Un excellent mais inattendu début de saison pour les Canadiens de Montreal

Fiche de 5-1-2, 12 points sur 16 possibles. Un début de saison que personne n’attendait. On les voyait finir dans les bas-fonds du classement. Et pourtant, les Canadiens de Montréal se placent parmi les meilleures équipes de la NHL. De nouveaux joueurs, un style de jeu basée sur la vitesse (d’exécution) et une fougue formidable : voici le cocktail parfait des Habs.

 

Des changements cet été qui permettent d’ajouter de la vitesse

« Le statut-quo est inadmissible ». Geoff Molson

Les mots de Geoff Molson, propriétaire et président des Canadiens de Montréal, ont été forts cet été. Marc Bergevin devait changer quelque chose. Cet été, Alex Galchenyuk a été envoyé en Arizona en retour du fougueux et talentueux Max Domi. Il a beau être moins talentueux, il est un bien meilleur travailleur. 8 points en 8 matches. De plus, il occupe le rôle de centre permettant ainsi à Jonathan Drouin (7 points en 8 matches malgré un début difficile) de jouer libéré à l’aile gauche.

 

Domi à la remise en jeu – crédit photo : TVA Sport

 

La polémique liée à Max Pacioretty, ancien capitaine du CH, est terminée. Le numéro 67 a été échangé en retour d’un prometteur Nick Suzuki et d’un ailier moins prolifique : Tomas Tatar. « Tuna » commence sa saison de bien belle manière : 8 points en 8 matches. L’ailier slovaque prend énormément de place et joue « sa game » à 100%. Sa façon de jouer plait énormément aux partisans. Il avait tout à prouver. C’est une réussite totale, pour le moment. 

 

Il ne faut pas négliger l’apport de Xavier Ouellet. Le natif de Bayonne occupe un rôle de 6ème défenseur. Il tente énormément de shoots, effectue de très bonnes entrées et sorties de zone tout en étant très solide dans sa zone. Lui aussi avait tout à prouver. L’apport de Joel Armia est intéressant étant donné le poids qu’il représente en attaque. Il complète très bien Jesperi Kotkaniemi. Matthew Peca apporte énormément de vitesse au sein du quatrième bloc. 

Plus de passe droit pour les vétérans

L’année dernière a été une année difficile pour les David Schlemko, Jordie Benn et surtout Karl Alzner. Ils prenaient plus de temps de jeu au profit des jeunes. Cette année, il y a le sentiment que le plus méritant joue les matches et les minutes adéquats. Pourtant, Charles Hudon est scratché depuis 3 matches alors qu’il a quand même 3 points en 6 matches, qu’il joue rapide et qu’il dépense sans compter. La décision est difficile à comprendre. Tout comme les 3 matches joués de suite pour Alzner. La suite nous dira si les plus méritants jouent davantage.

 

Le « plus » de cette année est aussi le jeu de Benn. Jumelé la plus part du temps à Ouellet, le numéro 8 fait très bien depuis le début de saison.

 

Enfin, il est obligé de parler de Jesperi Kotkaniemi. Le jeune Finlandais est le premier athlète né dans les années 2000 à jouer dans un circuit majeur de l’Amérique du Nord. Condamné à retourné en Finlande quelques mois auparavant, son adaptation est incroyable. Il progresse de jour en jour. Au point de rester, puis de rester et encore de rester. Aujourd’hui, le Finlandais risque de jouer toute la saison avec le Grand Club. Sa vision de jeu, son intelligence hockey et sa capacité d’adaptation sont incroyables. Regardez ce jeu du centre de 18 ans. 

 

 

Un style de jeu porté sur la vitesse

Galchenyuk et Pacioretty ont un style de jeu plus technique, moins agressif et donc moins rapide. Un style de jeu porté sur la conservation, les mains et les bons shoots. Les ajouts d’un Peca, d’un Tatar dans une équipe où Mike Reilly, Victor Mete et Paul Byron prennent de plus en plus les reines du jeu, permettent donc d’obtenir une équipe rapide. Le point fort de cette équipe est sans aucun doute la vitesse et la vitesse d’exécution. Sans parler de la fougue. Parce que oui, se placer dans l’enclave et prendre les rebonds favorables permet de marquer des buts. Les Artturi Lehkonen et Brendan Gallagher font très bien en ce début de saison. 

 

Mike Reilly. Il faut en parler. Le défenseur acquit contre un choix de 5ème tour est entrain d’exploser cette saison. Sa vitesse d’exécution est incroyable. Il joue vite et bien. Xavier Ouellet est entrain de jouer de la même façon. Regardez ce but de Jonathan Drouin contre les Flames de Calgary. 

 

 

L’ajout, derrière le banc de Luke Richardson et de Dominique Ducharme permettent à Claude Julien de changer de style de jeu. Dorénavant, les sorties et entrées de zone sont davantage contrôlées, et les tirs parfaits ne sont pas recherchés. Le but est d’aller rapidement dans l’enclave et de forcer les rebonds. 

 

Retrouvez les résultats du début de saison

 

Les stats ne resteront pas aussi hautes pour les meneurs du CH. Mais le style de jeu et le niveau de l’équipe n’est pas un vol. Nous l’avons vu, si l’équipe est aussi bien placée, c’est qu’elle joue de l’excellent hockey. Esperons pour le « Bleu Blanc Rouge » que cela reste encore un bon moment. 

A propos de l'auteur

Graphiste en Freelance et rédacteur bénévole. Fanatique aveugle de hockey sur glace.

Poster un commentaire

ut suscipit adipiscing tempus Praesent Lorem Sed elementum