Corrément glisse #09 : Légende et bronze

0
Ligue 1

Les jeux, c’est des chiffres, des émotions, des performances. Mais aujourd’hui les Jeux c’était les records. Les records sont fait pour être battus, et même lorsque l’on voit le record s’éloigner, on doit toujours se relever jusqu’au dernier mètre. Aujourd’hui Martin Fourcade ne peut mieux résumer les jeux que par cette phrase. Car si le français gagne pour quelques millimètres, aujourd’hui il est au sommet, et bien au dessus des autres. Voici le résumé de la journée à Pyongchang.

Martin devient Four-Cade.

Toute la France entière l’attendait, le record de titres olympiques en hiver de Jean-Claude Killy lui était destiné, il ne l’a pas refusé. Pourtant, pendant l’espace d’une grosse minute, tout cela n’a failli ne pas se produire. Dans une course très tactique, Fourcade sait que le passage sur le pas de tir est essentiel à son heure de gloire. Pourtant, une faute dès le premier couché, son ennemi Johannes Boe lui prend la tête. Martin est 19ème à ce moment là, ou plutôt après une chute à la sortie du pas de tir, sans conséquence. Puis, catalan qu’il est, il s’inspire du FC Barcelone pour se lancer dans une remontada. Des tirs parfaits, un bon retour sur les skis, on le sent prêt à décrocher l’Olympe. Boe craque pendant ce temps sur le pas de tir. Après le troisième tir, trois hommes s’envolent pour un podium qui semble dessiné : Fourcade, Schempp, Lesser. Sur un quatrième tir au combien stressant, Lesser craque avec 2 fautes, Schempp rate 1 fois, il reste une seule cible à blanchir pour Fourcade avant un titre olympique.. raté. Le Français repart avec Schempp, tandis que Lesser retrouve Doll et Svendsen dans une lutte pour le podium. Deux sprint s’engagent, Svendsen prend la 3ème place dans un sprint qu’il aime temps, lui qui avait privé Fourcade de titre il y a 4 ans sur une photo finish. Cette même photo finish qui donnera Fourcade vainqueur face à Schempp. Légendaire.

Le bronzé est géant

Après un doublé incroyable sur le combiné (2e et 3e), Alexis Pinturault remet le couvert. Cette fois-ci, le Français s’attaque au géant ou plutôt aux géants. Car l’autre géant, c’est Marcel Hirscher, le meilleur skieur du monde à n’en plus douter nous a offert un nouveau récital. Une seule manche lui suffira, 60 centièmes minimum c’est le tarif affiché par tout ceux qui se mettent sur le chemin de l’autrichien. Pinturault lui signe une super manche qui le place sur l’argent. Derrière c’est tir groupé. En effet, Victor Muffat-Jeandet, Thomas Fanara et Mathieu Faivre sont aux portes du podium. Malheureusement, Pintu cède l’argent pour quelques centièmes à un Kristoffersen de gala en seconde manche. Les 3 autres bleus finissent 5, 6 et 7èmes.

Les fondeurs refont le coup

On sait l’équipe de France de ski de fond capable d’exploits comme à Sochi 4 ans plus tôt. Emmenés par Maurice Manificat, les Bleus ont une nouvelle fois été incroyables. Une course superbement lancée, les Bleus tiennent la dragée haute à l’ogre norvégien, des italiens et russes. La faute à d’excellents relais de Jean-Marc Gaillard puis de Maurice Manificat, terrible 5ème en individuel. La magie vient de Clément Parisse, auteur d’un relais stratosphérique, face à l’ogre Krueger. Plein d’insouciance, il passe le relais à Adrien Backscheider en position de deuxième, en route pour un podium. Longtemps argentés, les Bleus n’ont pu résister au retour terrible de Spitsov. Comme à Sochi, les bleus se parent de bronze pour notre plus grand bonheur.

Un peu de déception

Aucun de nos deux skieurs acrobatiques n’ont réussi à aller décrocher une place en finale. Antoine Adelisse notamment deux fois 5ème lors de mondiaux a chuté lors de son second run. Autre déception, c’est celle du bob à 2 où les bleus visent un top 10 mais ne sont que 17èmes virtuellement. Le retour reste toute fois possible.

C’est donc après une journée chargée en émotions que les Bleus terminent la fin de cette semaine de compétition, 7èmes au classement des médailles avec 9 breloques, les Bleus réalisent un bilan très correct, et les espoirs sont permis pour la semaine à venir !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here