Coupe du monde

Coupe du Monde 2022 – Mexique : Effectifs, Calendrier et objectifs

Mexique Coupe du Monde 2022

Alors que la Coupe du Monde de football 2022 pointe doucement le bout de son nez, We Sport fait le point sur les 32 sélections qui se retrouveront au Qatar en novembre prochain. Aujourd’hui, zoom sur le Mexique, habitué de la compétition.

Cet été, le Mexique n’a disputé que des rencontres face à d’autres nations du continent américain. Début juin, les hommes de Geraldo Martino ont affronté deux nations sud-américaines qui seront à la Coupe du Monde, l’Uruguay puis l’Équateur, pour un bilan assez peu flatteur : zéro but en deux matchs, avec à la clé une lourde défaite contre la Céleste (3-0) et un match nul et vierge face à la Tricolor. Fort heureusement, les Mexicains se sont légèrement rassurés quelques jours plus tard lors de la phase de poules de la Ligue des Nations CONCACAF. Le bilan ? Une large victoire contre le Suriname (3-0), puis un point pris en Jamaïque (1-1). Finaliste de la dernière édition, le Mexique terminera cette phase de poules en mars prochain.

En préparation du mondial qatari, le Mexique a annoncé qu’il disputerait quatre rencontres. Tout d’abord, El Tri affrontera deux nouvelles nations sud-américaines, le Pérou (25/09) et la Colombie (28/09), lors de la fenêtre internationale de septembre. Les Mexicains prépareront ensuite la Coupe du Monde en Espagne, à Girona, et disputeront deux rencontres à l’Estadio Montilivi : contre l’Irak le 9 novembre, puis face à la Suède une semaine plus tard.

Pour retrouver toute l’actualité de la Coupe du Monde de football 2022 au Qatar, cliquez ici.

Coupe du Monde 2022 : Le calendrier du Mexique pour le mondial 2022

Fait assez rare pour être souligné, le Mexique n’affrontera que des équipes contre lesquelles il possède un historique de rencontres plutôt fourni. Pour débuter leur Coupe du Monde, les Mexicains affronteront la Pologne, contre laquelle ils possèdent un bilan parfaitement équilibré : trois victoires, deux nuls et trois défaites. On notera tout de même que la tendance récente est légèrement favorable au Mexique, avec deux nuls et une victoire depuis 2005, mais que les Polonais ont remporté le seul match disputé lors d’un mondial. C’était en 1978, en Argentine, et la Pologne l’avait emporté 3 à 1.

Ensuite, les joueurs de Geraldo Martino retrouveront l’Argentine, contre lequel le bilan est nettement moins flatteur. En 31 rencontres, le Mexique s’est incliné quinze fois, pour quatre petites victoires et douze matchs nuls. Pire, ils n’ont jamais battu les Argentins lors du Coupe du Monde (trois défaites) et restent sur dix matchs sans victoire, leur dernier succès remontant à 2004 lors de la Copa América. Il faudra donc tenter de conjurer le sort dans ce qui sera sûrement le match le plus difficile pour eux dans ce groupe. Enfin, le Mexique sera opposé à l’Arabie Saoudite, dont il n’a plus croisé la route depuis 1999. Les Saoudiens arriveront dans la peau d’outsider, avec aucune victoire au compteur – un nul et quatre défaites – et seulement deux buts au compteur en cinq affrontements.

Le calendrier complet du Mexique

  • Mardi 22 novembre : Mexique-Pologne

17h, au Stadium 974 (Doha), diffusé par beIN Sports

  • Samedi 26 novembre : Argentine-Mexique

20h, au Lusail Iconic Stadium (Lusail), diffusé par TF1 et beIN Sports

  • Mercredi 30 novembre : Arabie Saoudite-Mexique

20h, au Lusail Iconic Stadium (Lusail), diffusé par beIN Sports

Les joueurs du Mexique pour le Mondial 2022 au Qatar

En attendant la liste complète et définitive du sélectionneur Geraldo Martino, voici à quoi devrait ressembler les 26 du Mexique pour la Coupe du Monde de football 2022 :

Gardiens : Rodolfo Cota (Club Leon, Mexique), Guillermo Ochoa (Club America, Mexique), Alfredo Talavera (Juarez, Mexique)

Défenseurs : Julian Araujo (Los Angeles Galaxy, USA), Nestor Araujo (Club America, Mexique), Geraldo Arteaga (RC Genk, Belgique), Jesus Gallardo (Monterrey, Mexique), Cesar Montes (Monterrey, Mexique), Hector Moreno (Monterrey, Mexique), Israel Reyes (Puebla, Mexique), Luis Rodriguez (UANL Tigres, Mexique), Jorge Sanchez (Ajax Amsterdam, Pays-Bas)

Milieux : Edson Alvarez (Ajax Amsterdam, Pays-Bas), Fernando Beltran (Guadalajara Chivas, Mexique), Andres Guardado (Betis, Espagne), Erik Gutierrez (PSV, Pays-Bas), Hector Herrera (Houston Dynamo, USA), Orbelin Pineda (AEK Athènes, Grèce), Luis Romo (Monterrey, Mexique)

Attaquants : Jesus Corona (Séville FC, Espagne), Santiago Gimenez (Feyenoord Rotterdham, Pays-Bas), Raul Jimenez (Wolves, Angleterre), Diego Lainez (SC Braga, Portugal), Hirving Lozano (SC Napoli, Italie), Henry Martin (Club America, Mexique), Alexis Vega (Guadalajara Chivas, Mexique)

Avec Gerlado Martino sur le banc, le Mexique a pour habitude d'évoluer en 4-3-3, même s'il a également fait jouer son équipe en 3-4-3 cette année. El Tri s'articule autour de son capitaine Guillermo Ochoa dans les buts, puis de nombreux joueurs évoluant au Mexique en défense et d'une pléiade de joueurs appartenant à des clubs européens sur les autres lignes. Avec un mélange d'expérience, à l'image d'Andres Guardado, et de joueurs confirmés comme Jesus Corona et Hirving Lozano, le Mexique présente un cocktail soigneusement équilibré qui forme un groupe assez complet.

Quelles ambitions pour le Mexique ?

Dans un groupe où l'Argentine fait office de favori, le Mexique a toutes ses chances de se qualifier pour la phase à élimination directe. Si la Pologne peut leur jouer un mauvais tour, les Mexicains doivent viser a minima les huitièmes de finale, eux qui ne les ont plus manqué depuis 1994. Réussir à passer un tour supplémentaire relèverait plus de l'exploit, El Tri restant sur sept éliminations consécutives dès le premier match de la phase à élimination directe. Croisant le fer avec le groupe D, il sera difficile de briser cette malédiction, mais le Mexique a les armes pour réaliser un beau parcours lors de cette Coupe du Monde 2022 au Qatar.

Coupe du Monde 2022 : Où regarder les matchs en direct du Mexique ?

En France, toutes les rencontres du Mexique seront retransmises sur beIN Sports, diffuseur de l’intégralité de la Coupe du Monde au Qatar. Il sera également possible de regarder Argentine-Mexique, le choc du groupe D, en clair sur TF1, qui co-diffusera ladite rencontre.

Au Mexique, les droits sont officiellement détenus par le groupe Televisa. Ce dernier devrait partager les droits qu’il possède avec TV Azteca, qui diffusera également des rencontres au cours de la compétition.


Louis Rousseau

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees et la solitude de RJ Barrett au Madison Square Garden.

Dernières publications

En haut