Khachanov, le PSG et Derrick Rose : les héros de votre lundi

0
Crédit photo : Media 365
Ligue 1

Marre de voir Patrick de la compta faire le malin avec les résultats de Ligue 2 ? Pénible, votre collègue qui vous récite tous les 15 titulaires de la dernière journée du Top 14 ? Incompréhensible, le mec du courrier qui parle du revers lifté du dernier joueur à la mode ? WeSportFr est là pour vous ! Voilà ce qu’il fallait retenir des résultats sportifs du week-end entre Khachanov, Neymbappé et Derrick Rose !



La nouvelle surprise made in Bercy

On ne vous parle pas d’une nouvelle taxe, rassurez vous, mais de l’énième joueur qu’on n’avait pas vu venir et qui remporte, finalement, le Masters 1000 de Paris-Bercy. Karen Khachanov, qui avait écarté tout au long de la semaine, entre autres, Isner, Zverev ou Thiem est finalement venu à bout d’un Djokovic assuré de finir l’année numéro 1 mondial. Elimé à la suite de son match XXL contre Roger Federer, le Serbe a concédé la finale en deux petits sets et permet au Russe de remporter son premier majeur. 11ème à la race, il sera le 1er remplaçant pour le Masters de Londres après les forfaits de del Potro et Nadal.

C’était, globalement, un tournoi de Bercy assez bizarre, une fois encore. Le grand défilé des blessés a frustré spectateurs et suiveurs, en même temps qu’il a pu fausser une partie du tournoi. Khachanov serait bien inspiré de ne pas s’inspirer de Jack Sock , vainqueur au POPB l’année dernière, et qui ne terminera pas l’année dans le top 100.

Crédit photo : Media 365

Les deux font la paire

Le football est un drôle de sport. Meilleur buteur de l’histoire du PSG, Edinson Cavani est pour l’instant blessé à une cuisse et indisponible pour les matchs de son club. Auteur d’un début de saison timide, il tranche avec la forme insolente de ses partenaires d’attaque Neymar Jr et Kylian Mbappé. A tel point que, certains observateurs, se demandent sérieusement, s’il ne faudrait pas laisser sur le banc l’Uruguayen, puisque le Français et le Brésilien font le job.

Et force est de constater que, contre un LOSC, il est vrai, peu inspiré, le PSG s’en est remis à son homme providentiel Neymbappé pour l’emporter. D’un choc de la Ligue 1, qui voyait s’opposer le leader et son dauphin, est né un match relativement terne, sauvé par la lucidité et la vista des deux buteurs made in PSG.


Crédit photo : Eurosport

Marquez, toujours plus fort

Rétrogradé de six places, samedi, sur le grille de départ, Marc Marquez était un champion du monde blessé. En pole-position, Valentino Rossi avait toute latitude pour asseoir sa deuxième place au championnat du monde et garder le pouvoir, réclamé par son coéquipier Vinales, au sein de l’écurie japonaise. C’était sans compter sur la rage de vaincre incroyable de l’Espagnol qui a remonté toutes les positions pour finalement s’imposer à Sepang, à la faveur d’une erreur de Rossi qui est parti au tapis.

Zarco a réalisé la bonne opération de week-end. Bien aidé par la pluie qui lui a permis de conserver sa place sur la podium, il a dû laisser passer Marquez et Rins, qui complète le podium. Le Français est toujours en tête du classement des pilotes d’écuries satellites.

Crédit photo : moto-sport.com
Les renaissances

Est-ce Noël qui, se rapprochant, drague son lot de miracles christiques ? Est-ce, tout simplement, que les héros vieillissent mais ne meurent pas ?

Toujours est-il que l’on a assisté à deux renaissances, sinon deux résurrections, de joueurs dont on ne donnait plus très cher il y a quelques semaines en NBA. La première est celle d’un Français, Tony Parker. Envoyé par certains de profondis, l’ancien meneur des Spurs a sorti un match XXL contre Miami (24 points et 11 passes). Depuis le début de saison, le Français tourne à 17 points de moyenne.

Un autre revenant, Derrick Rose. L’ancien des Bulls a sorti un match de maboul, tout simplement. Avec 50 points à Utah, il a offert la victoire aux Timberwolfes. Son émotion à la fin du match est à la hauteur de l’exploit qu’il a réalisé, lui qu’on croyait définitivement perdu, en délicatesse avec un genou qui siffle.

Crédit photo : chron.com

L’autre record concerne Klay Thomson qui a battu le record de son coéquipier Stephen Curry en marquant 14 shoots à 3 points. Il rend un feuille à 52 points.



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here