Coupe de Russie : carton plein pour l’équipe russe à domicile

0
coupe de russie trusova

Avant-dernier Grand Prix, l’étape moscovite a largement réussi aux locaux, vu qu’ils ont tout simplement gagné toutes les catégories. Seuls 4 médaillés ne sont pas russes (sur 12), regardons ça avant de se tourner avec le Japon !

Les dames d’abord ! Comme à pratiquement tous les GP, nous avions un duel russo-russe, et comme à tous les GP, il a tourné à l’avantage de la jeunesse. Alexandra Trusova (photo Une) remporte donc la médaille d’or. Sa compatriote Evgenia Medvedeva et l’américaine Mariah Bell complètent le podium.

En danse, vous l’avez deviné, c’est un couple russe qui s’est imposé, avec les vice-champions du monde Sinitsina / Katsalapov, devant les canadiens Gilles / Poirier. Ces deux couples obtiennent en même temps leur qualification pour la finale. Pour les 3èmes, ce sera trop juste, mais les espagnols Hurtado / Khaliavin obtiennent tout de même un beau podium. Les seuls français engagés, Adelina Galyavieva et Louis Thauron, finissent 8ème.

Triplé russe chez les hommes

Et oui, la moisson ne s’arrête pas là. Le japonais Shoma Uno, qui aurait pu inquiéter les patineurs locaux, termine 4ème et laisse donc la place à un podium 100 % russe : dans l’ordre, Alexander Samarin, Dmitri Aliev et Makar Ignatov ! Le premier récupère par ailleurs son ticket pour la finale, dans une catégorie où toutes les places restantes sont très incertaines.

Enfin chez les couples, « seulement » un doublé russe, avec Boikova / Kozlovskii et Tarasova / Morozov. Ce sont des allemands, Hase / Seegert, qui ramènent la médaille de bronze. On peut malheureusement constater que dans cette catégorie, pour tous les GP jusqu’à présent, le niveau global (hormis les premiers) est assez faible par rapport aux autres. C’est évidemment un manque, et il faudra sûrement attendre la finale et les grandes compétitions de deuxième partie de saison pour voir de vraies confrontations.

Beau programme pour le NHK, au Japon

La fin est bien là, mais le dernier GP de la saison va être fort en suspens. Les qualifiés pour la finale seront tous connus ce week-end. L’équipe de France sera bien présente, avec deux chances de finale : d’abord, les danseurs Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, archi-favoris, qui sont en bonne voie pour se qualifier après leur victoire à Grenoble. Mais aussi Kévin Aymoz, qui avec un podium au Japon pourrait se qualifier à sa première finale. On retrouvera aussi Maé-Bérénice Méité chez les dames.

En dehors des français, on aura évidemment Yuzuru Hanyu, à domicile, qui aura encore une fois le champ libre pour remporter la compétition. Chez les dames, une belle bataille s’annonce entre les deux russes Alena Kostornaia et Alina Zagitova, ainsi que la japonaise Rika Kihira. Elles devraient normalement toutes les trois monter sur le podium, mais il reste à savoir dans quel ordre. Enfin, en couples, les récents vainqueurs en Chine Sui / Han seront favoris face aux champions du monde junior russes Mishina / Galliamov.

Programme (heure de Paris) :

Vendredi 22 novembre

Danse rythmique 4h30

Court couple 6h20

Court dames 8h55

Court hommes 11h05

Samedi 23 novembre

Danse libre 4h15

Libre couples 6h35

Libre dames 8h50

Libre hommes 11h25

Lien pour suivre la compétition en direct.

Crédit photo Une : Instagram @sashatrusova_team

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here