Championnats du monde – Mass start féminine : Dorothea Wierer sacrée championne du monde !

Voilà déjà le dernier jour des Championnats du monde de biathlon à Östersund en ce dimanche 17 mars. La première course de la journée est honorée par la mass-start féminine où on retrouve deux françaises au départ : Justine Braisaz (dossard n°8) et Célia Aymonier (dossard n°21). La start-list établie pour la mass-start est faite avec les 15 premières biathlètes du classement général et les meilleures des mondiaux qui n’étaient pas d’ores et déjà qualifiées. 

L’espoir Français

En tête de course, on retrouve rapidement les noms en vogue sur ces Championnats du monde à l’image de Denise Hermann, Laura Dahlmeier ou encore Hanna Oeberg. L’originaire des Saisies, Justine Braisaz réussit une belle opération en se plaçant avec les meilleures en tête de peloton. Sur le pas de tir, beaucoup de fautes s’enchaînent, dû à une météo capricieuse et un vent clairement handicapant. Lisa Vittozzi et Anastasia Kuzmina sont les premières à en faire les frais. Du côté Français, Justine Braisaz écope de deux tours de pénalité tandis que Célia Aymonier réalise un 5/5 pour sa toute première mass-start de la saison.

De retour sur le pas de tir pour le deuxième tir couché, la russe Yurlova-Percht confirme avec un nouveau 5/5 et prend la tête de la course. Dans ses skis, l’italienne Dorothea Wierer qui ne tarde pas à la dépasser quelques mètres plus loin. Lisa VIttozzi et Laura Dahlmeier ne parviennent pas à briller au tir et se retrouve derrière le top 20.

Une première pour l’Italie

Malheureusement, comme la veille sur le relais féminin, Célia Aymonier ne parvient pas à se libérer sur le tir debout et perd un temps considérable pour, en plus, écoper de trois tours de pénalité. Tandis que Justine Braisaz ne fait qu’une seule faute et réussit à se replacer en 11ème position en sortie de pas de tir.

Loin devant, Dorothea Wierer survole cette course avec un 15/15 au tir et un lead clairement assumé. Seul bémol sur sa course, deux fautes sur son dernier tir debout. Malgré tout, l’italienne repart en tête et semble la seule à obtenir l’or sur cette mass-start. Non loin derrière, Yurlova-Percht, pourchassée par la rapide Denise Hermann, peine à garder sa deuxième place. Le suspense tient jusqu’au bout puisque quelques secondes seulement séparent les trois premières biathlètes.

C’est finalement bien l’italienne Dorothea Wierer qui confirme sa forme du jour en allant chercher l’or et son premier titre de Championne du monde en individuel, juste devant la russe Yurlova-Percht et l’allemande Hermann. Du côté français, Justine Braisaz termine en 15ème position avec le 2ème temps de ski et 6 fautes au tir tandis que Célia Aymonier passe la ligne d’arrivée en 20ème position avec le 5ème temps de ski et également 6 fautes au tir. 

Source crédit photo : sports365.fr

 

A propos de l'auteur

Passionnée de sport en général avec une préférence pour le tennis et le biathlon ! On dit qu'en Bretagne il ne pleut que sur les cons... ça tombe bien, je ne vis que des journées ensoleillées.

Poster un commentaire

vel, elementum leo et, ut sed Aenean quis, ut