Coupe du monde. Groupe C : le Brésil n’a plus le choix

Formiga avec le Brésil en 2016.

Le Brésil entre en jeu cet après-midi (15h30) face à une Jamaïque novice. Loin des grandes ambitions, il faudra surtout que les Sud-Américaines trouvent la victoire dans ce groupe C.

Une finale en 2007 et puis c’est tout. Les Brésiliennes, qui ont participé à toutes les Coupes du monde organisées depuis 1991, n’ont jamais réussi à concrétiser leurs forces, malgré 7 Copa America remportées. Cette année, il s’agira de donner de nouvelles certitudes plutôt que d’espérer engranger un titre.

Pourtant, la Seleçao s’appuie des joueuses d’expériences. Il y a d’abord et évidement Formiga, de son vrai nom Miraildes Maciel Mota. La footballeuse de 41 évolue au PSG depuis 2017. Surnommée « la fourmi » en raison de sa taille lorsqu’elle était adolescente, elle va jouer sa septième Coupe du monde, qui plus est en France. Définition de l’expérience.

Réussir son entrée

Marta et ses 110 buts en sélection – un record au Brésil –  seront aussi un atout essentiel, bien qu’elle soit blessée pour le début de la compétition. La sextuple meilleure joueuse Fifa (2006 à 2010 et 2018) qui a désormais ses empreintes au Maracana pourra transmettre son expérience acquise en Suède puis à Orlando aux États-Unis.

Le sélectionneur Vadao, à la tête des « As Canarinhas » pour la deuxième fois devra mettre fin à 8 défaites consécutives.

Lors de cette rencontre, Formiga fera connaissance avec une de ses futures adversaires en Division 1 : Khadija Shaw, la Jamaïcaine qui vient de signer avec Bordeaux.

A propos de l'auteur

#teamgardien

Poster un commentaire

massa mattis pulvinar Donec justo eget libero at quis