Coupe de France : Rennes, au bout du suspens

0
Photo : Joël Le Gall
Ligue 1

Bien mal embarqué dans ce 32ème de finale de Coupe de France, Rennes a finalement renversé Brest, dans un match au scénario fou. D’abord mené (0-2), les joueurs du SRFC se sont donnés pour aller chercher les prolongations et revenir à 2-2, sans réussir à marquer lors de celle-ci. La séance de tirs au but fut elle aussi animée des deux côtés, avec des fortunes diverses. Les deux gardiens ont d’ailleurs brillé au cours de ce match fou.

Koubek, sur courant alternatif

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les spectateurs du Roazhon Park ont été gâté pour la nouvelle année. Fidèle à son habitude depuis quelque temps, Rennes a produit du jeu, des buts, des actions construites … et un gardien parfois absent.
De l’autre côté, Brest prouvait à son voisin breton pourquoi c’était un concurrent sérieux à la montée en Ligue 1. Les joueurs Brestois étaient bien en place, solide défensivement et incisifs offensivement. Une doublette de joueur s’est notamment détachée. En effet, Gaëtan Charbonnier, passé notamment par Montpellier et Reims, marquait un doublé (24ème, 40ème) sur un double service d’Autret, sacrément inspiré.
Cependant, Rennes répondit à ce deuxième but brestois par l’intermédiaire d’Hunou, qui coupait bien un centre de Zeffane seulement une minute après.

Sarr, dynamiteur

La deuxième période penchait clairement en faveur du Stade Rennais, plus tranchant, plus entreprenant aussi. Sarr faisait notamment parler sa vitesse pour transpercer les lignes adverses, et fut récompensé par un but dès la reprise (49ème). Ensuite, Rennes poussait encore plus, tandis que les Brestois jouaient le contre, et tenaient derrière comme ils pouvaient.
Il faudra aussi noter l’excellente performance du gardien Brestois, Léon, qui dégouta plus d’une fois les attaquants Rennais. Ils auraient pu tuer le match bien avant (on pense à Johansson, Léa-Siliki, André, Siebatcheu…), mais c’est finalement les tirs au but qui décidèrent de l’issu du match.

Une ambiance irrespirable

Tous les spectateurs ont retenu leur souffle de longues minutes durant. Les deux camps ont même entrevu la victoire dans cette séance. Après des ratés de Poha et Bourigeaud, deux fois Brest a eu l’occasion de l’emporter. Mais Koubek s’est interposé sur une frappe de I.Diallo, et la barre a sauvé Rennes sur un tir de Butin. Et à la toute fin, c’est le SRFC qui s’imposa (presque logiquement) sur un tir de Weber repoussé une nouvelle fois par Koubek, presque passé d’indésirable à héros.

Au cours d’un match où ils furent menés dans le temps réglementaire et dans la séance de tirs au but, les Rennais ont finalement inversé la tendance à chaque fois. Ils se qualifient donc pour les 16èmes de finale, mais que ce fut dur ! Stephan enchaine tout de même avec une 6ème victoire en autant de match, événement assez incroyable à Rennes. Encore qualifiés dans quatre compétitions, Rennes se donne le droit de rêver plus grand. 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here