NBA

Boston Celtics : Free Agency, Effectif et Calendrier NBA

Boston Celtics

En attendant l'ouverture de la saison régulière le 18 octobre prochain, We Sport vous propose un tour d'horizon des trente franchises qui se disputeront le titre en NBA. Aujourd'hui, focus sur les Boston Celtics.

Le bilan des Boston Celtics la saison dernière

La saison NBA 2021/2022 était la première de l’ère Ime Udoka sur le banc des Celtics, qui prenait la relève de Brad Stevens, passé General Manager de la Franchise. Après un début de saison très poussif, les Boston Celtics ont appuyé sur l’accélérateur après le All-Star Break. 10ème au moment de la coupure, les Celtics ont survolé la deuxième partie de saison 2021/2022 pour finalement terminer à la seconde place de la conférence Est avec un bilan final de 51 victoires pour 31 défaites, qui leur permit de remporter la division Atlantic. Si le duo Jaylen Brown – Jayson Tatum était encore remis en question après des premiers mois difficiles, le reste de la saison a fait taire beaucoup de critiques. Avec un Jay-T en mode MVP (26,9 pts, 8,0 rbds et 4,4 ast), un J.Brown parfait dans son rôle de lieutenant (23,6 pts, 6,1 rbds et 3,5 ast) et le meilleur défenseur de la saison Marcus Smart, Boston arrivait lancé pour la post-season pour marcher dans les pas de leurs ancêtres.

La campagne de playoffs allait s’avérer fructueuse, avec un premier tour rondement mené contre les Brooklyn Nets de Kyrie Irving et Kevin Durant (4-0), où le collectif a su prendre le dessus sur des individualités. En demi-finale de conférence, les champions NBA en titre, les Milwaukee Bucks de Giannis Antetokounmpo, se présentaient sur la route des Celtics. Dans une série tendue du début jusqu’à la fin, Boston avait su montrer du caractère en s’imposant en 7 matchs après avoir été mené 3-2. En finale de conférence, le leader de l’Est, le Miami Heat, subit la foudre des Celtics. Pourtant mené 1-0 puis 2-1, Boston fit preuve une nouvelle fois d’une force mentale pour aller chercher les NBA Finals lors d’un match 7 disputé en Floride et au bout du suspense. Une qualification qui allait les opposer aux Golden State Warriors de Stephen Curry. La marche trop haute peut-être pour des Celtics qui découvraient ce niveau de compétition. Si Boston était encore en tête après 3 matchs, et avec la main sur le match 4, l’expérience des Warriors faisait la différence, pour au final s’imposer en 6 matchs. Une expérience qui allait faire grandir les Boston Celtics !

[5131], 2e de la Conférence Est, battus en finales NBA par les Golden State Warriors (2-4)

La Free Agency

Cette défaite en finales NBA 2022 après avoir mené 2-1 a montré que les Boston Celtics n’étaient pas loin d’accrocher le titre et que quelques retouches pouvaient leur permettre d’aller décrocher une 18ème bannière de champion. Pour cela, Brad Stevens et Ime Udoka ont réalisé un grand coup avec l’arrivée du meneur des Pacers Malcolm Brogdon (rookie de l’année 2017) en contrepartie de Daniel Theis, Aaron Nesmith, Nik Stauskas, Juwan Morgan et Malik Fitts. Puis, c’est l’arrivée dans l'effectif des C's de l’Italien Danilo Gallinari, avec un contrat de 13 millions de dollars sur 2 ans, en provenance des Hawks d’Atlanta qui vient renforcer la franchise du Massachussetts. Une recrue malheureusement qui ne verra pas le parquet du TD Garden cette saison, après une grave blessure au genou lors des qualifications pour le mondial avec sa sélection. Une bien mauvaise nouvelle pour le joueur mais aussi pour les Celtics, qui misaient beaucoup sur Gallo. Pour compenser cette perte, les C’s ont engagé Blake Griffin pour la saison 2022/2023. L’ancien joueur des Nets, sort d’un exercice mitigé avec Brooklyn et voudra se relancer et apporter son énergie. Boston a également fait venir Juwan Morgan et prolongé Luke Kornet durant cette inter-saison.

Au niveau de la draft, les Celtics ne disposaient pas de beaucoup de choix. Avec le pick 53, les Celtics ont sélectionné le meneur JD Davison, de l’université de l’Alabama. Envoyé en G-League, il devrait faire ses gammes dans la ligue inférieure et faire quelques allers-retours durant la saison 2022/2023.

Arrivées : Danilo Gallinari (Spurs), Malcolm Brogdon (Pacers), Blake Griffin (Nets), Juwan Morgan (Raptors)

Départs : Daniel Theis, Aaron Nesmith, Nik Stauskas, Juwan Morgan et Malik Fitts (Pacers)

Prolongations : Sam Hauser, Luke Kornet

Draft : JD Davison (53e choix, Alabama),

L’effectif des Boston Celtics 2022/2023

Meneurs : Marcus Smart, Malcolm Brogdon, Payton Pritchard, JD Davison (TW)

Arrières : Jaylen Brown, Derrick White

Ailiers : Sam Hauser, Jayson Tatum

Ailiers-forts : Blake Griffin, Danilo Gallinari, Al Horford, Mfiondu Kabengele (TW), Grant Williams

Pivots : Luke Kornet, Robert Williams

Coach : Joe Mazulla

[TW = two-way contract]

NB : Lors de l’intersaison, chaque franchise est autorisée à avoir jusqu’à vingt joueurs dans son effectif. Lorsque la saison régulière débutera, lesdits effectifs devront être réduits à quinze joueurs, auxquels peuvent s’ajouter deux two-way contracts.

Ambitions et classement

Finalistes NBA la saison dernière, les Boston Celtics ne viseront que le titre pour cette nouvelle campagne. Avec une seconde partie de saison où les Celtics ont dominé leur sujet, en régulière comme en post-season, Boston a montré que leur duo Tatum – Brown pouvait fonctionner. Avec l’expérience d’Al Horford, la progression de Robert Williams en pivot, la hargne de Marcus Smart en défense, Boston avait déjà une bonne ossature sur laquelle repartir. L’ajout de Malcolm Brogdon sera un gros plus tant l’adresse du l’ancien joueur des Pacers apportera du spacing à l’équipe. Si la blessure de Gallo demande forcément une réadaptation, la venue de Blake Griffin apportera du physique et de la percussion à l’intérieur. Le doute viendra du coaching, où l’affaire Ime Udoka a secoué la franchise avec une décision radicale prise à l’encontre de ce dernier, une suspension pour toute la saison à venir. C’est donc son assistant, Joe Mazzula, qui prendra la relève pour toute la saison 2022/2023.

Le joueur à suivre : Joe Mazzula

Ce n’est pas un joueur qu’il faudra suivre cette saison chez les Celtics mais bel et bien le nouvel entraîneur, Joe Mazzula, parachuté à ce poste quelques jours seulement avant le début du training camp. Âgé de 34 ans, l’ancien assistant d’Ime Udoka ne dispose pas d’expérience similaire à ce poste (vu son jeune âge, cela peut paraître normal). Qualifié d’une personne calme et réfléchie, Joe Mazzula est arrivé dans la franchise en 2019 en tant qu’assistant de Brad Stevens. S’il est encore impossible de se faire un avis sur le style de jeu proposé par le nouveau coach des Boston Celtics, pas de doute que ses moindres faits et gestes seront scrutés !

Le calendrier des Boston Celtics en 2022/2023

  • 10/12 : Boston Celtics @ Golden State Warriors
  • 28/01 : Los Angeles Lakers @ Boston Celtics

Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut