Ces sports méconnus: on a testé le FootGolf

Quand on a vu passer la pub de l’évènement sur les réseaux sociaux on s’est dit “tiens c’est nouveau ça !”. Et bien détrompez-vous, le Footgolf est arrivé en France il a plusieurs années. L’association Française de Footgolf a même été fondée en 2013, 4 ans seulement après l’apparition de la discipline aux Pays-Bas. Aujourd’hui, il existe une fédération Internationale (la FIFG), des compétitions officielles et la France est championne du Monde (Cocorico !!!). Avec une trentaine de clubs répartis sur le territoire (qui se disputent un championnat de France) et des greens adaptés aux cinq coins de la France, impossible de passer à côté bien longtemps. Un green, un ballon, des trous. Il n’en faut pas plus pour créer un nouveau sport. Rien que pour vous (et pour le fun aussi), WeSportFR a testé cette nouvelle discipline.

 

Première approche en douceur

Bien sûr, pour nous pas question de compétition officielle, simplement une petite exhibition sur le green du Golf Chateaublanc d’Avignon (84). Organisées deux ou trois fois par an par l’Agence évènementielle sportive BAM Sud-Est, ces journées ont le mérite de faire découvrir les joies et l’ambiance de ce sport à tous les publics pour un tarif raisonnable (25€/tête pour notre formule). Au programme, session individuelle le matin, en équipes l’après-midi et challenges pour finir. Avec une quarantaine d’autres duos nous nous étions inscrits à la session en équipe de l’après-midi (ouais on va quand même pas se lever un samedi matin pour aller faire du sport, non mais oh !). Nous nous présentons donc tout fringants à 13h30, bermuda et polo cintrés, casquette de golf sur la tête, chaussettes montantes et chaussures stabilisées.

Oui, le Footgolf a ses règles, mais aussi ses codes, tenue correcte exigée. Le parcours est calqué sur le 9 trous du Golf, on décide de s’échauffer sur le trou 9 en attendant le début des hostilités. Premier contact avec le ballon et le terrain, beaucoup de mistral et le drapeau indiquant le premier trou semble excessivement loin (à peine 150m en réalité). Finalement en deux tirs on se rapproche du trou qu’on réussi en 4 coups après s’être quand même tanqués dans le bunker. Petit coup d’œil sur le Par, on est bons. La journée commence bien, maintenant place au jeu. Après un petit briefing des organisateurs les équipes sont reparties en petits groupe de 5 ou 6 et envoyées sur des trous différents pour commencer, ainsi quand un groupe termine sur un trou, il passe au suivant et ainsi de suite. Les temps d’attente sont ainsi considérablement réduits pour tout le monde. On commencera par le trou 6. Cinq autres équipes nous accompagnent dont une mixte. Top départ.

Du fun et du chambrage

Les règles en équipe demandant une alternance sur le premier coup tiré (par exemple si Joueur A joue en premier sur le trou 6, c’est Joueur B qui tirera en premier sur le trou 7 et ainsi de suite), les équipes mixtes ont une zone de départ légèrement avancée lorsque c’est la fille qui engage. L’ambiance est largement au rendez-vous, aucune compétition dans le groupe, nous faisons vite connaissance avec les 10 autres joueurs et le chambrage attaque vite lorsque le premier ballon atterrit dans un bunker ou frôle le trou avant de se retrouver plusieurs mètres plus loin. Les trous s’enchainent, sur certains il faut longer ou passer par dessus un ruisseau, le  numéro 7, lui, est extrêmement long (250m soit environ 3 ou 4 gros tirs pour nous) et situé en haut d’un petit talus. Une erreur de quelques millimètres et mon ballon roule de l’autre côté, mon coéquipier s’élance, tire et… bis repetita, laissant les autres équipes pliées de rire. Le karma aidant, quelques minutes plus tard on sera l’une des seules équipes à ne pas devoir aller chercher notre ballon dans le ruisseau.

Après un peu plus de 1h30 de jeu on arrive sur le dernier trou, 70m seulement, un trou facile car bien situé au milieu d’une “cuvette”, mon coéquipier s’élance, frappe, le ballon arrive doucement jusqu’au trou et… s’arrête à quelques millimètres. Explosion de rires dans les équipes adverse, je me jette à genou pour implorer le mistral de le pousser de quelques millimètres mais rien n’y fait. Derrière nous, l’équipe en tête réalise le trou en 1, tout le monde exulte, le tireur célèbre en courant autour du green comme s’il avait gagné la Ligue des Champions. Fin du parcours, 5 équipes du groupe sont à +11 au-dessus du Par dont nous. On peut (enfin) aller profiter de la mousse qui nous attend au restaurant du Golf et profiter du soleil en terrasse pour nous remettre de nos efforts du jour.

Si la partie s’arrête là pour nous (on termine dans le ventre mou du classement général), la journée n’est pas terminée. Concours de longueur au tir, de précision sur des cibles, initiation au golf avec un prof, remise des prix (dont un prix spécial pour le Dress Code, cf photo des vainqueurs) et cocktail pour tous les participants, l’organisation n’a rien laissé au hasard. Au final, impossible de ne pas vous recommander de tester vous aussi. Seul ou en équipe, entre amis ou avec vos enfants, courez-y. Le kiff est bien là et certains se découvriront peut-être une passion pour ce sport qui ne demande qu’à être plus connu.

 

Crédits images : BAM Sud-Est

A propos de l'auteur

Si ma fille en avait, elle se serait appelée LeBron, j'ai découvert la NBA avec Kobe et The Answer, je l'ai aimée avec TP et el Manu.

Poster un commentaire

id libero. mattis Praesent accumsan fringilla sed efficitur. libero nunc