Coupe de France : Le PSG n’a pas tremblé !

0
Ligue 1

Quadruple tenant du titre, le PSG n’a pas tremblé pour écarter Dijon ce mardi soir au Parc des Princes (3-0). Avec une ligne d’attaque remaniée, le club parisien a fait le travail pour se qualifier pour sa 19ème demi-finale dans la compétition. Une soirée parfaite pour le club de la capitale.

 

Paris tranquille

Dès le début du match, les Parisiens prennent le jeu à leur compte. Les assauts bleus viennent exclusivement du côté gauche, notamment par l’intermédiaire de la doublette Bernat – Di Maria. Chafik et Coulibaly sont dès les premières minutes en très grande difficulté. La sentence ne va pas tarder à tomber puisque dès la 8ème minute de jeu, après une récupération de balle de l’insatiable Marco Verratti, Julian Draxler transmet en profondeur à Angel Di Maria, qui ajuste Runarsson d’un subtile lob piqué. 1-0 pour Paris !

Pendant toute la première période, Angel Di Maria va ainsi s’amuser avec le côté droit dijonnais. Les Parisiens sont appliqués. Le rythme n’est pas très élevé, et Paris a tranquillement le contrôle du ballon dans la partie de terrain dijonnaise. Si Choupo-Moting essaye également souvent de se rendre disponible, c’est bien Angel Di Maria qui va doubler la mise. Après un nouveau service de Draxler, l’Argentin prend de vitesse Coulibaly et tente de transmettre à son partenaire camerounais, mais la défense dijonnaise repousse.. dans les pieds de Di Maria, qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide pour porter le score à 2-0 (29e). Le numéro 11 du PSG est acclamé par tout le Parc des Princes, alors que les hommes de Thomas Tuchel déroulent (74% de possession de balle).

Malgré une légère frayeur avec le poteau touché par Tavares (32e), on ne voit pas bien comment les hommes d’Antoine Kombouaré pourraient empêcher les Parisiens de se qualifier pour les demi-finales. Di Maria manque même d’un rien de s’offrir un triplé peu avant la pause, à la suite d’une frappe de Meunier repoussée par le portier dijonnais dans ses pieds. 2-0 à la pause.

La deuxième période reprend sur les mêmes bases. Le PSG est à son aise et se procure la première occasion sur un coup-franc de Paredes, une nouvelle fois détourné par Runarsson. Paris gère, et s’économise (tout en restant vigilant) pour les prochaines échéances à venir. Les partenaires de Romain Amalfitano ont davantage le ballon, mais ne parviennent toujours pas à se créer de situation dangereuse, la faute à un bon bloc défensif parisien, orchestré par Thiago Silva et Marco Verratti. L’acclamation du Parc pour Eric Choupo-Moting, dix munites durant, sera presque la meilleure action de cette seconde période, puisque presque dans la foulée, ce dernier transmet à Thomas Meunier qui ajuste le portier adverse pour le 3-0 ! Le PSG ferme la maison et se qualifie sans trembler pour les demi-finales de la Coupe de France.

 

L’homme du match : Angel Di Maria 

Comment ne pas citer l’Argentin ? Si on aurait aussi pu citer Draxler ou Verratti, le numéro 11 parisien est incontestablement l’homme du match. Très disponible et remuant tout au long de la rencontre, Di Maria a touché beaucoup de ballons, et était dans tous les bons coups,. Double buteur, il n’a jamais cessé de travailler sur le côté gauche parisien. Chapeau l’artiste !

Résultat de recherche d'images pour "di maria psg dijon"

  • Les noms en gras ont été les meilleurs de leur équipe :

Buffon – Kehrer, Silva, Kimpembe – Meunier, Paredes, Verratti, Draxler, Bernat – Di Maria, Choupo-Moting.

Runarsson – Chafik, Coulibaly, Lautoa, Aguerd, Haddadi – Amalfitano, Balmont – Sliti, Kwon, J.Tavares.

 

Les réactions

Antoine Kombouaré (entraîneur Dijon FCO) : “Je m’attendais à un PSG diesel comme il l’avait été lors des premières demi-heures de ses matchs précédents. Cela n’a pas été le cas. Il y a forcément de la déception, mais le PSG nous a été supérieur ce soir. Cela reste néanmoins une bonne base de travail pour la déplacement à Lille dimanche.

Je suis fier de la réaction de mon équipe en deuxième période. La défense a été moins naïve. Les deux jeunes défenseurs qui palliaient les absences ont resserré. Il nous manque un peu plus d’efficacité pour faire basculer les matchs en notre faveur.”

 

Thomas Tuchel (entraîneur Paris Saint-Germain) : “Angel Di Maria montre sa qualité et sa mentalité chaque jour. C’est un joueur fiable, très professionnel et je suis très content de l’avoir dans mon équipe.

J’ai beaucoup aimé la première mi-temps de toute l’équipe. Nous avons mis beaucoup de vitesse et avons maîtrisé la possession du ballon. En deuxième mi-temps, on a été légèrement trop bas à mon goût. Il y avait un peu trop d’espaces entre les joueurs, ce qui a ouvert un peu plus le match.”

 

(Crédit photo de l’image en Une : Ouest-France)

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here