Boston et Carolina sont les deux finalistes de la conférence EST !

Respectivement 2èmes et 7èmes de l’EST, les Bruins de Boston et les Hurricanes de la Carolina se retrouvent en finale de conférence après des parcours logiquement réussis lors des play-offs. WeSportFR présente, à tour de rôle, les finales de conférence de la NHL. Aujourd’hui, c’est au tour de la conférence EST qui a vu surprises après surprises…

 

 

Les Bruins de Boston, force de frappe offensive

 

Qualifiés à la 2èmeplace de la division atlantique mais aussi de la conférence EST avec 107 points, les Bruins de Boston arrivent à se hisser à une marche de la grande finale de la Stanley Cup. Pourtant, il aura fallu 7 matches pour éliminer les Maple Leafs de Toronto et 6 pour éliminer les Blue Jackets de Columbus. Boston n’a jamais surclassé ses adversaires mais a éliminé ses adversaires par sa force, sa vitesse et ses talentueux joueurs. Patrice Bergeron, Brad Marchand (toujours dans les mauvais coups) et David Pastrnak portent leur équipe vers le sommet. Toutefois, la match 7 contre Toronto est une victoire d’équipe. Bruce Cassidy a décidé d’aligner une quatrième ligne composée de Joakim Nordstrom, Sean Kuraly et Chris Wagner. Cette ligne a démontré que la profondeur fait gagner des matches. Boston devra faire sans Charlie McAvoy logiquement puni pour un mauvais coup dans la tête de Josh Anderson.

 

Pastrnak compte 10 points à ses 10 derniers matches – crédit photo : AP Photo Nam Y. Huh

 

 

Les surprenants Hurricanes de la Caroline ?

 

Les Hurricanes ont éliminé les champions en titre, les Capitals de Washington, en 7 matches puis les Islanders de New York en 4 matches. Une nouvelle fois, les Bruins affronteront une équipe davantage reposée. Rien ne garantit une victoire facile de l’équipe de Raleigh. Les Hurricanes ont terminé à la première place du Wild Card, qui repêche les 7 et 8emes équipes de l’Est. Loin d’être favoris, les Hurricanes prouvent tout leur talent. L’équipe termine depuis plusieurs années dans les meilleures équipes des statistiques avancées. L’équipe est l’une des plus offensivement de qualité et quantité. Alors pourquoi les « Bunch of Jerks » (surnom donné par le conservateur Don Cherry qui refuse d’apprécier les célébrations des Hurricanes) ne se qualifient que rarement ? Simplement parce que les gardiens font bien mieux que les années précédentes. Mais plus encore, si l’équipe n’est pas si bien placée c’est tout simplement que les tireurs sont moins efficaces. L’équipe convertit moins ses tirs. Les play-offs permettent aux Hurricanes de performer à leur hauteur. Voici pourquoi la Caroline est aussi impressionnante. Surprenant ? Pas tant que ça. Il faudra suivre Jaccob Slavin, jamais repêché, qui réalise de superbes play-offs.

 

Jaccob Slavin, solide défenseur des Hurricanes – crédit photo : Jamie Kellner

 

 

Difficile de pronostiquer cette série. Si les Bruins font office de favoris quand on regarde le classement de la saison régulière. Mais les play-offs sont les play-offs. La Caroline, malgré ses blessés, est une force impressionnante. Premier match ce soir entre les deux équipes de la conférence Est.

A propos de l'auteur

Graphiste en Freelance et rédacteur bénévole. Fanatique aveugle de hockey sur glace.

Poster un commentaire

elit. vulputate, facilisis Sed consequat. id, commodo mattis efficitur. et, eleifend dictum