C’était le show-el Em-Biim

0
Ligue 1



Premier match à horaire très matinale pour nos amis américains (12h00), cela n’a pas empêché Pistons et Sixers de nous offrir un beau match de basketball. Un joueur s’est particulièrement montré : Joel Embiid avec ses 39 points dont 18 lancers francs.

Le Show Jojo

7-1 d’entrée, Embiid arrive bouillant face à Détroit, voir trop (faute technique en 55 sec). L’artiste va nous proposer une première mi-temps exceptionnelle. Il s’est empressé de tuer le match d’André Drummond, lui faisant rapidement subir des fautes qui l’ont obligé à squatter sur le banc de touche. Seul, Blake Griffin tente de maintenir des Pistons en grand difficulté. Si Détroit n’est mené que de 6 points à la fin du premier quart temps, le deuxième sera un festival où Embiid ne cessera de porter ses Sixers. 32 points pour lui à la pause alors que Détroit en compte 46. Une folie. Les Pistons ont encaissés un 39-23 dans le deuxième quart et pourtant..


Le coup du piston

Un piston, ça s’en va et ça reviens. Détroit n’a jamais aussi bien porté son nom. Commençant la deuxième mi-temps avec 22 points de retard, la franchise du Michigan ne s’avoue pas vaincue, Dwayne Casey non plus. Aussitôt revenus, les Pistons s’attaquent à leur bourreau Embiid, le poussant lui aussi à s’asseoir à cause de ses fautes. En parallèle, Détroit inflige un 13-0 d’entrée de 3ème quart à Phily. Blake Griffin, plutôt moyen en première mi-temps se transcende alors pour faire recoller les siens et espérer une victoire. Tellement forts, les Pistons arrivent à n’encaisser aucun point d’un Embiid pourtant en fusion. Phily n’inscrit d’ailleurs que 16 points, totalement déboussolés face à l’absence de leur pivot sur le parquet. Détroit revient à 13 points avant le quatrième quart. Le retour ne se fera pourtant jamais, Phily contrôle avec Embiid. Et Détroit doit s’incliner, sans démériter.

Merci aux deux équipes pour ce beau spectacle dans notre fin d’après-midi en France. Demain rendez-vous pour un Sacramento – Bucks en prime time.

Crédit photo en une : USA Today



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here