Chelsea – Arsenal : Road to Bakou

Nous y voilà, cette tant attendue semaine synonyme d’épilogue de la saison européenne est enfin arrivée. Loins des élections de dimanche, place au football, et c’est le pays du Brexit qui sera mis à l’honneur. Avant la finale de Champions League ce samedi opposant Tottenham à Liverpool, ce sont deux clubs de Londres, Chelsea et Arsenal, qui vont s’affronter ce soir à 21h lors de la finale d’Europa League. Entre polémiques en tous genres, blessures et suprématie de Londres, cette finale nous réserve bien des surprises… en voici un avant goût ! 

 

Quand la politique se mêle au sport

Vous faites peut-être partie de ceux qui connaissent toutes la capitales du monde. Cette année, l’UEFA a décidé de faire plaisir aux fans de Questions pour un champion en choisissant Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan, comme ville hôte de cette finale. Malheureusement, le choix de cette destination exotique et surprenante a très vite fait déchanter les amoureux du ballon rond, et pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, la question géographique a fait grincer des dents les supporters des deux équipes. 4000 kilomètres séparent Londres de Bakou et il existe très peu de vol directs entre les deux villes. La conséquence est désastreuse : il n’y aura que 3000 supporters de chaque équipe dans un stade de 70 000 places. Les deux clubs n’ont même pas réussi à vendre les maigres 6000 places qui leur étaient allouées.

A cela s’ajoute l’épisode Henrikh Mkhitaryan, le joueur arménien des Gunners. Nous ne pensions pourtant pas que c’était encore possible d’arriver en 2019 : il ne fera pas partie du groupe d’Arsenal car le club craint pour sa sécurité à cause des différends politiques entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Pour couronner le tout, l’UEFA a refusé que les Gunners portent un maillot en soutien à Mkitaryan durant l’entrainement d’avant match. Match qui se disputera à 23h heure locale pour convenir à l’Europe de l’Ouest… Bref, le choix d’aller jouer à Bakou est très judicieux.

 

(Khanews)

Chelsea, un lion blessé

La saison a été longue, pleine de rebondissements. Qui aurait cru, après la finale de Carabao Cup perdue et l’épisode Kepa-Sarri, que Chelsea finirait troisième de Premier League et disputerait une finale d’Europa League ? Pas grand monde et rien d’étonnant. La première saison de Maurizio Sarri est donc satisfaisante car il a rempli le contrat initial : se qualifier directement pour la prochaine Champions League. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser il y a un peu plus d’un mois, tout ne se jouera pas ce soir pour Chelsea, cette finale constitue un bonus non négligeable après une saison éprouvante. On rappelle d’ailleurs que si Chelsea gagne cette finale, Lyon sera directement qualifié pour la prochaine Champions League car les Blues on déjà décroché leur ticket.

Le club en pleine tempête

Il ne se passe pas un jour sans que l’on n’entende pas parler de Chelsea dans la presse. Alors que le club est pour l’instant interdit de recrutement par l’UEFA pour les deux prochains mercatos, les Londoniens se distinguent depuis des années par leur instabilité déconcertante. Les dernières rumeurs viennent d’Italie et indiquent que Sarri serait déjà sur un départ vers la Juventus de Turin. Son successeur serait un ancien de la maison bleue, et pas des moindres, Franck Lampard qui n’a pas réussi à monter en Premier League avec son club Derby County. A noter que Sarri a quitté hier l’entraînement furieux. Les raisons de son énervement sont encore floues mais sont révélatrices d’une situation tendue.

Ces rumeurs ne sont pas bénéfiques au groupe puisqu’elles arrivent quelques jours avant cette finale décisive pour les fans des Blues. Surtout lorsque l’on sait que le cas Hazard n’est toujours pas réglé. Ces derniers jours, il semble plus que jamais déterminé à partir et le fait savoir dans la presse en annonçant qu’il aimerait quitter le club avec un titre de plus dans sa musette.

