Ledecky, Yang, Peaty… Ce qu’il faut retenir du premier jour des mondiaux

 

La première journée des mondiaux de natation en grand bassin a déjà donné lieu à quelques surprises. Le titre polémique de Sun Yang, le record du monde de Peaty, la déconvenue de Ledecky… Retour en trois points sur ce Jour 1 à Gwangju.

Sun Yang vainqueur polémique

Le Chinois Sun Yang, dans la tourmente après son contrôle antidopage controversé en septembre dernier, a remporté le 400m nage libre ce dimanche (3’42’44). L’Australien Marck Horton et l’Italien Gabriele Detti complètent le podium. Signe que la présence du Chinois dérange, le nouveau vice-champion du monde australien a ouvertement protesté le titre du nageur de 27 ans. Pour rappel, le triple champion olympique avait détruit un échantillon au marteau lors d’un contrôle survenu en septembre 2018. La suite de la compétition risque donc d’être animée pour Sun Yang, tant dans le bassin qu’en dehors. 

Peaty premier homme sous les 57 secondes

A un an des JO de Tokyo, Adam Peaty est déjà en forme olympique. En demi-finale du 100m brasse, le Britannique est devenu le premier homme à passer sous la barre des 57 secondes (56’88). Il bat donc son précédent record de 22 centièmes et pourrait encore améliorer sa nouvelle marque en finale. Irrésistible, il est évidemment le grand favori pour glaner un troisième titre mondial consécutif ce lundi. 

Ledecky déchue

La reine est tombée sur le 400m nage libre. Tombée sur une Australienne de 18 ans époustouflante de bout en bout et championne du monde pour la première fois de sa carrière en grand bassin (3’58’78). En tête lors des 350 premiers mètres, Ledecky a vu Ariarne Titmus réaliser une dernière longueur ébouriffante. Assez pour souffler le titre à l’Américaine. Triple championne du monde en titre sur la distance, Ledecky connaît donc son premier échec dans une grande compétition. En zone mixte, elle a assuré qu’elle allait rebondir. Wait and see !

Poster un commentaire

risus. tristique Sed odio ut accumsan velit, tempus dapibus ante. ut venenatis