Coupe du monde

Coupe du Monde 2022 – Maroc : Effectifs, Calendrier et objectifs

Maroc Coupe du Monde 2022

Alors que la Coupe du Monde de football 2022 pointe doucement le bout de son nez, We Sport fait le point sur les 32 sélections qui se retrouveront au Qatar en novembre prochain. Aujourd’hui, zoom sur le Maroc, où Walid Regragui a récemment pris place sur le banc.

Été contrasté pour le Maroc, avec deux victoires sur le continent en éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations et une défaite en match amical. En effet, la sélection s’est d’abord inclinée lourdement 3 à 0 face aux USA à Cincinnati, avant de battre l’Afrique du Sud et le Liberia quelques jours plus tard, deux victoires à domicile. Des joueurs locaux ont ensuite fait match nul face au Qatar puis ont facilement disposé de la Jamaïque, même si aucun joueur présent lors de ces rencontres ne devrait faire le voyage au Qatar en novembre prochain.

Afin de préparer la Coupe du Monde, le Maroc va tirer profit de la fenêtre de septembre, vide de rencontres officielles pour les Lions de l’Atlas suite à la disqualification du Zimbabwe dans les éliminatoires de la CAN 2023, pour disputer deux matchs amicaux en Espagne. Les Marocains affronteront tout d’abord le Chili à Barcelone le 27 septembre, avant de rencontrer le Paraguay quatre jours plus tard à Séville. Deux pays sud-américaines qui n’ont pas réussi à se qualifier pour le mondial au Qatar, mais qui offriront une sérieuse résistance aux hommes de Walid Regragui.

Pour retrouver toute l’actualité de la Coupe du Monde de football 2022 au Qatar, cliquez ici.

Coupe du Monde 2022 : Le calendrier du Maroc pour le mondial 2022

Placé dans la poule F, le Maroc affrontera trois pays dont elle a déjà croisé la route par le passé, mais jamais en compétition officielle. Les joueurs de Walid Regragui, tout fraîchement nommé sélectionneur, débuteront leur mondial par l’adversaire qu’ils connaissent le moins, à savoir la Croatie. Les deux équipes ne se sont plus affrontées depuis 1996, lorsque les Croates s’étaient imposés aux tirs aux buts (2-2, 7-6 t.à.b) en demi-finale de la première édition du tournoi Hassan II. Ce match est, d’ailleurs, le seul entre ces deux pays, respectivement 23e et 15e du dernier classement FIFA.

Le Maroc poursuivra sa phase de poule face à la Belgique, adversaire qui semble être le plus coriace dans le groupe F. Si les deux équipes n’ont plus joué l’une contre l’autre depuis 2008, leur dernier duel avait souri aux Marocains, vainqueurs 4 à 1 au stade Roi Baudouin de Bruxelles. À noter que ces deux pays se sont déjà faits face lors du Coupe du monde. C’était en 1994, déjà dans la poule F, et la Belgique s’était imposée 1 à 0 au Citrus Bowl d’Orlando. Cette phase de poule se conclura ensuite face au Canada, contre lequel le Maroc n’a jamais perdu en trois confrontations et reste sur une victoire cinglante 4 à 0 en 2016, où Hakim Ziyech avait inscrit un doublé sur pénalty.

À noter que si le Maroc parvient à s’extirper de cette poule, il rencontrera une équipe de la poule E dans un huitième de finale qui se disputera le lundi 5 ou le mardi 6 décembre prochain.

Le calendrier complet du Maroc

  • Mercredi 23 novembre : Maroc-Croatie

11h, au Al-Bayt Stadium (Al-Khor), diffusé par beIN Sports

  • Dimanche 27 novembre : Belgique-Maroc

14h, au Al-Thumama Stadium (Doha), diffusé par TF1 et beIN Sports

  • Jeudi 1er décembre : Canada-Maroc

16h, au Al-Thumama Stadium (Doha), diffusé par beIN Sports

Les joueurs du Maroc pour le Mondial 2022 au Qatar

En attendant la liste complète et définitive du sélectionneur Walid Regragui, voici à quoi devrait ressembler les 26 du Maroc pour la Coupe du Monde de football 2022 :

