Ce qu’il faut retenir du week-end sportif

0
Ligue 1

Marre de voir Patrick de la compta faire le malin avec les résultats de Ligue 2 ? Pénible, votre collègue qui vous récite tous les 15 titulaires de la dernière journée du Top 14 ? Incompréhensible, le mec du courrier qui parle du revers lifté du dernier joueur à la mode ? WeSportFr est là pour vous ! Voilà ce qu’il fallait retenir des résultats sportifs du week-end entre une Shiffrin stratosphérique, un Boe de l’espace et les Dauphins de Miami venus de Mars !



Allô Shiffrin ?

Elle est, tout simplement imbattable. A Saint-Moritz, Mikaela Shiffrin a a gagné ses quatrième et cinquième victoires de la saison dans le Super G et le slalom parallèle. En ce début de saison, l’Américaine ne semble pas pouvoir être mise en difficulté. Même quand elle commet quelques fautes, comme lors de sa finale contre Petra Vhlova, elle finit par gagner. Plus que jamais, la grande skieuse de ce début de saison.

Crédit photo : Krone Sport Twitter

Chez les hommes, et dans des épreuves climatiques compliquées qui ont contraint à l’annulation des épreuves de dimanche, Marcel Hirscher a écrasé la concurrence pour remporter sa 60è victoire en Coupe du Monde. Il remporte le Super G devant Kristoffersen et Olsson.

Pokljuka a réussi aux Français

La première épreuve, slovène, de la Coupe du Monde de biathlon s’est clos dimanche par les poursuites. Chez les hommes, après la victoire de Martin Fourcade sur l’individuel et la deuxième place d’Antonin Guigonat, Quentin Fillon-Maillet s’est invité sur la deuxième marche du podium. Auteur d’un 20/20, et profitant de la chute de Loginov dans la montée finale, le Français finit à 0,1 seconde du Norvégien, leader de la Coupe du Monde. Pas dans le coup, Martin Fourcade a abandonné.

Crédit photo : Nordic Focus

Dans l’épreuve féminine, Kaisa Maikarainen a régné – presque, sans partage. En remportant le sprint et la poursuite, elle s’est assuré de prendre la tête de la Coupe du Monde. Les Françaises ont dû compter sur la deuxième place de Justine Braisaz samedi dans le sprint pour goûter aux joies du podium.


Le vice de Miami

On a assisté, dimanche, dans le Hard Rock Stadium, a un moment d’anthologie. Les Dolphins de Miami ont réussi, littéralement l’impossible, du moins le croyait-on. En l’espace de 7 secondes les joueurs de Floride ont refait leur retard de 5 points en transperçant à base de passes latérales la défense, défaillante durant tout le match, des Pats.

Les coéquipiers de Tom Brady pouvait s’assurer un 13è titre de division en cas de victoire aujourd’hui, ce sera partie remise.

Toulouse born to win

Dans le groupe 1 de la Champions Cup, Toulouse réalise, pour l’instant un sans-faute. Chez les Wasps, les Hauts-Garonnais se sont imposé 16-24. Le premier essai français, signé Cheslin Kolbe, est un modèle du genre : 60 mètres et 14 adversaires éliminés par l’ailier sud-africain. Les rougénoirs signent leurs huitième victoire consécutive.

Crédit photo : L’Equipe

De leur côté, le LOU s’est incliné à domicile contre Glasgow (22-42), Toulon a battu Montpellier à Mayol (38-28) et le Racing a disposé des Tigres de Leicester (36-26).

River aux anges

Après que le match a été délocalisé au Bernabeu de Madrid, suite aux incidents intervenus à Buenos Aires avant le match retour de la Finale de la Copa Libertadores, River Plate s’est finalement imposé contre Boca Junior aux prolongations.

Tout avait pourtant commencé idéalement pour le club de coeur de Diego Maradona. Au terme d’un raid solitaire, Benedetto marquait le premier but de la rencontre. Las, Pratto devait égalisé pour offrir aux blancorojos une prolongation qu’ils vont finalement remporté. Quintero d’abord, Martinez ensuite, voilà le nom des deux bourreaux de Boca. Il faut que ce dernier a été bien aidé par la montée du gardien de Boca, Andrada, dans la surface de réparation adverse, espérant marquer sur corner.

Crédit photo : ouest-france.fr

Crédit photo de Une : Eurosport



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here