Charlotte : A quand un peu de sérieux ?

0
Crédit photo : Zimbio
Ligue 1

Cela va faire 2 saisons consécutives que Charlotte va louper les Playoffs après une élimination au premier tour en 2015-16. Pourtant de bon joueurs garnissent l’équipe des Hornets, d’autant plus cette année !

Kemba Walker :

On connaît tous désormais les talents de Kemba Walker, le mec vient, te brise les chevilles, boit un café, score inlassablement, et repart. Ce ne sont pas les Grizzlies qui diront le contraire. Les mecs ont mangé 46 points à 13/18. Inarrêtable je vous dis. Enfin, quand il est dans de bons jours comme celui-là. Car même si Kemba semble parfois monstrueux, ce n’est pas toujours suffisant, et même parfois décevant.Il marque presque autant de ponts que la saison précédente, mais ce n’est pas suffisant. On l’attendait autour des 26 voir 27 points, alors qu’il ne tourne qu’à 23. Aucun step-up pour lui donc, et c’est bien dommage.

Crédit photo : LaPresse.ca

Nicolas Batum :

Vous vouliez de la déception ? En voilà encore. Batum était l’Homme qui DEVAIT progresser. Mais non, freiné quelque peu par les blessures certes, mais le Batman n’a pas su répondre aux attentes. Et pire que ça, il semble régresser. Du moins statistiquement c’est le cas. Il passe de 15 points à 12, alors qu’on le voyait bien atteindre la barre des 20. Allez on se dit que le Frenchi sera plus en forme la saison prochaine.

Crédit photo : Bleacher Report

Dwight Howard :

Nouvel arrivant à Charlotte. Quel joueur. Lui, qui s’était un peu perdu à Atlanta, semble retrouver de belles sensations au sein de cette équipe. De suite Dwight s’est imposé comme le patron de la raquette. Un bon 16/12 de moyenne, pas de chichi. Et quelques belles prestations au cours de la saison, comme dernièrement l’immense 32/30 sur les Nets. Bon ok, c’est les Nets, mais 30 rebonds quand même. C’est pas rien. Imaginer Superman revenir au top, à son niveau qu’il avait au Magic c’est dur, mais pourquoi pas finalement. Un peu de folie.

Crédit photo : ClutchPoints

Et le futur alors ?

Dans un futur idéal Charlotte va progresser. Il y a pas mal de raisons qui peuvent nous faire penser ça. Un Kemba qui devient un peu plus régulier, et un Dwight qui revient dans les meilleurs pivots de la Ligue, ça serait déjà un bon début.

N’oublions pas que Charlotte a de belles pièces à développer, ça va être compliquer pour Dwayne Bacon certes, mais ne sait-on jamais. On pense surtout à Malik Monk qui peut devenir important assez rapidement. Il faudra travailler. L’homme le plus sous-côté de Cha rlotte, celui qui des fois peut s’enflammer malgré ses airs de grands plombiers, c’est Frank Kaminsky. Seulement 10 points de moyenne, mais tellement important. En voilà un qui a step-up dans le silence.

On compte également sur un pick intelligent pour 2018. Il n’est pas toujours nécessaire d’avoir le first pick pour améliorer son effectif. Exemple cette saison même avec un petit gars drafté en 13ème position par Utah. Aujourd’hui le jeune est au coude à coude pour le titre de ROY, malheureusement pour lui il est tombé contre un monstre.

Il restera cependant toujours un problème à Charlotte. Ce n’est que mon avis mais pour moi ce problème à un contrat à 13,000,000 $ et s’appelle Michael Kidd-Gilchrist. Trop payé pour son apport dans l’équipe. Certains diront qu’au même titre Batum est encore plus payé pour pas beaucoup mieux. Peut être. Mais Batum est plus complet, plus polyvalent et à déjà prouvé qu’il peut encore progresser. C’est plus délicat pour MKG. On en est pas encore au même point qu’un Luol Deng ou qu’un Timofey Mozgov, mais ça reste handicpant pour les Hornets. Il faut que ça bouge.

Crédit photo : Arizona Sports

Alors on sait que le haut du classement n’est pas pour tout de suite côté Charlotte, mais les fans de la franchise espère bien un retour en Playoffs dès la saison prochaine. Et même pourquoi pas passer un tour.

Nathan CHATELAIN.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here