Gardiens : Bono (FC Séville, Espagne), Munir (Al Wehda, Arabie Saoudite), Ahmed Reda-Tagnaouti (Wydad AC, Maroc)

Défenseurs : Nayef Aguerd (West Ham, Angleterre), Sofiane Alakouch (Metz, France), Yahia Attiat-Allal (Wydad AC, Maroc), Mohamed Chibi (FAR Rabat, Maroc), Achraf Dari (Brest, France), Achraf Hakimi (PSG, France), Adam Masina (Udinese, Italie), Sami Mmaee (Ferencvaros, Hongrie), Romain Saïss (Besiktas, Turquie)

Milieux : Selim Amallah (Standard Liège, Belgique), Sofiane Amrabat (Fiorentina, Italie), Aymen Barkok (Mayence, Allemagne), Ilias Chair (QPR, Angleterre), Fayçal Fajr (Al Wehda, Arabie Saoudite), Imran Louza (Watford, Angleterre), Azzedine Ounahi (SCO Angers, France)

Attaquants : Zakaria Aboukdal (Toulouse, France), Sofiane Boufal (Angers, France), Youssef En-Nesyri (FC Séville, Espagne), Munir El Haddadi (Getafe, Espagne), Ayoub El Kaabi (Hatayaspor, Turquie), Tarik Tissadouli (La Gantoise, Belgique), Hakim Ziyech (Chelsea, Angleterre)

Difficile de lire la composition probable du Maroc pour la Coupe du Monde, étant donné que Walid Regragui vient d’être nommé sélectionneur et n’a, pour l’instant, pas disputé le moindre match officiel avec les Lions de l’Atlas. Avec son prédécesseur Vahid Halilhodžić, les Marocains ont utilisé de nombreux systèmes. Lors de la CAN, ils ont évolué en 4-1-4-1, 4-4-2 défensif et 4-3-3 offensif ; par la suite, ils ont aussi joué en 3-5-2 et en 5-3-2. Si les matchs de préparation seront cruciaux pour savoir comment l’ancien coach du Wydad AC compte faire évoluer son équipe, on l’a surtout vu évoluer en 4-1-4-1 avec son ancien club, mais aussi en 4-2-3-1 et 4-4-1-1. Un signe pour le futur du Maroc ?

À noter que ce changement de sélectionneur pourrait réchauffer les relations avec la star Hakim Ziyech. En froid successivement avec Hervé Renard puis Vahid Halilhodžić, le joueur de Chelsea pourrait retrouver la sélection nationale avec Regragui, une bonne nouvelle pour les Marocains à l’aube de la Coupe du Monde.

Quelles ambitions pour le Maroc ?

Pour sa cinquième participation à la Coupe du Monde de football, le Maroc a peut-être une carte à jouer dans le groupe F. Avec la Belgique, le Canada et la Croatie, la poule est dense mais les Lions de l’Atlas ont les moyens de sortir de la phase de groupes pour la première fois depuis 1986 – seule fois de leur histoire. Pour cela, les partenaires de Bono et Sofiane Boufal devront absolument battre le Canada, un adversaire à leur portée, et créer la surprise face aux Belges ou aux Croates, deux formations qui semblent au-dessus mais pas forcément au top par rapport à quelques années auparavant. La tâche sera ardue, d’autant plus qu’il faudra s’adapter à un nouveau sélectionneur en un temps express, mais pas impossible pour une équipe qui visera les huitièmes de finale.

Coupe du Monde 2022 : Où regarder les matchs en direct du Maroc ?

Les trois matchs de poule du Maroc, comme l’intégralité de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, sera retransmis sur beIN Sports, qui possède les droits en Hexagone. Autre diffuseur du mondial, TF1 retransmettra également le match entre la Belgique et les Lions de l’Atlas, dimanche 27 novembre à 14h00.

Au Maroc, les matchs de la sélection nationale seront, normalement, retransmis sur Arryadia, tandis que le reste de la compétition sera diffusé par beIN Sports MENA.


Louis Rousseau

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees et la solitude de RJ Barrett au Madison Square Garden.

Dernières publications

En haut