Chicago Sky, la preview 2018 ! - We Sport FR - "Partageons notre passion !"

Chicago Sky, la preview 2018 !

Le Sky débute ce samedi l’an 2 de sa reconstruction suite aux départs de Pokey Chatman et d’Elena Delle Donne en 2016, avec la ferme intention de construire sur les quelques points positifs entrevus la saison dernière (12-22). Tant en terme de coaching avec une Amber Stocks qui devra step up qu’au niveau du développement des joueuses, la progression devra être conséquente, en plus de l’adaptation rapide pour les nombreuses Rookies, pour voir le Sky retrouver un peu d’ambition et se mêler à la lutte aux Play-Offs.

 

Si l’on excepte l’arrivée de Montgomery qui apportera son expérience et les 2 joueuses choisies à la Draft en avril dernier (Diamond DeShields avec le pick 3 et Gabby Williams avec le pick 4), les autres « recrues » étaient déjà la l’an dernier ! Jamierra Faulkner, Astou Ndour et Alaina Coates ont toutes les 3 manquées l’ensemble de la saison 2017 pour diverses blessures et retrouvent l’effectif cette saison avec l’envie de reprendre les choses là ou elles les avaient laissées, notamment Faulkner qui sortait de 2 saisons intéressantes en back up de Courtney Vandersloot, indéboulonnable titulaire à la mène. Pour Ndour, ce sera les grands débuts sous le maillot du Sky tandis que pour Coates, ce sera tout simplement les débuts pro puisqu’elle a été draftée la saison dernière avec le pick 2.

3 « Rookies » donc, ce qui demandera un certain temps d’adaptation pour trouver les bons automatismes, notamment pour DeShields qui a manqué la pré-saison parce qu’elle participait aux PO en Turquie, justement face à Courtney Vandersloot, qui sera la principale rampe de lancement de l’équipe après avoir terminée la saison 2017 avec la meilleure moyenne de passes décisives de l’histoire de la ligue (8.1 APG) !

Dans sa 8ème saison WNBA, Vandersloot sera encore une fois celle par qui toute l’attaque va se mettre en place, ce qui ne sera pas de trop tant l’équipe a peinée pour scorer en pré-saison en son absence (61, 65 et 58pts inscrits). Outre tenter de mettre les Rookies en confiance, elle devra aussi alterner entre les ballons à l’intérieur pour la toujours très solide Dolson, ou pour servir les cuts de Copper ou de Quigley, sachant que ces 3 joueuses sont aussi capables de bombarder de loin avec efficacité pour étirer les défenses. Quigley sort de la saison la plus accomplie de sa carrière avec des responsabilités et des pourcentages importants, tandis que Copper s’est révélée être une pièce importante du trade qui a envoyé Delle Donne à Washington. Ses capacités de slasher et son énergie lui ont permit de se faire une place dans le 5 et d’être la bonne surprise de la saison dernière.

Kahleah Copper

Le 5 justement, à quoi va t’il ressembler ?

 

Il ne fait aucun doute que le trio Dolson, Quigley, Vandersloot en sera, en tout cas quand cette dernière aura rejoint l’équipe. Reste à savoir qui Amber Stocks va choisir pour les accompagner. Coates et Williams seront mise en concurrence sur le poste 4 puisque l’un des principaux objectifs sera le développement des jeunes (ça ne vous rappelle pas une autre équipe de Basket à Chicago ?) tandis que Copper ou Montgomery pourraient être en balance pour le poste 3. Dans tout les cas il sera peu évident de trouver du temps de jeu pour les 3 Rookies ainsi que des systèmes pour les rentabiliser.

Si l’attaque peut être alimenter en alternance par les Quigley, Dolson voir Copper ou Vandersloot,avec souvent quartier libre à cette dernière pour poser les systèmes et improviser vu son excellente vision du jeu, c’est surtout défensivement que l’équipe va devoir faire des progrès significatifs. Equipe très solide dans ce secteur sous Pokey Chatman, le Sky est devenu une passoire défensive depuis le départ de Sylvia Fowles Inside et l’arrivée sur le banc de Stocks, qui prône un jeu offensif rapide qui a pour défaut de laisser des espaces derrière. Ceci étant, même sur jeu placé, à part Dolson, il n’y a pas grand monde capable d’être d’une grosse efficacité défensive. La perte de Jessica Breland va d’ailleurs faire beaucoup de mal et à moins qu’une des Rookies ne se montre solide dans ce secteur, comme ce pourrait être le cas de Coates, certains soirs risquent d’être compliqués. Le principal chantier d’Amber Stocks se situe là !

Au final, entre l’évolution des joueuses et celle du coach, il y a encore beaucoup d’interrogations dans cette équipe du Sky, qui va tenter d’accélérer sa progression en terme de jeu tout autant qu’en terme de résultat. Pourtant les PO semblent difficilement envisageables pour ce groupe à moins que la mayonnaise ne prenne rapidement et que les 3 Rookies démontrent d’entrée l’étendue de leur fort potentiel. Pas gagné mais Chicago n’est pas particulièrement pressé et continuer de parier sur le futur en accumulant les pièces d’un puzzle qui, petit à petit, va devoir prendre forme.

 

Allie Quigley

 

ROSTER 

C- Dolson, Bulgak, Ndour*
PF- Williams (R), Coates, Parker
SF- Copper, Montgomery,
SG- Quigley, DeShields (R),
PG- Vandersloot**, Faukner, Harper, Hopkins

* Ndour est encore en convalescence et ne fait pas partie du roster de 12 joueuses qui débutera la saison.
** Vandersloot manquera les premiers matchs car elle dispute encore les PO en Turquie.

 

Clément Chavernoz

@ChicagoSkyFR

Poster un commentaire

commodo mi, consectetur pulvinar vel, ut leo. suscipit libero ut