Cleveland Cavaliers @ Indiana Pacers – Preview

Dans la nuit de mardi à mercredi, la rencontre la plus déséquilibré se déroulera dans l’Indiana. Victor Oladipo et son Crew accueillent les derniers finalistes, leur bourreau lors des derniers PO : les Cleveland Cavaliers de King James Collin Sexton et Jordan Clarkson. Attention carnage en vue.

Le contexte

Les Pacers, archi-favori sont sur une dynamique de 8 victoires consécutives. Ils en ont profité pour couper des têtes. Bucks, 76ers et Wizards entre autres. La franchise de Larry Bird marche sur l’eau dans la foulée de leur leader Victor Oladipo. Mais à Indiana il n’y a pas vraiment de Franchise Player. Tout le monde se met au service du collectif, et ça marche. Leur récompense : Thad Young élu joueur de la semaine à l’Est. Normal pour un joueur dominant dans la raquette.

Face à eux se présente une équipe de Cleveland à l’allure de victime insouciante. 7V en 30 matchs, et le jeu qui repose sur les épaules d’un meneur Rookie : Collin Sexton, qui malgré ses qualités, doit encore apprendre avant de faire gagner son équipe. Pas de K.Love, pas de T.Thompson, plus de K.Korver ou de J.R Smith. La reconstruction passe par Nance Jr, Hood Osman et donc Sexton. Courage Cavs nation, vous voilà de retour dans le calvaire de votre franchise sans le King pour vous guider.

Le Duel

Difficile de sortir un duel a peu près nivelé dans cette opposition. Partons sur un petit duel européen à l’aile entre Cedi Osman et Bojan Bogdanovic. L’un est en phase d’apprentissage, l’autre a déjà gagné ses galons de joueur NBA. On aura un oeil sur l’un comme sur l’autre, mais rapidement car si ce match tourne au Blow Out, Bogdan pourrait ne jouer qu’une petite vingtaine de minutes.

Le pronostic

Are you kidding me ? Ce sera Indiana, net et sans bavures. Une victoire de plus de 12 points, car Indiana doit assumer ce statut de Contender. Les Pacers ne doivent donc pas se prendre les pieds dans le tracteur dans ce genre de matchs. Si tout va bien, le Bankers Life Fieldhouse devrait être quasi-vide au milieu du 4ème quart. Victoire Indiana.

Bon match à tous. Et pour ceux qui en doutent, il faut regarder les Pacers. Pour les Cavaliers, il va falloir s’armer de patience et de courage.

Peace.

A propos de l'auteur

Fan de sports de ballons. Mais pas seulement... Surtout n'oubliez pas que : "C'est pas moi qui explique mal, c'est les autres qui sont cons". Peace...

Poster un commentaire

libero lectus elit. massa Curabitur ante. sed dolor dictum