CACC – Reward, rixes au centre de Douai

Ça faisait longtemps que nous n’avons pas parlé de nos amis de la Catch as Catch Can et même du catch français en général. Samedi dernier se tenait un événement de notre partenaire : Reward. En plein centre de Douai, sur la place du Docteur Maugin, défense de titres, un duel entre patrons de promotions concurrentes et Match de l’Avenir furent au programme en cette soirée chaude d’été.

L’ECOLE BRILLE ET SALEM VOIT L’AVENIR 

L’école de catch de la CACC est à l’heure actuelle l’une des prometteuses du catch français. Que fut la fierté de son promoteur lorsque deux de ses élèves ouvrent l’un de ses événements – C’est donc Comte Marcego et Butterfly qui ouvrirent Reward. A la clé de ce combat : une place dans un combat pour déterminer un challenger au championnat de France de la CACC. Au terme d’un combat d’assez bonne facture pour de jeunes lutteurs, ce fut le Comte Marcego qui s’imposa pour décrocher cette fameuse place pour le prochain événement de la CACC qui se tiendra le 13 juillet prochain.

Ni une ni deux, on passe directement au Match de l’Avenir, l’une des attraction phares de Reward. Annoncé comme un match de l’échelle, Rick Salem, Camus, Ultima Sombra et Jérémy Pépin, remplaçant du malheureux Kross blessé quelques semaines auparavant, combattirent pour décrocher une mallette garantissant un combat de championnat n’importe où, n’importe quand. Aux Etats-Unis, on appelle ça un Money in the Bank. Salem voit tout à travers sa boule de cristal, même sa victoire dans ce Match de l’Avenir.

VAL EDEN & STAN COREY VOLÉS, SALE SOIRÉE POUR LA SANCTION 

Il a triomphé lors du Tournoi de l’Opportunité et défendu brillamment son or face à Christianium lors de Bad Zone le 8 juin dernier, Thiago Montero défendait son championnat de France face à un membre de La Sanction, soit face à Jack Tylor soit face à Val Eden, ce fut ce dernier qui se présenta face au champion. Un combat qui sera touché d’une fin très controversée puisque Montero obtint la disqualification suite à l’intervention de Jack Tylor. Montero aidé par son coéquipier Rick Salem, renvoient les méchants de la Sanction en coulisses, tout est bien qui finit bien.

C’est ensuite un autre membre de La Sanction, Stan Corey qui défendait son championnat des poids moyens face à non pas un homme mais deux ! En les personnes de MBM et Ulysse Demos, qui ont décroché leur chance durant Bad Zone lorsqu’ils défirent le champion & Val Eden. La soirée se passait si bien pour Stan Corey car au grand dam des fans présents, le metaleux de la Sanction retint son titre avant… l’apparition de Rick Salem, muni de sa mallette gagnée auparavant, qui vient gâcher la fête en encaissant, vraisemblablement une mallette de poker – j’ai la même à la maison, sur le champion poids moyens. Mission réussie puisque Salem repart de Douai avec le titre autour des hanches. Montero’Salem tous deux champions, ça c’est beau.

CACC 1 – 0 ICWA ET MIKE D LE COLLECTIONNEUR 

On y est, la baston des patrons des deux promotions les plus connues du Nord de la France. D’un côté, nous avons Kevin Valdez, le gentil promoteur de la CACC, accueilli en héros affrontait le patron peu scrupuleux de l’ICWA, Pierre « Booster » Fontaine, le mec qui annonçait pratiquer des choses pas toujours très catholiques avec vos femmes alors que sa fille tenait à côté de lui, est-il un exemple à donner à sa progéniture ? Par ailleurs, le combat fut transformé en un combat de rue. Booster revêtit toujours son petit slip à paillettes, acquit lors du gala annuel du patron de la promotion de Laventie, présentant ainsi de beaux petit abdos, de quoi ravir ces dames qu’il fourre sauvagement, cette bonne vieille cheap pop. Le combat sera remporté par le promoteur de la Catch as Catch Can pour le grand bonheur du public. Une affaire sûrement à suivre du côté de la promotion concurrente.

Le point d’augure de la soirée fut un combat pour le championnat poids lourd de la promotion, détenu par le bagarreur brestois Hellmer Lo’Guennec depuis dix longs mois, il remettait son or en jeu face aux belges Mike D et Darkmondo. Le règne de terreur de l’ennemi numéro un de la CACC prit fin ce samedi 29 juin avec la victoire de Mike D, qui assoit sa domination sur les contrées nordiques, l’homme étant déjà double champion du côté de l’ICWA, il en est désormais à trois championnat autour des hanches. Il faudrait désormais à construire un petit meuble pour entreposer ces petites ceintures monsieur Mike.

La Catch as Catch Can continue toujours sur sa lancée : s’imposer comme une promotion viable en France. On ne vous vend pas des cinq étoiles mais l’envie de bien faire et la motivation sont là, des facteurs assez manquants dans le catch français. On s’apprête à accueillir l’une des pointures du pays en la personne de Peter Fischer le 13 juillet prochain avant les présences des anglais Maverick Mayhew et Paul Robinson en septembre et octobre prochain.  

 

 

A propos de l'auteur

Huit ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

ultricies id eget luctus leo. vulputate, commodo Curabitur nunc dolor