Blake Griffin à Detroit

0
LOS ANGELES, CA - JANUARY 22: A close up shot of Blake Griffin #32 of the LA Clippers during the game against the Minnesota Timberwolves on January 22, 2018 at STAPLES Center in Los Angeles, California. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and/or using this Photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2018 NBAE (Photo by Andrew D. Bernstein/NBAE via Getty Images)
Ligue 1

Après 9 ans de bons et loyaux services, les Clippers viennent de transférer  Blake Griffin, accompagnés de Willie Reed et Bryce Johnson contre Tobias Harris, Avery Bradley, Boban Marjanovic et deux tours de Draft aux Pistons de Detroit. Fin d’une ère à Lob City, début d’une domination intérieure chez les Pistons, analysons les contours de cet immense transfert et de leurs conséquences pour les deux équipes.

La fin d’une ère à Los Angeles

Blake Griffin aura donc passer 9 saisons du côté de la cité des anges. Dernier Rookie élu au All Star Game, BG laisse une immense empreinte du côté des Clippers. En 8 saisons ( il n’a pas joué l’année de sa draft suite à une blessure au genou) Blake Griffin compile 21,6 points et 9,3 rebonds de moyenne. Il est à l’origine, avec Chris Paul, de la mise en place de Lob City. Il a remporté 2 titres de Division ( important dans la récente histoire des Clippes), et se retrouve deuxième meilleur scoreur All-Time de la seconde team de Los Angeles. Une superstar qui venait de signer un contrat  de 171 174 820 $ réparti sur 5 ans. Les départs conjugués de Chris Paul, JJ Reddick, Blake Griffin, vont forcer le franchise californienne à reconstruire. Ajouter à cela les possibles départs de Deandre Jordan et Lou Williams et vous trouvez le lancement parfait de l’opération reconstruction avec à sa tête Jerry West ( cerveau de la venue de Shaquille O’Neal et de Kobe Bryant au début des années 2000). Ce n’est pas Avery Bradley, agent libre en fin de saison, et Tobias Harris, à qui il reste 1 an de contrat, qui changeront la donne. Sans parler des deux tours de Draft récupérés dans le deal.

La Meilleur raquette de l’Est ?

Si les Clippers entament une reconstruction, les Pistons eux, tentent un gros coup pour accrocher les Playoffs et essayer de concurrencer les favoris de la conférence Est. Une raquette composée de Blake Griffin et Andre Drummond est assurément l’une, si ce n’est la meilleure raquette de l’Est. Si Stan Van Gundy, coach des Pistons, arrive à renforcer ses lignes arrières, cette année ou la suivante, en signant un agent libre, Detroit pourrait redevenir une place forte de la conférence Est. Et chez les pistons la conquête commence toujours avec une raquette destructrice ( Laimbeer, Salley, Rodman en 1989. Ben et Rasheed Wallace en 2004).

Alors que souhaiter à cette équipe des Pistons qui sort de ce trade comme les grands gagnants. Que Blake Griffin puisse passer ses prochaines années de Pistons sans blessure. Que la Little Ceasars Arena soit pleine avec l’ambiance que l’on peut connaitre à Motown. Puis, pourquoi pas des vacances raccourcies par des playoffs prolongés. En tout cas, on est content de savoir que les Pistons font des moves en ce sens. Quand aux Clippers, bonne chance dans la reconstruction et bon courage à la fanbase des Clippers pour les années à venir.

 

 

 

 

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here