Compte-Tour La Baule – Sarzeau (4è étape) : Fernando Gaviria en patron

Résumé de la 4è étape du Tour de France qui a rallié la Baule à Sarzeau pour un sprint final remporté par le Colombien de la QuickStep Fernando Gaviria.

Le déroulé de l’étape

Tout ne s’est pas exactement passé comme prévu pour un peloton qui a mis plus de temps qu’il n’avait dû le prévoir les quatre hommes de tête : Perez, Claeys, Van Keirsbruck et Cousin (prix du combattif du jour). Il faut dire que deux chutes, à 50 et 5 kilomètres de l’arrivée (qui aura eu raison d’Axel Domont, coéquipier de Bardet pour la montagne, clavicule cassée) ont passablement déstabilisé la meute, sans pour autant éviter l’inéluctable.

Le gagnant du jour

Fernando Gaviria a montré devant Sagan et Greipel qu’il était bien le plus fort cette année dans le sprint. Bien emmené et audacieux, le Colombien a lancé son sprint aux 250 mètres avec vent de face. Il n’y a pas de changement concernant les maillots distinctifs.

Le perdant du jour

Arnaud Démare, 3è lors du sprint à la Roche-sur-Yon, s’est laissé enfermer aujourd’hui et arrive loin. Le seul coureur à avoir battu Gaviria avant le Tour ne parvient pas à faire parler pleinement ses qualités. On attend mieux !

Demain une étape vallonnée a priori favorable aux baroudeurs entre Lorient et Quimper.

A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

odio Phasellus quis, fringilla facilisis id, sed in leo. quis