Coupe du monde : des Blacks en maîtrise

0
YOKOHAMA, JAPAN - SEPTEMBER 21: New Zealand perform the Haka ahead of the Rugby World Cup 2019 Group B game between New Zealand and South Africa at International Stadium Yokohama on September 21, 2019 in Yokohama, Kanagawa, Japan. (Photo by Craig Mercer/MB Media/Getty Images)
Ligue 1

Après 30 premières minutes assez disputées, avec des Namibiens dans le coup, la domination technique et physique des Néo-Zélandais aura eu raison d’une équipe Namibienne valeureuse. Les Blacks sont donc les deuxième à être officiellement qualifiés pour les demi-finales, les Namibiens quant à eux restent encore à 0 points et s’offriront un match de prestige face au Canada.

 

30 minutes disputées…

Les Namibiens auront résisté, plus d’une demi-heure, mais reconnaissons-le, n’auront pas fait douter les Blacks. Même le carton jaune reçu par Laulala 10 minutes avant la pause, au moment où les Namibiens sont à un petit point de la Nouvelle-Zélande (9-10), n’aura rien changé à la domination des Blacks.

 

…Puis une démonstration

A partir de la 35ème minute, les Blacks, à 14 contre 15 marquent deux essais coup sur coup pour s’offrir le bonus offensif après un essai marqué au forceps quatre minutes après que la sirène ait retenti.

En seconde mi-temps, le score va enfler. Les Néo-Zélandais, auteurs de 7 nouveaux essais, vont se rassurer, avec une défense compacte et une conquête impressionnante. Après trois pénalités de l’ouvreur namibien Stevens, les dix essais Blacks auront été l’œuvre de Ben Smith, Reece, Lienert-Brown, tous les trois par deux fois, puis Ta’anao, Moody, Whitelock, Perenara et Jordie Barrett.

S’appuyant sur les fondamentaux, dominateurs en mêlée notamment, les Blacks ont su une nouvelle fois dans cette Coupe du monde prendre la mesure de leur adversaire, et cela avec une équipe largement remaniée, 12 changements par rapport à la composition contre le Canada, s’appuyant sur le cadet des frères Barrett, auteur d’une première mi-temps moyenne mais bien plus intéressant dans la seconde.

 

71-9, le score est lourd pour les Namibiens, mais ils sauront se consoler avec une cohésion d’équipe tenue un long moment face aux doubles champions du monde.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here