Boston commence (très) fort !

0
Ligue 1



Après 4 mois d’attente interminable, la NBA a repris ses droits cette nuit avec comme match d’ouverture, la rencontre opposant deux favoris de la conférence Est. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette rencontre entre Philadelphie et Boston a tenu toutes ses promesses !

Boston a fait la course en tête

Un premier quart-temps peu prolifique, Boston avait pris les devants en menant 21-14 avec un Tatum absolument incroyable mais Ben SImmons répondait dans la foulée, ce qui permettait aux 76ers de revenir à 21-21 à la fin du 1er QT. Tout au long de la rencontre Boston a dominé les débats malgré un Kyrie Irving qui est passé complètement à côté de son match et un Hayward qui n’est pas encore à 100% de ses capacités. Si Boston a pu créer des écarts, cela s’explique par des choses très simples, de la maladresse au shoot, 20% de réussite derrière la ligne des 3pts pour Philly et surtout un nombre de pertes de balles incalculable.


Après la mi-temps les Celtics ont été plus rigoureux afin de maintenir à distance au tableau d’affichage Joël Embiid et ses coéquipiers. Ce dernier qui a d’ailleurs été fortement embêté par la défense de Al Horford. Offensivement, la profondeur de banc des Celtics a rendu bien des services à Brad Stevens avec des points plus qu’important de Morris, Rozier qui a été tout simplement excellent et surtout Aron Baynes avec ses 2 tirs à longue distance. Le pivot plus clutch que jamais a rend fou les fans de Boston en fin de rencontre. Au final, Boston s’impose logiquement et largement 105-87 face aux hommes de Brett Brown.

Tatum MVP de la rencontre ?

 Pour la rédaction WeSportFR, c’est Tatum qui est le MVP de cette rencontre. Impressionnant dans le premier quart-temps notamment, Tatum a montré des prémices de son travail estival au côté du Black Mamba et c’est très très très prometteur. Ce n’est que le premier match de la saison mais le sophomore des Celtics a réalisé une grande performance cette nuit avec 23pts/9rbds/3ast et plus de 50% au shoot en 28min. Evidemment, Simmons, qui a réalisé une performance XXL avec un 19/15/8 en 42 minutes, aurait mérité ce titre de MVP de la rencontre, mais l’écart trop important du score final aura eu raison de lui.

Saric, Fultz et Irving à côté de la plaque, Embiid décevant

L’Uncle Drew a terminé cette Opening Night avec un pourcentage cataclysmique au shoot… 12,5%. Une performance a oublié pour celui qui a clamé son envie de rester à Boston à l’issue de la saison. Pour Saric, rapidement pénalisé par les fautes, il est apparu sur le parquet par petite période et n’a jamais réussi à se mettre en rythme. Enfin , le numéro un de la Draft 2017 a passé une soirée compliquée et a vu son temps de jeu revu à la baisse.

 

L’image de la soirée 

 

 

Philadelphie a perdu des joueurs qui étaient important dans la rotation de Brown l’année dernière (Belinelli, Ilyasova), et il faut du temps pour s’ajuster aux changements dans la rotation. Concernant Boston… everything is OK.



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here