Si l’extra-sportif n’est pas au beau fixe à Chelsea, le côté sportif ne l’est pas non plus. En témoigne l’infirmerie des Blues plus que jamais remplie. Alors que Callum Hudson-Odoi et Antonio Rüdiger sont forfaits depuis plusieurs semaines, la récente blessure de Ruben Loftus-Cheek a plombé le moral des supporters. D’autant plus que celle-ci est intervenue lors d’un match de charité à Boston quelques jours après la fin de la saison de Premier League. Un malheur n’arrivant jamais seul, c’est le champion du monde français Ngolo Kanté qui est incertain pour ce soir même s’il s’est entraîné avec le groupe hier soir. Les Blues pourront compter sur le meilleur buteur de la compétition, Olivier Giroud, auteur de déjà dix buts cette saison.

Composition probable : Kepa, Alonso, David Luiz, Christensen, Azpilicueta – Jorginho, Kovacic, Kanté – Hazard, Giroud, Willian

 

(France Football)

Arsenal, objectif Champions League

Il n’a manqué qu’un seul petit point en 38 journées pour se qualifier en Champions League. Cinquièmes, derrière l’ennemi juré Tottenham, les Gunners doivent absolument gagner cette Europa League pour pouvoir disputer, l’année prochaine, la plus belle des compétitions européennes. Pour cela, il faudra régler les errements défensifs qui ont terni la saison des rouges de Londres. Chose beaucoup moins fréquente en Europa League cette saison où les Gunners ont été impressionnants. Bien qu’ils soient privés d’Henrikh Mkhitaryan, les hommes d’Unai Emery ont un point fort : l’attaque. En 14 matchs d’Europa League, Arsenal a déjà inscrit 29 buts.

Cette puissance offensive s’est illustrée lors des deux tours précédents face à deux gros d’Europe, Naples et Valence. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ils ont même gardé leurs cages inviolées sur les deux confrontations face aux Italiens. Face à Valence, Arsenal est allé s’imposer 4 buts à 2 au stade de Mestalla, performance non négligeable.

Si vous êtes supporter d’Arsenal, voici deux facteurs X qui vous rassureront pour ce soir. Le premier n’est autre que l’entraîneur, Unai Emery, autrement appelé Monsieur Europa League. Il faut remonter à sa période d’entraîneur à Séville. Lors de ses trois dernières saisons en Espagne, il a remporté trois Europa Leagues d’affilée. Belle statistique ! Il revient en finale pour sa première saison avec Arsenal. Comme on dit, jamais trois sans quatre… Le deuxième est un joueur clé. Il s’agit bien évidemment d’Alexandre Lacazette, l’homme des grands rendez-vous. Auteur de 19 buts toutes compétitions confondues, il a marqué lors de la double confrontation face à Valence et lors du dernier affrontement entre Chelsea et Arsenal en Premier League. Son association avec Pierre-Emerick Aubameyang fait tout simplement saliver l’Europe. Souhaitons aux fans des Gunners qu’ils s’illustrent ce soir.

Pour finir, il nous était impossible de ne pas parler de la légende Petr Cech qui disputera ce soir le dernier match de sa carrière face à l’équipe avec laquelle il a bâti tout son palmarès. Il rejoindra dès la saison prochaine le board des Blues en tant que directeur sportif. Situation difficile pour le gardien ayant réalisé le plus de Clean Sheets en Premier League.

Composition probable : Cech – Maitland-Niles, Mustafi, Koscielny, Papastathopoulos, Kolasinac –  Xhaka, Torreira, Ozil – Aubameyang, Lacazette.

 

Voilà, vous savez tout. Rendez-vous à 21h sur RMC Sport ou RMC Story. La pression monte avant cette finale à l’accent londonien. Qui sera le premier club de la capitale anglaise ? Chelsea ou Arsenal ? Tous les regards sont tournés vers Bakou… 

Crédits photo de Une : L’Equipe 

@TheoPutavy

 

A propos de l'auteur

Chelsea, OM, Giants, Equipe de France: oui j'aime le bleu. Passionné de sport, je passe tout mon temps libre à regarder du foot (surtout la Premier League), la NFL et le cyclisme. A part ça je suis accessoirement étudiant en L3 de LEMA (Lettres Edition Médias Audiovisuel)-Anglais à la Sorbonne.

Poster un commentaire

mi, non amet, odio ut ut ante. Aenean