CIES : Quelle est la carrière type pour réussir au plus haut niveau ?

0
Camavinga - CIES
Crédit : sports.fr
Ligue 1

Après voir analysé les effectifs des 98 clubs du Top-5 européen, le Centre International d’Economie du Sport (CIES) a dévoilé les principales caractéristiques à posséder pour réussi au plus haut niveau.

L’âge du premier match

En premier lieu, le CIES s’est penché sur l’âge auquel chaque joueur a joué son premier match dans un club du Big-Five. On observe ainsi que la moyenne d’âge, tout championnats confondus, est de 21,7 ans. La Ligue 1 est celui où les joueurs débutent le plus tôt avec une moyenne de 21,3 ans. En effet, c’est un championnat où beaucoup de clubs cherchent à faire de fortes plus-values sur des jeunes talentueux. A l’inverse, la Premier League et la Liga, font confiance à leurs joueurs plus tard, avec respectivement 22 et 21,9 ans.

Par ailleurs, cette moyenne varie en fonction des postes. Ce sont les gardiens qui doivent en général attendre le plus. Ils jouent leur premier match à 23,4 ans. De leur côté, les attaquants débutent à 21,2 ans.

 

La filière d’accès

Un autre paramètre important concerne la filière d’accès à ce club de l’élite. Nous pouvns faire la distinction entre 3 catégories : recrutement, formation ou promotion de son club dans le championnat de première division. Presque la moitié des joueurs ayant joué leur premier match dans un club du Big-Five ont été recrutés à un club n’en faisant pas partie. C’est en Série A que cette proportion est la plus importante avec 62,9%. La valeur concernant la promotion des clubs de deuxième à première division reste assez stable dans les 5 championnats, autour de 13%.

Quant à la dernière catégorie, la formation, c’est en Espagne que les clubs ont les meilleurs centres de formation, ou au moins qu’ils font le plus confiance aux joueurs formés chez eux. En effet, la proportion est de plus de 50%, alors que la valeur moyenne est de moins de 40%. La Premier League est quand à elle très basse au niveau de la formation, avec 29,1%.

Enfin, le CIES a étudié la géographie du recrutement, qui met en valeur la qualité des joueurs des championnats inférieurs de chaque pays. Les clubs du Top-5 européen recrutent en moyenne à 62% dans un autre pays. Ce sont les Anglais qui recrutent le plus dans leur pays, avec seulement 51,2% de recrutements à l’international. La Bundesliga est le championnat qui se sert le plus dans les autres pays.

 

Le club tremplin

Dans son rapport, le CIES a également classé les meilleurs clubs tremplins, qui fournissent le plus de joueurs aux plus gros clubs. Sans surprise, c’est l’Ajax Amsterdam qui arrive en tête. Auteur d’une campagne fantastique en League des Champions la saison passée, le club néerlandais a révélé plusieurs pépites qui ont rejoint un grand club cet été, comme Frenkie de Jong et Matthijs de Ligt. Benfica et Salzburg complètent le podium.

Comme nous l’avons vu, la Ligue 1 se fournit essentiellement dans les divisions françaises inférieures. Tours, Le Havre et Clermont sont les plus gros fournisseurs de joueurs en Ligue 2. En Espagne, les réserves du Real et du Barça sont également des réservoirs importants de jeunes pépites pour les clubs de Liga.

A lire maintenant : Amiens : Les Picards sont gelés

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here