Basketball

[Ciuff !] LegaBasket Serie A – 11° giornata, Milan enfin battu, Rome arrête sa saison

LegaBasket Serie A

Dans un week-end où le leader de LegaBasket Serie A a chuté pour la première fois de la saison, retour sur la onzième journée du championnat italien.

La Virtus Roma ne terminera pas le championnat

Avant même le début de ce week-end de championnat, la ligue a été frappée par une terrible nouvelle. Lanterne rouge du championnat, la Virtus Roma a décidé de se retirer de la compétition et de ne pas disputer les rencontres auxquelles elle devait participer pour la suite de l’exercice 2020/2021. Une décision qui fait passer le championnat à quinze équipes et qui annule donc les résultats de toutes les rencontres précédemment disputées face au club romain.

En difficulté financière avant le début de la saison et à la recherche d’un repreneur, le club a pris la difficile décision de se retirer du championnat après avoir constaté qu’il ne serait pas viable pour l’équipe de terminer la saison au vu des dépenses que cela engendrerait. Sans solution, le club a donc été contraint de mettre un terme à sa saison.

L’Happy Casa Brindisi nouveau leader !

Invaincu cette saison en championnat, l’Olimpia Milano se présentait cette semaine face à son dauphin, Brindisi, invaincu depuis la deuxième journée. Dans ce choc entre deux équipes largement au-dessus des autres (trois victoires séparaient le deuxième du troisième avant ce match), ce sont les apuliens qui se sont imposés en faisant tomber Milan pour la première fois de la saison !

Si les hommes d’Ettore Messina étaient devant à la pause (40-36), le NBB va inverser la tendance dès le retour des vestiaires en remportant largement le troisième quart-temps (17-27). Dans le sillage d’un D’Angelo Harrison en feu (20 pts, 8 rbd, 5 ast, 34 évaluation), Brindisi prendra jusqu’à dix points d’avance et résistera au retour des milanais en toute fin de rencontre. Les coéquipiers de Luigi Datome (16 pts, 6 rbd) reviendront bien à un petit point mais ne parviendront pas à passer devant dans la dernière ligne droite. Grâce à ce succès, Brindisi a désormais le même bilan que son adversaire du soir et passer même devant au classement pour s’emparer de la place de leader.

Jour de victoire à Bologne

Week-end heureux du côté de Bologne avec la victoire des deux clubs de la ville présents en première division. Une semaine après s’être inclinée face au Dinamo Sassari, la Virtus s’est ressaisie en allant gagner face au Pallacanestro Trieste. Rapidement devants au score (7-20 après un quart-temps), les bolognais ont creusé l’écart juste avant la pause (25-43) afin de tuer tout suspens avant même de rentrer aux vestiaires. La deuxième période ne fut que gestion pour Julian Gamble (18 pts, 11 rbd) et ses coéquipiers, qui ne virent même pas l’écart se réduire. À noter que Marco Belinelli, gêné aux adducteurs, n’a toujours pas disputer la moindre minute sous ses nouvelles couleurs et pourrit attendre le choc face à Milan le 27 décembre pour revenir sur les parquets.

Si la Virtus a l’habitude de gagner des matchs, le succès de la Fortitudo Bologna fut en revanche une plus grosse surprise. Défaite lors de sept de leurs huit matchs de championnat, la lanterne rouge s’est imposée sur le terrain de Pesaro, déjà défait la semaine passée après avoir enchaîné quatre victoires consécutives. Les joueurs de Luca Dalmonte, qui effectuait sa première sur le banc de la Fortitudo, se sont arrachés en fin de rencontre pour aller chercher la victoire et ont su résister aux bonnes performances de Carlos Delfino (17 pts, 4 rbd, 5 ast) et Frantz Massenat (19 pts). Grâce à ce succès, l’autre club de Bologne quitte la dernière place et peut espérer une suite de championnat moins difficile.

Sassari et la Reggiana en embuscade

Au terme d’un lutte intense de quarante minutes, le Dinamo Sassari est venu à bout de Trévise. Malmenés en début de rencontre par l’énergie offensive des joueurs du TVB, les sardes ont réagi avant la pause et comptaient même deux points d’avance avant de rentrer aux vestiaires. Le mano a mano se poursuivit en seconde période, les deux équipes ne lâchant rien, mais les joueurs de Gianmarco Pozzecco finirent par prendre l’ascendant et par remporter la rencontre. Sassari termine avec cinq joueurs à plus de dix points dont Jason Burnell (20 pts, 10 rbd), auteur d’une très belle prestation, et enchaîne après avoir battu la Virtus Bologna le week-end dernier.

À égalité avec Sassari au classement, on retrouve Reggio-Emilia qui s’est imposé assez largement contre Varese. Si l’Openjobmetis a mieux démarré la rencontre (35-33 à la mi-temps), la Reggiana va passer un cinglant 24-8 aux lombards dans le troisième quart-temps pour prendre un avantage décisif. Brandon Taylor (28 pts) a été le grand artisan de la victoire de son club, tandis que Luis Scola (21 pts) était encore une fois trop seul côté Varese, seulement épaulé par Arthurs Strautins (21 pts, 7 rbd).

Venise dans le dur, Cantù lanterne rouge

Rien ne va plus en Vénétie, avec la Reyer Venezia qui vient d’enchaîner une quatrième défaite consécutive (la victoire face à la Virtus Roma ayant été annulée). Cette semaine, les joueurs de Walter Raffaele se sont inclinés face à la Germani Brescia, pourtant engluée dans le fond du classement depuis le début de la saison. La rencontre s’est caractérisée par un jeu du chat et de la souris entre les deux équipes, Brescia prenant rapidement l’avantage mais Venise tentant à plusieurs reprises de revenir au score. Si l’écart est monté jusqu’à +15 pour les locaux, les vénitiens échoueront finalement à deux petites longueurs et se retrouvent aujourd’hui à la dixième place, juste devant leurs adversaires du soir qui vient d’enchaîner un deuxième succès en deux semaines.

En clôture de cette onzième journée, Trento recevait le Pallacanestro Cantù, une équipe qui, après l’annulation du match face à Rome ne s’était donc plus imposée depuis le 18 octobre. À l’inverse, l’Aquila Basket restait sur trois victoires en quatre matchs de championnat et cela s’est vu dès le début de la rencontre. Dès l’entame, Trento prend l’avantage et comptera jusqu’à seize points d’avance avant de connaître un énorme passage à vide. À cheval sur le deuxième et le troisième quart-temps, Cantù passe un 30-8 et prend la main avant que les débats ne s’équilibrent. La fin de match est serrée et même si Cantù réussit à prendre cinq points d’avance, les locaux renversent le score dans les dernières secondes pour finalement s’imposer d’un petit point. L’Aquila Basket s’installe au pied du podium, tandis que le Pallacanestro Cantù est la nouvelle lanterne rouge du championnat.

Les résultats complets et le classement

Le Top 3 de la 11° giornata

Rendez-vous la semaine prochaine pour la douzième journée de première division italienne, où Milan essaiera de se relancer face au Dinamo Sassari.

Crédits Image en Une : New Basket Brindisi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top