NBA

Charlotte Hornets : Free Agency, Effectif et Calendrier NBA

Charlotte Hornets NBA

En attendant l'ouverture de la saison régulière le 18 octobre prochain, We Sport vous propose un tour d'horizon des trente franchises qui se disputeront le titre en NBA. Aujourd'hui, focus sur les Charlotte Hornets.

Le bilan des Charlotte Hornets la saison dernière

Saison contradictoire en Caroline du Nord. Pour sa quatrième saison sur le banc des Hornets, James Borrego a proposé un jeu plutôt intéressant offensivement, faisant de Charlotte la quatrième attaque de la ligue et menant la franchise à son premier bilan positif depuis la saison 2015/2016. De quoi faire de cet exercice une réussite ? Pas vraiment. En grande difficulté défensivement, les partenaires de LaMelo Ball ont longtemps végété dans la deuxième moitié du classement, ne réussissant à décrocher une place en play-in qu’in-extremis. Opposés aux Hawks, les Hornets ont pris l’eau (132-103), manquant ainsi les playoffs pour la sixième année de suite. Charlotte n’a plus gagné de série en postseason depuis la création des Bobcats : trop pour l’équipe dirigeante, qui a limogé James Borrego au terme de cette nouvelle saison moyenne.

[4339], 10e de la Conférence Est, éliminés lors du play-in tournament par les Atlanta Hawks

La Free Agency des Charlotte Hornets

Si vous trouviez que Charlotte avait manqué sa saison, quel autre qualificatif utiliser pour l’intersaison des Hornets ? En quête d’un nouveau coach, la franchise avait Kenny Atkinson dans le viseur, mais a finalement dû se rabattre sur Steve Clifford après la volte-face du premier cité. Déjà sur le banc entre 2013 et 2018, Clifford retrouvera une franchise en plein doute, aussi bien sur qu’en-dehors du terrain. Oui, car l’autre (triste) évènement majeur de l’été concerne Miles Bridges. Accusé d’avoir frappé sa femme devant ses enfants, il ne fait, à l’heure actuelle, plus parti de l’effectif des Hornets, lui qui avait signé une qualifying offer lors de la Free Agency.

Côté sportif, le bilan n’est pas forcément plus réjouissant. À la recherche d’un pivot depuis de nombreuses saisons, Charlotte a récupéré Mark Williams lors de la Draft, qui devrait rapidement avoir des minutes et compensera le départ de Montrezl Harrell vers Philadelphie. Intéressant en sortie de banc, Cody Martin a été prolongé, marquant la principale signature des Hornets lors de l’intersaison. L’effectif a très peu évolué, et le groupe devra faire avec les mêmes forces et faiblesses qu’en 2021/2022.

Arrivées : Steve Clifford (Coach), Dennis Smith Jr. (Blazers)

Départs : James Borrego (Coach), Montrezl Harrell (Sixers)

Prolongations : Cody Martin

Draft : Mark Williams (15e choix, Duke), Bryce McGowens (40e choix, Nebraska)

L’effectif des Charlotte Hornets 2022/2023

Meneurs : LaMelo Ball, Terry Rozier, Théo Maledon (TW), Dennis Smith Jr.

Arrières : James Bouknight, Bryce McGowens (TW)

Ailiers : Gordon Hayward, Cody Martin, Kelly Oubre Jr.

Ailiers-forts : Jalen McDaniels, J.T. Thor, P.J. Washington

Pivots : Kai Jones, Mason Plumlee, Nick Richards, Mark Williams

Coach : Steve Clifford

[TW = two-way contract]

NB : Lors de l’intersaison, chaque franchise est autorisée à avoir jusqu’à vingt joueurs dans son effectif. Lorsque la saison régulière débutera, lesdits effectifs devront être réduits à quinze joueurs, auxquels peuvent s’ajouter deux two-way contracts.

Charlotte Hornets : Ambitions et classement

Au sein d’une Conférence Est qui s’est largement renforcée au cours de l’intersaison, les Hornets pourraient être les grands perdants de l’été. Avec un effectif qui n’a presque pas évolué et un Miles Bridges qui pourrait ne jamais revenir sur les parquets, Charlotte semble avoir reculé dans la hiérarchie. Autour d’un coach aux principes plutôt offensifs, la défense, point faible de l’équipe l’an dernier, devrait à nouveau souffrir. Le niveau de la franchise dépendra grandement des performances de LaMelo Ball, bien trop esseulé pour que Charlotte espère jouer les premiers rôles. Revenir en playoffs serait une réussite, se qualifier pour le play-in une satisfaction au vu des rapports de force qui ne place pas les Hornets dans une position très favorable.

Le joueur à suivre : Mark Williams

À la recherche d’un vrai pivot depuis des années, Charlotte a peut-être mis la main sur son nouveau joyau. Grand intérieur (2,16m) formé à Duke, Mark Williams est réputé pour ses qualités défensives, ce qui devrait faire le plus grand bien aux Hornets. En délicatesse au shoot et aux lancers-francs, sa marge de progression est importante mais il pourrait déjà rendre de fiers services à sa franchise. Sans concurrence solide à son poste, il pourrait être l’une des rares satisfactions des siens en 2022/2023.

Le calendrier des Charlotte Hornets en 2022/2023

  • 19/10 : Charlotte Hornets @ San Antonio Spurs
  • 02/11 : Charlotte Hornets @ Chicago Bulls
  • 26/11 : Chicago Bulls @ Charlotte Hornets
  • 16/10 : Boston Celtics @ Charlotte Hornets (MLK Day)
  • 10/02 : Charlotte Hornets @ Boston Celtics

Louis Rousseau

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees et la solitude de RJ Barrett au Madison Square Garden.

Dernières publications

En haut