C’est la reprise pour la Pro D2 !

0
Ligue 1

Ce soir débute la Pro D2, un véritable marathon : 30 journées avant les phases finales qui offriront un accès direct à l’élite du rugby français au vainqueur et un barrage contre le 13ème du top 14 au perdant de la finale. Une longue saison indécise, qui promet rebondissements et surprises car aucune équipe ne semble prédestinée à survoler ce championnat. Petite revue des troupes avant le grand départ.

 

Perpignan et Grenoble étant montés à l’étage supérieur, c’est Brive et Oyonnax, les 2 malheureux de la saison dernière, qui font figure de « gros ». Avantage même à Oyonnax, qui sait envoyer du jeu et part avec de bonnes bases, notamment avec son ouvreur néo-Zélandais Ben Botica, meilleur marqueur du Top 14 la saison dernière.

Derrière les 2 nouveaux, on retrouve un contingent compact de prétendant aux phases finales : Montauban, fort de trois demi-finales et une finale ces 4 dernières saisons, va enfin essayer de passer le cap. Mont-de-Marsan, qui a enregistré l’arrivée de l’international français Rémi Talès, ainsi que l’Aviron Bayonnais, fort d’une solide pré-saison conclue par une victoire contre Pau dans un Jean-Dauger plein à craquer, ont de vraies cartes à jouer dans cette course aux phases finales. Enfin, le Biarritz Olympique et Béziers tenteront de retrouver de leur superbe avec des effectifs qui ont beaucoup bougé cet été. Si la mayonnaise prend, une fin de saison en boulet de canon, comme a pu le faire Béziers l’année dernière, n’est pas à exclure.

               En bas de tableau, la Pro D2 a perdu deux bastions du rugby français : Dax et Narbonne, remplacés par Provence Rugby et Bourg-en-Bresse. Si ce dernier risque d’avoir du mal à trouver sa place, le club d’Aix-en-Provence affiche de fortes ambitions à travers son manager général, le bucheron Clermontois Jamie Cudmore. Pour gagner leur place, ils devront batailler avec des clubs centenaires comme Carcassonne et Colomiers, mais aussi avec les nouveaux visages du rugby professionnel français : les bretons du RC Vannes, les franciliens de Massy ou les Charentais de Soyeux-Angoulème ; des équipes toutes jeunes, qui ont su trouver la recette pour survivre en Pro D2. Leurs ambitions affichées sont le maintien, mais il ne fait aucun doute que s’ils le peuvent, ils iront titiller les équipes présentes à l’avant du peloton.

                Nous conclurons notre revue d’effectif avec une pensée toute particulière pour Louis Fajfrowski, décédé tragiquement pendant un match amical la semaine dernière, ainsi qu’à sa famille, ses proches et son club, Aurillac. Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et ses proches. Ce week-end, un hommage lui sera rendu sur les terrains, ainsi qu’à Pierre Camou, décédé mercredi.

 

Début des matchs ce soir à 20h00. Bonne saison à tous !

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here