Coupe du monde féminine de football : France – Corée du Sud : le moment de briller

Les Bleues commencent ce soir leur Coupe du monde à domicile face à la Corée du Sud (21h). Encore peu connues du grand public, cette compétition constitue pour elles, l’occasion de se révéler. Et de briller.

Qui a dit que le ballon rond prenait des vacances en juin ? Une nouvelle fois, les supporters de football vont pouvoir suivre une équipe de France dans un tournoi international. Luxe suprême, ce sera même la deuxième fois en trois ans que des Tricolores vont participer à la cérémonie d’ouverture. En jeu ce soir, les Bleues affronteront contre les Sud Coréennes, adversaires des huitièmes en 2015

Lire aussi >>> Quiz : Êtes-vous prêt pour la Coupe du monde féminine ?

Véritablement apparues sur la scène nationale lors de la Coupe du monde 2011 avec cette demi-finale perdue face aux Américaines, les Bleues restent sur une défaite frustrante en 2015 (élimination en quarts aux tirs-aux-buts, par l’Allemagne), une élimination aux JO (en quarts par le Canada)) et une déception à l’Euro 2017 (défaites par les Anglaises au sortir des poules).

Depuis l’arrivée de Corinne Diacre au lendemain de cette dernière élimination, les Françaises n’ont joué que des matchs amicaux et ont soif de compétition. Pour créer son groupe, la sélectionneure a fait des choix forts et a aussi voulu ouvrir la sélection à tous les clubs de Division 1, le championnat français, ainsi qu’à des joueuses évoluant à l’étranger (Arsenal pour Peyraud-Magnin, et Atlético de Madrid pour Tounkara).

La Parc des Princes à guichets fermés

Surtout, les Françaises auront l’occasion de créer un engouement populaire autour d’elles. Plus la compétition approche et plus elles sont apparues dans la presse, témoignant d’une explosion médiatique, que les joueuses n’avaient jusque là jamais connues. Les enjeux sont tels que TF1 avait acheté la compétition pour dix millions d’euros, soit plus de dix fois le tarif payé par W9 pour le Mondial de 2015 au Canada. L’ensemble de la compétition sera disponible sur Canal +, tandis que le groupe TF1 diffusera 25 affiches, dont tous les matchs des Bleues.

Ce match où elles seront sous les projecteurs sera certainement pour beaucoup l’accomplissement de toute une carrière. Les plus anciennes ont observé et ont vécu l’évolution de leur sport. Pour certaines qui travaillent encore à côté ou qui ont connu les sandwiches en triangle sur les aires de repos, l’écart pourrait donner des étoiles dans les yeux. Il en suffirait d’une.

Certainement, cette Coupe du monde va replacer les sportives au centre de la pratique, mais il ne faudra pas uniquement se focaliser sur ces questions, certes, essentielles. Parler de jeu sera le meilleur moyen de placer tous les sportifs sur le même terrain de la considération.

Il ne reste qu’une chose à faire aux coéquipières d’Amandine Henry. Pas des plus faciles puisqu’il faudra rentrer et jouer décomplexées vendredi soir dans un Parc des Princes à guichets fermés, où toutes les caméras seront tournées vers elles. La rencontre est lancée.

A propos de l'auteur

#teamgardien

Poster un commentaire

vulputate, risus. sed adipiscing mattis dolor. elit. Donec ut