Brilleront-ils sur un Grand Tour ?

Hier, nous avons vu les espoirs dans les courses d’un jour, maintenant concentrons nous sur les néo-pros spécialistes des courses par étapes.

 

Remco Evenepoel (Decuninck – Quick-Step Floors) 🇧🇪

Le flamand Remco Evenepoel, qu’on a plus besoin de présenter. Imbattable en juniors en étant sacré champion de Belgique, d’Europe et du monde dans sa catégorie en ”atomisant” la concurrence à la fois sur le chrono que sur la course sur route.

Il lui reste quand même pas mal de choses à apprendre. Puisqu’il est arrivé sur le tard dans le cyclisme après un carrière prometteuse dans le football.

Axé sur les courses par étapes, il est excellent rouleur capable de très bien grimper comme on l’a vu lors de sa démonstration sur les routes d’Innsbruck.

Pour arriver à ses fins, il va devoir prendre exemple sur un Enric Mas – 2e de la Vuelta cette année à 23 ans.

Entouré de coureurs d’expérience comme Philippe Gilbert, Remco va devoir être à l’écoute des anciens.

Cependant, l’énorme attente en Belgique peut écraser ce coureur en plus la marche très importante entre le niveau junior et professionnel. Mais le natif de Schepdael est ambitieux.

 

Tadej Pogačar (UAE Team Emirates) 🇸🇮

L’autre grand ”prospect” pour les courses par étapes est le vainqueur du dernier Tour de l’Avenir Tadej Pogačar. Il succède au palmarès à des noms comme Quintana, Chaves, Miguel Ángel López, Marc Soler et Bernal.

Tadej s’est déjà frotté avec assez de succès au monde professionnel en 2018. C’était lors du dernier Tour de Slovénie, remporté par Roglic, en prenant la quatrième place.

Pogačar a signé un contrat de deux ans au sein de l’équipe UAE Team Emirates où il aura un rôle équipier sur les courses d’une semaine normalement.

 

Stephen Williams (Bahrain Merida) 🇬🇧

Le gallois Stephen Williams est l’autre gros espoir puisqu’il est le gagnant de la Ronde de l’Isard et le 5e du Tour d’Italie U23.
Formé à la SEG Racing Academy, Stephen a signé deux chez Bahrain Merida, une équipe qui a bien besoin d’un petit coup de jeune.
Très bon grimpeur, son cursus est atypique et il va devoir suivre l’exemple notamment des frères Yates.

 

Marc Hirschi (Team Sunweb) 🇨🇭

Passons à un néo-pro sera à suivre du côté de la Sunweb, issu de l’équipe de développement, le champion du monde espoirs Marc Hirschi.

Excellent grimpeur, cette saison, le suisse s’est classé deuxième du Tour d’Alsace et quatrième du Tour de l’Ain.

En 2019, il sera un équipier intéressant à suivre auprès des Dumoulin et autres Kelderman et Oomen.

 

Et Vlasov dans tout ça ?

Enfin, on peut signaler que le russe Aleksander Vlasov n’a pas trouvé un contrat en World Tour. Le prometteur russe est encore sous contrat jusqu’en 2020 chez Gazprom. Cette année, il a gagné le Tour d’Italie U23 et a terminé 3e du Sibiu et 4e du Tour de l’Avenir.

 

Photo : Remco Evenepoel

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

sed non mi, in Donec Donec ipsum felis Praesent tempus