 des coureuses.

Arrêté depuis le 3 mars et la victoire de Van den Broeck sur le Samyn, le cyclisme féminin est cloué aux décisions gouvernementales pour un éventuel retour des filles sur le bitume. De la Sunweb retrouvée à la Boels dominante en passant par la confirmation Wiebes et Bigla, voici le TOP 5 des coureuses.

Lorena Wiebes :

Année précédente :

Elle a été LA révélation de l’année avec 14 victoires, 8 podiums, 8 TOP 5 et 7 TOP 10. Elle compte au total 20 victoires à seulement 20 ans (!). A titre de comparaison, Van den Broeck et Spratt en ont 21, Lepisto 23. Des filles telles que Pieters et Rivera en ont “seulement” 14 et 19. Sprinteuse la plus rapide du peloton, elle est dorénavant la leader de l’équipe batave sur les arrivées massives (malgré la présence de Vos ou même Pieters).

Rôle dans l’équipe :

Leader. Elle possède une équipe (Parkhotel) dévouée à elle. Son objectif est de viser la barre des quinzaines de victoires par saison. Elle est encore en contrat jusqu’en 2021 avant le grand saut vers le World Tour?

Année 2020 :

Elle a disputée 2 courses avec 1 victoire… au sprint sur le Spar – Omloop van het Hageland devant Bastianelli (à retrouver plus bas).

Chantal Van den Broeck-Blaak :

Année précédente :

Vainqueure seulement de l’Omloop Het Nieuwsblad et auteure de 2 podiums, 1 TOP 5 et 1 TOP 10. Elle a effectuée une saison loin de ses standards. Au sein d’une équipe Boels, elle a su se mettre en équipière de luxe pour notamment Van der Breggen.

Rôle dans l’équipe :

Polyvalente, capable de grimper mais doté d’une bonne pointe de vitesse. Bonne puncheuse capable de rouler très fort. Excellente sur les pavés mais doté d’un bon sens du sacrifice. Chantal Van den Broeck-Blaak est l’une des meilleures équipières.

Année 2020 :

Elle aura disputée 2 courses. La première, sur l’Omloop Het Nieuwsblad, elle finit 4è derrière Van Vleuten, Bastianelli et Mackaij. 3 jours plus tard, elle remporte le Samyn après une échappée de 90 km dont 60 km solo. Son équipière Majerus suit à 1’50”.

Chantal Van den Broek Blaak remporte le Samyn des Dames

Amanda Spratt :

Année précédente :

3 victoires, 9 podiums, 9 TOP 5 et 3 TOP 10. L’australienne avait un cru 2019, excellent. Cependant, la campagne de classique a été faible avec pour meilleur résultat une 11è place sur les 3 Ardennaises. Néanmoins, l’australienne a effectuée un travail magnifique pour sa leader néerlandaise Annemiek van Vleuten : Podium sur toutes les courses de février/mars hormis une 7è place sur A travers la Flandre et 4è sur l’Omloop Het Nieuwsblad. Sur le Giro, Spratt a amenée van Vleuten à la victoire finale.

Rôle dans l’équipe :

Leader sur certaines courses (notamment en Australie) mais redoutable équipière. Sur certaines courses ou elle est équipière, Spratt peut effectuer de solides courses en atteste le Giro 2019 : Victoire de van Vleuten et podium final pour Spratt.

Année 2020 :

Toutes ses courses ont eu lieu en Australie avec le titre national et une victoire à Birdwood (sur le Down Under). Sur ce dernier, elle finit sur le podium comme sur la Cadel Evans Great Ocean Road Race.

Amanda Spratt
Amanda Spratt championne d’Australie

Marta Bastianelli :

Année précédente :

Elle sort, à 32 ans, de sa plus belle année. 11 victoires, 9 podiums, 6 TOP 5 et TOP 10. Parmi les victoires, on peut noter le Ronde, le titre national, le GP Bruno Beghelli ou le Vårgårda WestSweden. La leader de la Virtu aura franchi le cap et est désormais la leader de l’Alé BTC Ljubljana.

Rôle dans l’équipe :

Malgré la présence de l’espagnole Mavi Garcia, l’italienne est LA leader de l’équipe ou elle a une équipe à son service.

Année 2020 :

3 courses : 1 victoire et 2 podiums. L’italienne commence sa saison début février à Valence et une victoire sur la Vuelta CV Feminas. Ensuite, une 2è place sur l’Omloop Het Nieuwsblad derrière van Vleuten. Enfin, elle finit 2è du Spar Omloop, derrière Wiebes.

Bastianelli remporte la Vuelta CV Feminas

Emma Hinze :

Année précédente :

Une médaille mondiale sur la vitesse par équipes, 6 deuxième place en Coupe du Monde (1 en keirin et 5 sur la vitesse). En plus de ceci, une médaille européenne sur la vitesse par équipes et 2 titres nationaux. L’année 2019 d’Emma Hinze a été bonne au vu de son statut de 2019.

Année 2020 :

5 victoires dont 3 sur les Mondiaux, l’allemande a été époustouflante. Elle a été titrée sur la vitesse par équipes, le keirin et la vitesse mais aussi en Coupe du Monde (vitesse par équipes et keirin).

Emma Hinze, triplé médaillée mondiale

Ainsi s’achèvent la série sur le bilan du début de saison féminine, pour retrouver les 4 épisodes précédents : 

Le bilan de janvier est ici

Celui de la 1è partie de février est ici

La 2nde partie de février est ici

TOP 3 des équipes est ici 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here