Coupe Davis, Flotov et Fernando Alonso : le résumé du week-end sportif

0
Ligue 1

Marre de voir Patrick de la compta faire le malin avec les résultats de Ligue 2 ? Pénible, votre collègue qui vous récite tous les 15 titulaires de la dernière journée du Top 14 ? Incompréhensible, le mec du courrier qui parle du revers lifté du dernier joueur à la mode ? WeSportFr est là pour vous ! Voilà ce qu’il fallait retenir des résultats sportifs du week-end entre la Croatie, Flotov et Fernando Alonso



La Coupe Davis, c’est fini

Crédit photo : Paris Match

Les instances mondiales et Gerard Piqué en ont décidé ainsi : la Coupe Davis, c’est fini. Adieu les finales Argentine-Belgique, et les matchs en 5 sets. Pour tirer sa référence, la Grande Dame avait choisi une finale hypée en 2018 : France-Croatie. Une rencontre qu’on savait déséquilibrée, pour laquelle Yannick Noah avait fait des choix suprenants. Le capitaine français, en choisissant d’aligner Chardy et Tsonga dans les matchs 1 et 2, puis Pouille dans le match 4, n’a pourtant pas été récompensé. Malgré une victoire logique dans le double de Mahut et Herbert, la France a perdu les 3 autres matchs remportés par Coric, 12è mondial, et Cilic, 7è.

L’adieu d’un champion, la victoire d’un autre

Crédit photo : Reuters

Pas facile de se faire à l’idée : Fernando Alonso n’est plus un pilote de F1. Il a couru sa dernière course à Abu Dhabi, dans un Grand Prix remporté par Lewis Hamilton devant Vettel et Verstapen.

Il restera celui qui a mis fin à l’hégémonie de Michaël Schumacher en remportant en 2005 son premier championnat du monde des pilotes à 24 ans. Alors chez Renault, il permettait à l’Espagne de goûter pour la première fois à la récompense suprême. Il avait doublé la mise en 2006. Accrochant, en 2010, une place de vice-champion du monde derrière Vettel, il a été victime de ses choix et de ceux de ses écuries et n’a plus jamais occupé le rang qui aurait dû être le sien.

Un derby pâle, un Flotov en feu

Crédit photo : AFP

Le premier derby rhodanien de l’année se jouait vendredi au Groupama Stadium. Il a accouché d’un match relativement terne, animé par le but de Denayer et un tacle de maboul de Rafael. Sur le plan du jeu, c’est paradoxalement la sortie de Fekir qui a redonné un coup de frais à l’équipe de Genesio et rééquilibré l’ensemble.

Alors que Paris a facilement gagné son match contre Toulouse au Parc dans une gentille apathie, l’OM s’est fait d’abord fait peur contre Amiens. Menés 1-0 jusqu’à la 26è minutes, les Olympiens ont pu compter sur un Thauvin des grands soirs. Le champion du Monde a ainsi inscrit un triplé et permis à son équipe de s’imposer 3-1.


Des coqs dans la sauce
Crédit photo : ouest-france.fr

Le XV de France est malade. Pour ceux qui en auraient douté, la défaite 14-21, au Stade de France, contre les Fidji en est une nouvelle démonstration. Sans agressivité, sans idée, et, peut-être, sans envie, les joueurs de Brunel se sont faits punir. Contre des Fidjiens admirables de courage et développant un rugby d’évitement des plus agréables, les Français ont été incapables de mettre de l’impact ou de créer du jeu.

Un bilan inquiétant avant le Tournoi des 6 Nations qui s’annonce une fois de plus compliqué, puisqu’il faudra se déplacer en Angleterre et en Irlande. A un an de la Coupe du Monde, l’ambiance est bien morose à Marcoussis.

Première défaite pour le PSG, Montpellier au buzzer
Crédit photo : psgdirect.fr

C’est du handball, et, en Ligue des Champions, le PSG a subi sa première défaite à Szeged (33-32). Le club de la capitale reste leader du groupe B avec une longueur d’avance sur Skiern.

Montpellier a subi une nouvelle défaite, à domicile, contre Kristianstad (30-31). Dans les tous derniers moments, le club sudiste a manqué l’occasion parfaite de revenir à hauteur du Meshkov Brest.

Nantes, de son côté, a ramené un point de Zagreb, et reste dans la course.

Crédit photo en Une : Ouest France



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here