Bourges domine Villeneuve d’Ascq et confirme

0
Ligue 1

Bourges 5e (2V-2D) recevait Villeneuve d’Ascq 11e (1V-3D) pour la cinquième journée de LFB. Retour aux Prado pour des Berruyères sèchement vaincues par Prague en Euroligue 93-64 lors de leur dernier match à domicile. Entre temps, les filles d’Olivier Lafargue ont pu rebondir en offrant une prestation honorable chez les championnes en titre à Lyon avec une défaite de 4 points et avec une victoire en Euroligue à Riga. Les Tangos devaient retrouver un rythme de croisière à domicile face à une équipe Lilloise bien loin de son niveau qui l’avait emmené en finale d’Eurocoupe contre ces mêmes Tango. 

Une première mi-temps offensive

4400 spectateurs. Palais des sports du Prado.

Pour Bourges : Hamaoui, Eldebrink (A), Yacoubou, Dubie, Chartereau(AF), Rupert, Michel(M), Astier, Toure, Dabovic, Coleman(AI), Godin (P)

Pour Lille : Hollivay, Berkani, Wadoux, Gomis, Sy Diop, Hampton, Djoumoi, Diallo, Hurt, Sharp.

Très bon run de Lille d’entrée avec un 7-0 encaissé par Bourges en 1 minute 10. Bourges réagit notamment sous l’impulsion d’une Sarah Michel qui se retrouve un peu après un match totalement vide face à Prague lors du dernier match à domicile. Bourges répond avec un magnifique 12-4 et une circulation de balle bien plus appliqué. La défense reste pour le moins difficile avec une réussite à fort pourcentages pour les Nordistes dans l’entame de la rencontre. Bourges tourne quand même en tête à la pause dans un quart temps avec beaucoup de rythme, d’intensité et de réussite. 25-24

Le début de deuxième quart temps est plus haché et avec un manque de réussite plus important des deux côtés du terrain. C’est Villeneuve d’Ascq qui reprend un léger avantage de quatre point dans la moitié du deuxième quart. Mais Bourges encore par une belle réaction recolle suite à 36 partout. Villeneuve d’Ascq continue toutefois de performer notamment derrière la ligne à 3 points. Bourges n’arrive pas à tenir le gros rythme offensif et l’énorme réussite nordiste. Le TBB va même subir le plus gros écart à 2 minutes de la mi-temps (+9). Bourges est mené 49-42, des petits soucis défensifs, une réussite adverse plutôt impressionnante. Bourges va mieux mais Bourges ne mène pas au terme de la première période.

Le verrou Tango s’est activé

Bourges n’a pas su profiter d’une faiblesse offensive de Lille en début de deuxième mi-temps en accumulant les pertes de balles notamment. Les Tango ont serré le jeu défensivement dans le troisième quart temps mais reviennent péniblement. Ana Dabovic en sortie de banc dans ce troisième quart temps prend les choses en mains au scoring notamment et ramène le TBB à 1 point des Lilloises à 2 minutes 30 de la fin du troisième quart. Yacoubou rate le ballon pour reprendre l’avantage, une situation immédiatement punie par un shoot du parking. Bourges reprend même l’avantage à 8 secondes de la fin du troisième quart sur un shoot de Sarah Michel. 62-61

Bourges entame parfaitement son quatrième quart. Des réussites primées, des interceptions, un public du Prado presque rempli et les Berruyères prennent leur meilleur avantage, 69-63. Défensivement, offensivement, Bourges prendre le dessus contre une équipe nordiste qui semble fatiguer. Un constat valable dans des pourcentages et des tirs bien moins réussis qu’en entame de rencontre. Sarah Michel tue le match à 3 minutes du terme d’un gros panier à 3 points. 78-67. Bourges retrouve la victoire, avec difficulté mais une victoire qui rassure et qui lance définitivement la saison des Tango. Pour Lille, ça se complique davantage avec une quatrième défaite en 5 matchs. Sur un dernier 3 au buzzer de Ana Dabovic en feu au avec 24 points. Bourges s’impose 85-71.

Bourges part en trêve internationale avec le plein de confiance avant de reprendre l’Euroligue de nouveau à domicile contre Cukurova.

Bourges – Villeneuve d’Ascq : 85-71 : 1e MT 25-24 ; 17-25 : 42-49 2e MT : 20-12 ; 23-10 : 43-22

Les réactions : 

Olivier Lafargue (coach de Bourges) : “L’intensité a été la clé du match. En première période nous avons manqué d’intensité, cela leur a permis d’avoir de nombreux tirs ouverts et donc une réussite au tir assez incroyable. Offensivement, le match était intéressant, le ratio passes décisives/balles perdues est plutôt bon, et on commence vraiment à limiter les pertes de balles depuis le match contre Lyon. Si on gagne à Braine mercredi, on aura un bilan équilibré en Euroligue avec 3 déplacements en 4 rencontres, et un début de saison difficile. Il faut voir le verre à moitié plein parfois, on est sur la bonne voie.”

Sarah Michel (Meneuse de Bourges) : “Cette première victoire à domicile va apporter beaucoup de confiance. L’intensité qu’on a mis en défense en deuxième mi-temps a permis de nous libérer et de nous faciliter la tâche offensive. Lorsque l’on défend dur, on reste en rythme et il est donc plus facile de trouver des tirs et de les mettre. A titre personnel c’est sur que je suis heureux d’avoir enfin retrouvé de la réussite, mais la victoire comptait plus que tout ce soir.”

Alexia Dubié (Meneuse de Bourges) : “On a montré deux visages ce soir. L’intensité et l’engagement que l’on a mis en deuxième mi-temps font de nous une bonne équipe. C’est vraiment l’intensité qui fait le tout dans ce genre de rencontre. La priorité est maintenant à Braine comme l’a dit le coach, on espère vraiment gagner cette rencontre et partir en trêve avec un bilan équilibré en Euroligue avant d’attaquer une deuxième partie de saison où l’on espère s’améliorer. On commence à trouver des automatismes, on échange beaucoup, il y a même eu des réunions entre nous pour se parler.”

Rachid Meziane (Coach de Villeneuve d’Ascq) : “C’est la première fois de la saison qu’on réalise une bonne entame, le faire contre une belle équipe de Bourges est satisfaisant. On a montré une capacité à scorer contre des bonnes défenses. En deuxième mi-temps ça a été moins bon, la blessure d’Hampton (entaille à la main) qui était notre meilleure scoreuse a un petit peu mis la panique. On a bien construit nos attaques, avec agressivité, ce qui a provoqué beaucoup de réussite en première mi-temps. Malheureusement on a pas su tenir le rythme mais je suis fier de mes joueuses ce soir, c’est une belle prestation”.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here