Coréement glisse ! #4 Une journée decrescendo

0
Ligue 1

La journée avait commencée fort pour nos bleus avec un double podium en ski alpin. Elle s’est ensuite un petit peu compliquée… Mais bon, deux médailles par jour, c’est un rythme plutôt correct. A noter entre autre, la démonstration de Shaun White en qualification Halfpipe ou encore la consécration pour Johannes Klaebo, petite pépite du ski de fond Norvégien.

Ski Alpin : Hirsher et les bleus

Ils faisaient figure de favoris, ils n’ont pas déçu. Marcel Hirsher et Alexis Pinturault sont montés sur le podium, tôt ce matin, lors du combiné alpin. Appliqué, Pinturault, qui s’est élancé après Hirscher, n’a pu lui ravir la première place, lui pourtant double tenant du globe de cristal de combiné. Mais l’essentiel est là : décrocher une première breloque pour le ski alpin Français. Et surprise, une deuxième médaille a été obtenu par la délégation Française lors de cette même épreuve. Victor Muffat-Jeandet, un peu à la surprise générale, monte sur la 3ème marche du podium. Après une descente ratée ( il a terminé 29ème) le Français à réalisé une deuxième épreuve de folie pour rester longtemps en tête au classement provisoire. Jusqu’à ce que l’Autrichien ne s’élance et n’écrase tout sur son passage. Il ne concède au final qu’une petite seconde sur le vainqueur du jour, et décroche donc le bronze. Bien mérité.

Shaun White fait le show

98,5/100. Voilà la note obtenue par Shaun White ce matin lors des qualifications du Halfpipe. Superstar de la discipline, le double médaillé d’or olympique à Turin et Vancouver vise clairement un troisième sacre, ici, à Peyongchang. Mais la tâche sera ardue : l’Australien James et le Japonais Hirano ont également décroché de très belles notes ( respectivement 96,75 et 95,25/100). La finale, qui se tiendra mercredi, promet d’être enlevée et spectaculaire.

Johannes Klaebo à toute allure

Victorieux dans la journée du sprint classique de ski de fond masculin, Klaebo, révélation de l’hiver, est devenu le champion olympique le plus précoce de sa discipline. A 21 ans, il s’est imposé avec autorité lors de la manche finale, en devançant l’Italien Pellegrino et le Russe Bolshunov, au terme d’un duel âpre. A noter la déception coté Français dans cette discipline, Lucas Chavanat nourrissant de grands espoirs de médaille à l’aube de la compétition. Il n’a malheureusement pas passé les qualifications. Les deux autres Français engagés, Jouve et Gros, ont été éliminé respectivement en quart et en demie finale.

Fauconnet peut encore y croire

On l’a cru éliminé. Puis finalement repêché. Finissant 3ème de sa série, Thibaut Fauconnet a été sauvé sur une décision vidéo et disputera donc son quart de finale de Short track (1000m), samedi. L’autre Français engagé, Sébastien Lepape, n’a malheureusement pas eu la même réussite. Il a pourtant fait tombé le précédent record olympique (1’23”48) mais sa série à été ultra rapide, Charles Hamelin s’emparant du nouveau record olympique (1’23”40). Fin de l’aventure pour Charles.

En Bref :

A noter la victoire de de Stina Nilsson lors du ski de fond féminin, ou encore le doublé Néerlandais en patinage de vitesse masculin (1500m), avec Kjeld Nuis en or, et Patrick Roest en argent, devant le local du jour, Kim. Toujours en patinage, chez les femmes et sur 500m c’est l’Italienne Fontana qui l’a emporté, devant une Néerlandaise, Van Kerkhof.

Demain, il y en aura pour tous les goûts : biathlon, patinage artistique, combiné nordique, luge, curling hockey et ski alpin féminin entre autre sont au programme. En espérant de nouvelles médailles pour nos tricolores.

Valentin Martin

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here