coupe du monde féminine

Coupe du monde féminine 2023 – Allemagne : calendrier, effectif et objectifs

Les joueuses de l'Allemagne se rendent à la Coupe du monde féminine 2023 (20 juillet – 20 août) dans l'optique de continuer sur leur lancée du dernier Euro. L'an passé en Angleterre, elles se sont hissées jusqu'en finale du championnat d'Europe féminin. Malheureusement pour elles, ce sont les Anglaises qui ont eu le dernier mot lors des prolongations (2-1). En venant en Australie et en Nouvelle-Zélande, la Mannschaft espère faire mieux qu'il y a quatre ans en France et leur quart de finale perdu contre la Suède (1-2).

L'EFFECTIF DE L'ALLEMAGNE POUR LA COUPE DU MONDE FÉMININE 2023

Gardiennes :

  • Ann-Katrin Berger (Chelsea)
  • Merle Frohms (Wolfsburg)
  • Stina Johannes (Francfort)
  • Ena Mahmutovic (MSV Duisbourg)

Défenseures :

  • Sara Doorsoun (Francfort)
  • Marina Hegering (Wolfsburg)
  • Kathrin Hendrich (Wolfsburg)
  • Sophia Kleinherne (Francfort)
  • Sarai Linder (Hoffenheim)
  • Sjoeke Nüsken (Francfort)
  • Felicitas Rauch (Wolfsburg)
  • Carolin Simon (Bayern Munich)

Milieux de terrain :

  • Nicole Anyomi (Francfort)
  • Jule Brand (Wolfsburg)
  • Klara Bühl (Bayern Munich)
  • Sara Däbritz (Olympique lyonnais)
  • Chantal Hagel (Hoffenheim)
  • Svenja Huth (Wolfsburg)
  • Paulina Krumbiegel (Hoffenheim)
  • Lena Lattwein (Wolfsburg)
  • Melanie Leupolz (Bayern Munich)
  • Sydney Lohmann (Bayern Munich)
  • Lina Magull (Bayern Munich)
  • Lena Oberdorf (Wolfsburg)

Attaquantes :

  • Laura Freigang (Francfort)
  • Alexandra Popp (Wolfsburg)
  • Lea Schüller (Bayern Munich)
  • Tabea Wassmuth (Wolfsburg)

Entraîneuse : Martina Voss-Tecklenburg

Cette sélection allemande ne vient pas en Australie et en Nouvelle-Zélande pour faire de la figuration. Avec un effectif aussi talentueux, Martina Voss-Tecklenburg a vraiment de quoi composer un groupe pour jouer la gagne. Actuellement, 28 joueuses font partie de cette sélection élargie, mais cinq quitteront le navire juste avant de partir en Océanie. Au vu du nombre de milieux de terrain, on peut alors imaginer que c'est dans ce secteur que la sélectionneuse va mettre des joueuses sur le carreau. Et puis il y a aussi la question du nombre de gardiennes même si l'on se doute bien qu'une des quatre restera en Allemagne.

Il y a une dizaine de jours, la Mannschaft a disputé une rencontre amicale face au Viêt Nam, pays également qualifié pour le Mondial. Cependant, même si l'entraîneuse s'est montrée satisfaite de cette première partie de préparation, force est de constater que les Allemandes sont capables de faire mieux qu'une victoire 2-1 face à la 32e nation mondiale.

À lire également : Coupe du Monde Féminine 2023 – Groupe H : Calendrier, Résultats, Équipes

LE CALENDRIER DE L'ALLEMAGNE POUR LA COUPE DU MONDE FÉMININE 2023

  • Groupe H – 1ère journée – 24 juillet 2023 – 10 h 30 : Allemagne – Maroc (AAMI Park, Melbourne)
  • Groupe H – 2e journée – 30 juillet 2023 – 11 h 30 : Allemagne – Colombie (Allianz Stadium, Sydney)
  • Groupe H – 3e journée – 3 août 2023 – 12 h 00 : Corée du Sud – Allemagne (Suncorp Stadium, Brisbane)

Huitième de finale (si qualification) – 8 août 2023
Quart de finale (si qualification) – 12 août 2023

QUELS OBJECTIFS POUR L'ALLEMAGNE À LA COUPE DU MONDE FÉMININE 2023 ?

Une nation deuxième du classement FIFA, déjà double vainqueure de la Coupe du monde féminine en 2003 et 2007, se déplace forcément avec de grandes idées derrière la tête. Le groupe H est largement à leur portée avec un premier rendez-vous contre le Maroc, 72e nation mondiale. Les matches contre la Colombie et la Corée du Sud pourraient être plus accrochés. Néanmoins, l'effectif allemand a suffisamment de réserves pour s'en sortir. Tout d'abord, la Mannschaft s'appuiera sur la meilleure buteuse de l'Allemagne en activité : Alexandra Popp. L'attaquante de Wolfsburg compte 126 sélections avec le maillot national pour un total de 61 buts.

Enfin, l'idée de ramener la Coupe en Allemagne est présente dans les cerveaux des joueuses à en croire Sara Däbritz. La milieu de terrain lyonnaise proche des 100 sélections avec la Mannschaft s'est d'ailleurs exprimée à ce sujet au micro de Bein Sport : “Bien sûr, le rêve est de gagner la Coupe du monde. Nous savons qu’il y a beaucoup de nations favorites cette année et que beaucoup d’équipes peuvent se battre pour le titre final. C’est pourquoi on veut profiter de ce temps de préparation pour se mettre dans les meilleures dispositions pour le tournoi. Ensuite, on va y aller étape par étape, mais bien sûr, on espère rentrer en Allemagne avec le titre en poche.” En Allemagne, la langue de bois n'existe visiblement pas.

À lire également : Coupe du monde féminine 2023 : Dzsenifer Marozsan participe-t-elle à la compétition ?

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut