Coupe du monde

Coupe du Monde 2022 – Uruguay : Effectif, Calendrier et objectifs

Un double champion du monde sera à l'honneur aujourd'hui. Vainqueur de la Coupe du Monde en 1930 et 1950, l'Uruguay s'est brillamment qualifiée pour le mondial au Qatar en terminant 3ème de la zone AmSud.

Après avoir commencé sa campagne de façon solide, la Céleste s'est fait peur en enchaînant 4 défaites consécutives, ne prenant au passage qu'un point en 5 rencontres. Redescendue en dessous des places qualificatives, l'Uruguay a du redresser la barre. Oscar Tabarez a été écarté, et l'Uruguay s'est remise à gagner, enchaînant 4 succès pour terminer. Bien emmenée par son inusable doublette Cavani – Suarez, l'Uruguay s'est donc éviter une grosse frayeur et a terminé 3ème laissant au passage sur le carreau des équipes comme le Chili ou la Colombie par exemple.

Dans l'ensemble, la campagne de qualification fut solide pour les Uruguayens, et de nombreuses satisfactions sont nées dans ce groupe. De l'éclosion de Darwin Nunez à la surprise Giorgian De Arrascaeta en passant par l'affirmation de Sergio Rochet, la Céleste aura de sérieux arguments à faire valoir au Qatar en novembre.

Le calendrier de l'Uruguay pour le mondial 2022

• Jeudi 24 novembre : Uruguay – Corée du Sud

14h, au stade Education City (Al-Ryyan), diffusé par BeIn Sports

• Lundi 28 novembre : Portugal – Uruguay

20h, au stade Lusail Stadium (Lusail City), diffusé par  TF1 et BeIn Sports

• Vendredi 2 décembre : Ghana – Uruguay

16h, au stade Al Janoub (Al-Wakrah), diffusé par BeIn Sports

L'Uruguay a clairement un coup à jouer sur le papier. Si les Portugais risquent d'être l’épouvantail de la poule, derrière, pour la deuxième place, c'est assez ouvert. Le Ghana, qui dispose encore de solides joueurs (Kudus, les frères Ayew, Jonathan Mensah, Thomas Partey) a eu toutes les peines du monde à se qualifier. D'abord en phase de poule, dans un groupe abordable, les Black Stars n'ont fini devant l'Afrique du Sud qu'à la faveur d'un plus grand nombre de buts marqués (7 contre 6). Puis s’en sont sortis grâce à la règle du but à l'extérieur pour éliminer le Nigéria. Bref, la grande génération des Asamoah, des frères Ayew dans leur prime semble derrière. La Corée n'a pas non plus été intraitable durant les éliminatoires en ne terminant que deuxième derrière l'Iran, dans une poule malgré tout extrêmement faible. Comme d'habitude, difficile de juger les Coréens sur leur parcours en qualification. Leurs récents matchs amicaux face au Chili (victoire 2-1) ou à l'Egypte (victoire 4-1) incite à la méfiance. Derrière un Heung-Min Son plus fort que jamais et avec un trio d'attaque Son- Kwon(ex Dijon) – Hwang (ex Bodeaux), les Asiatiques ne s'avoueront pas vaincus. Malgré tout, l'Uruguay reste un favori légitime pour le deuxième strapontin qualificatif.

Les joueurs de l'Uruguay pour le Mondial 2022 au Qatar

Si l'on peut être nostalgique de la belle Uruguay du début des années 2010 emmenée par les Forlan et autres Lugano, l'effectif qu'aura à sa disposition Diego Alonso est tout de même de grande qualité. De la concurrence, il y en a à tous les postes. Et cela commence dès les gardiens de buts, où l'inusable Fernando Muslera a sans doute perdu sa place au profit d'un local, Sergio Rochet. Après un énorme trou d'air au milieu des qualifications, Alonso a tenté de créer autre chose dès son arrivée, et cela a commencé par la titularisation du portier du Club National. Résultat ? La Céleste a terminé la phase qualificative par quatre succès consécutifs, le tout en réalisant 3 clean-sheets. Il y a fort à parier que Rochet soit le numéro 1 pour la Coupe du Monde, bien que Muslera ait pour lui une grande expérience des compétitions internationales. Martin Campagna devrait être le portier numéro 3.

Derrière, Diego Godin sera toujours présent si son corps le laisse en paix, lui qui a de plus en plus de mal à enchaîner les matchs. Il devrait de nouveau former la charnière centrale avec son ancien coéquipier de l'Atletico Madrid, Jose Maria Gimenez. En renfort, Sebastian Coates du Sporting fera une très belle option. Sur les côtés, Ronald Araujo à droite (bien qu'il soit également capable d'évoluer dans l'axe) et Vina devraient être les titulaires. A moins que le vétéran Caceres à droite et le Napolitain Mathias Olivera Miramontes, qui monte en puissance, ne viennent jouer les trouble fêtes.

Au milieu, la concurrence sera rude également. Rodrigo Bentancur (Tottenham) et Federico Valverde (Real Madrid) seront titulaires à coup sûr s'ils enchaînent les matchs dans leur club respectif. En fonction de l'animation que voudra mettre en place Alonso, Lucas Torreira aura sans doute son mot à dire également. Matias Vecino et le couteau suisse Giorgian De Arrascaeta seront également de la partie. Facundo Pellistri, le jeune Mancunien prêté à Alaves ces deux dernières saisons, pourrait lui être le supersub par excellence. Il a en tout cas su se mettre à son avantage lors des derniers matchs qualificatifs ainsi que lors de la dernière fenêtre internationale, où il a pris part aux trois matchs amicaux.

Devant, ils ne sont désormais plus deux, mais bien trois pour occuper l'avant garde du classique 4-4-2. Edinson Cavani et Luis Suarez sont désormais petit à petit poussés vers la sortie par Darwin Nunez, recruté à prix d'or cet été par les Reds de Liverpool. S'il grandi rapidement et réalise une première partie de saison tonitruante, il n'est pas à exclure que l'ancien Benfiquiste démarre dans le 11. Suarez étant rentré au pays, El Pistolero n'aura peut-être plus les jambes pour enchaîner dans une grande compétition internationale. Maximiliano Gomez et Brian Rodriguez, capable d'évoluer sur un côté, devraient également être présents dans le groupe.

L'effectif probable :

Gardiens : Sergio Rochet – Fernando Muslera – Martin Campagna

Défenseurs : Damian Suarez – Jose Maria Gimenez – Diego Godin – Sebastian Coates – Ronald Araujo – Matias Vina – Martin Caceres – Mathias Olivera

Milieux: Nicolas de la Cruz – Rodrigo Bentancur – Federico Valverde – Lucas Torreira – Matias Vecino – Giorgian De Arrascaeta – Facundo Pellistri- Mauro Arambarri- Nahitan Nandez

Attaquants: Luis Suarez- Darwin Nunez – Edinson Cavani – Maximiliano Gomez – Brian Rodriguez- Facundo Torres

Quelles ambitions pour l'Uruguay ? 

Sortir des poules serait déjà presque une réussite pour les Uruguayens. Depuis leur probante Coupe du Monde 2010 terminée à la 3ème place, les double champions du monde ont été une fois en huitième de finale, puis en quart de finale lors du mondial Russe. Mais les époques ont changé et bien que la Céleste reste ambitieuse, un 8ème serait déjà une belle performance. La Céleste va croiser avec le groupe du Brésil, et il faudra donc terminer 1er pour éviter les Auriverdes dès la phase à élimination directe. Le Portugal semble malgré tout trop complet pour ne pas terminer 1er, et il faudra tout de même se méfier du Ghana et de la Corée qui ne partiront pas en victimes expiratoires. Clairement, un 8ème de finale serait déjà mission réussie, en espérant pourquoi pas mieux. Godin, Muslera, Cavani, Suarez étaient déjà présents lors de l'épopée en 2010, nul doute qu'ils mettront tout en œuvre pour rééditer pareil performance.

Coupe du Monde 2022 : Où regarder les matchs en direct de l'Uruguay ?

Comme pour ses voisins Sud-Americains, il faudra se lever tôt pour assister aux rencontres de la Céleste. Elles seront évidemment toutes à suivre sur BeIn Sports, détenteur de l'intégralité de la compétition. Le choc du groupe, contre le Portugal, sera également retransmis gratuitement par TF1, une bonne nouvelle pour les fans Uruguayens.

Crédit photo: SpySports


Dernières publications

En haut