Ça glisse

Corinne Suter remporte le Super G de Garmisch

Corinne Suter domine Garmish
Après la victoire de Viktoria Rebensburg sur la descente hier, Corinne Suter a gagné le Super G de Garmisch Partenkirchen sur un tracé très rythmé et sur une glace glacée. La Suissesse a remporté son deuxième succès de sa carrière et de son hiver après la descente d’Altemarkt.

Excellente sur le haut, Corinne Suter a réalisé le meilleur temps dans l’ombre de la piste Allemande en 1’19″46.

Après une mauvaise descente, les Autrichiennes ont relevé la tête avec la deuxième place de Nicole Schmidhofer à 0″43.

Un autre membre de l’équipe de Suisse, la technicienne Wendy Holdener, a complété le podium à 0″70. Pour son deuxième départ en Super G cette saison, Holdener a décroché son deuxième podium dans la discipline après Crans-Montana.

Tiffany Gauthier a réalisé une course énorme pour tarer pour un centième le podium mais elle a fait son meilleur résultat en carrière.

Federica Brignone a été un peu timide sur cette course et sans doute un peu fatiguée par l’accumulation des courses (5e à 0″90) et a perdu son dossard rouge de la discipline au profit de Suter. Il restera deux étapes pour se disputer ce petit globe.

Une autre Française a figuré dans le top 10 ! Romane Miradoli a bien réagi sa course malgré quelques fautes en prenant la 8e place à 1″29 derrière Stéphanie Venier (6e à 0″93) et Michelle Gisin (7e à 1″01).

Petra Vlhova a été trés appliquée sur ses courbes (9e à 1″41).

La lauréate d’hier Viktoria Rebensburg a chuté après le premier intermédiaire.

Enfin, pour les autres Françaises, Jennifer Piot a été dans le dur en terminant à 3″52. Alors que Madeleine Chirat est sortie de la piste tout comme Laura Gauche qui a chuté sur le bas.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dolor. risus Sed eget elit. leo velit,