Basketball

[Ciuff !] LegaBasket Serie A – 10° giornata, Milan, Brindisi et les autres

LegaBasket Serie A

Après une semaine de pause, la LegaBasket Serie A reprenait ses droits ce week-end. Entre confirmations, déceptions et surprises, retour sur la dixième journée du championnat italien.

Reggiana/Trévise rattrapé, Rome/Trieste reporté

Avant le début de cette dixième journée, la Reggiana et le De’Longhi Treviso rattrapaient un match en retard de la sixième journée. Si on pouvait s’attendre à un match serré entre deux équipes au bilan neutre en milieu de classement, ce ne fut absolument pas le cas. Derrière un collectif soudé (six joueurs à 10+ pts), Reggio Emilia s’est envolé en seconde période alors que les deux formations étaient à égalité à la pause. Le duo DeWayne Russell/Nicola Akele – quarante-et-un points à eux deux – n’a pas suffit à Trévise qui prit ainsi une longueur de retard sur son adversaire du jour.

Si ce match fut rattrapé en amont de la dixième journée, un autre fut annulé ce week-end. À cause d’un nombre insuffisant de joueurs éligibles ce dimanche, Trieste a dû reporter sa rencontre face à la Virtus Roma. Pourtant, les sept joueurs trévisans précédemment contaminés par la Covid-19 avaient retourné des tests négatifs, mais n’ont pas obtenu l’autorisation de disputer la rencontre initialement prévue. Comme de nombreuses autres rencontres cette saison, ce match a été repoussé à une date ultérieure qui n’a pas encore été déterminée.

La Fortitudo s’enlise, les rattrapés à l’équilibre

Après l’annonce de ce report, l’heure était tout de même au jeu dans ce championnat. En ouverture de cette dixième journée, la Germani Brescia recevait la Fortitudo Bologna dans un duel de bas de tableau. Entre deux équipes européennes en grande difficulté, ce sont les bresciani qui l’ont emporté. À la lutte en début de match, Bologne s’est rapidement fait distancer, comptant plus de dix points de retard dès le deuxième quart-temps. Si un retour fut instigué après la pause et que la Fortitudo revint à -4, les joueurs de Maurizio Buscaglia ont tenu bon et ont à nouveau creusé l’écart. À retenir tout de même l’adresse insolente de Brescia à deux points (61,7 %) et l’excellent match du pivot Ethan Happ (23 pts, 11 rbd, 34 évaluation) pour Bologne, ce qui n’empêche pas son équipe de s’enfoncer au classement.

Après leur match du milieu de semaine, Reggio Emilia et Trévise ont eux connu des fortunes diverses. Dominatrice mercredi, la Reggiana est retombée sur terre ce dimanche contre Crémone. Le Vanoli Basket a été impérial derrière le duo Jarvis Williams (20 pts, 10 rbd)/Marcus Lee (13 pts, 13 rbd) et n’a jamais été mené après le premier quart-temps, même si les visiteurs revinrent à -1 au cours du troisième quart-temps. De son côté, Trévise a parfaitement réagi en allant s’imposer à Pesaro. Le club de Vénétie a pris les devants dès le début du match et n’a plus lâché la main jusqu’au coup de sifflet final. Fin de série pour la VL qui restait sur quatre succès consécutifs.

Milan et Brindisi seuls au monde

Si la lutte est âpre en milieu de tableau, Milan et Brindisi sont eux bien plus tranquilles aux deux premières places. Toujours invaincu, l’Olimpia Milano s’est baladé contre l’Openjobmetis Varese. À la faveur d’un deuxième quart-temps parfait (35-14 Milan), les joueurs d’Ettore Messina ont creusé l’écart et définitivement distancé leur adversaire du jour. Varese n’a pas fait le poids et reste embourbé au milieu de tableau, conservant des espoirs de disputer les phases finales. Luis Scola (23 pts, 5 rbd) et Toney Douglas (20 pts, 3 rbd, 6 int) étaient encore trop seuls pour l’autre club lombard.

De son côté, l’Happy Casa Brindisi a obtenu un succès un peu moins impressionnant face au Pallacanestro Cantù. Tout en maîtrise, les coéquipiers de Nick Perkins (23 pts, 10 rbd) n’ont été menés que pendant quelques secondes et ont ensuite maîtrisé les débats. Le NBB continue de mettre la pression sur son rival milanais, et aura l’occasion de revenir à égalité en tête du classement en cas de victoire la semaine prochaine dans le choc entre les deux équipes.

Les outsiders rattrapés par la meute

Dans le mix pour les premières places en début de saison, la Reyer Venezia et la Virtus Bologna commencent eux à se faire distancer par le duo de tête et se fait même rattraper par les autres équipes. La raison ? Une très mauvaise passe pour Venise et une forme changeante pour Bologne. Venise, en effet, vient d’enchaîner une sixième défaite en sept matchs toutes compétitions confondues. Son bourreau de la semaine s’appelle Trento, et l’Aquila Basket a rapidement donné le ton dans cette rencontre. Devant dès le début du match, les coéquipiers de Gary Browne (24 pts, 10 ast, 6 int) et de JaCorey Williams (22 pts, 9 rbd) ont dominé les débats ne laissant jamais vraiment leur chance aux vénitiens qui poursuivent leur mauvaise série.

De son côté, la Virtus Bologne continue de souffler le chaud et le froid en championnat. Intenables en Eurocup où les nouveaux coéquipiers de Marco Bellinelli – qui n’a pas disputé la moindre minute ce week-end avec son club formateur – sont invaincus, c’est en revanche bien moins convaincant en championnat. En atteste une nouvelle défaite face au Dinamo Sassari, qui revient ainsi à égalité au classement. Les bolognais se sont faits surprendre en début de rencontre et ont vite été distancés au tableau d’affichage, obligeant les hommes d’Aleksandar Djordjevic à courir après le score. Si la Virtus ne comptait plus qu’un point de retard au cours du dernier quart-temps, les sardes empêchèrent leurs adversaires de prendre la main et conservèrent l’avantage pour s’offrir la victoire.

Les résultats complets et le classement

Le Top 3 de la 10° giornata

Rendez-vous la semaine prochaine pour la onzième semaine de première division italienne, avec l’un des chocs de l’année entre Milan et Brindisi.

Crédits Image en Une : Aquila Basket

Dernières publications

En haut