Peaty, McNeil, Hosszu… Ce qu’il faut retenir du deuxième jour des mondiaux

La deuxième journée des championnats du monde de natation en grand bassin a pris fin il y a quelques minutes. Adam Peaty, Margaret McNeil ou encore Katinka Hosszu se sont entre autre démarqués dans le bassin coréen. Retour en trois points sur ce jour 2.

Peaty comme une évidence

Qui d’autre qu’Adam Peaty pour régner sur ce 100 mètres brasse des championnats du monde de natation ? Auteur d’un nouveau record du monde ce dimanche en demi-finale (56’88), l’Anglais partait grandissime favori de la finale. Comme une évidence, Peaty a survolé l’aller-retour (57’14) et a décroché un troisième titre mondial de suite. Son compatriote James Wilby (58’46) et le Chinois Yan Zibei (58’63) complètent le podium. A un an des Jeux Olympiques de Tokyo, Peaty s’avance clairement comme le favori de la distance, lui qui on le rappelle, en est déjà le champion olympique en titre. 

Hosszu puissance 4

L’une des stars de la natation mondiale a encore été impériale sur sa course fétiche, le 200m 4 nages. Sans rivale, la Hongroise s’est imposée (2’07’53) avec plus d’une seconde d’avance sur sa première poursuivante, la Chinoise Ye Shiwen (2’08’60). La Canadienne Sydney Pickrem (2’08’70) prend la troisième place. Hosszu a donc glané un quatrième titre de suite sur cette distance. Inutile de vous préciser qu’elle en sera la grandissime favorite dans un an à Tokyo.

La belle première de McNeil

La surprise du jour est venue de Margaret McNeil. La jeune Canadienne a glané le premier titre mondial de sa carrière sur le 100m papillon. Alors que l’on pensait tous à un cinquième sacre pour Sarah Sjostrom, la nageuse de 19 ans a cassé la barre des 56 secondes au prix d’une énorme accélération en fin de course (55’83). La Suédoise a donc du se contenter d’une deuxième place frustrante pour une nageuse de sa trempe. Le duel olympique promet donc des étincelles ! 

Poster un commentaire

at facilisis Phasellus luctus sem, quis, libero. velit, venenatis, accumsan suscipit